Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Un chrétien peut-il se faire tatouer ?

Un chrétien peut-il se faire tatouer ?

Les tatouages sont de plus en plus pratiqués.

Ont-ils une signification ?

Qu’est-ce que nous dit la Bible à ce sujet ?



Définition et historique :

Le tatouage est un graphisme indélébile réalisé sur la peau. Le tatoueur introduit les couleurs dans le derme par scarification.

Cette pratique est très ancienne, puisqu’on a retrouvé des momies égyptiennes tatouées, datées des IIè et IIIè siècles avant Jésus-Christ.

Le tatouage était une pratique religieuse courante chez les premiers chrétiens.

En 330, l’empereur romain Constantin fait un décret qui interdit le tatouage facial. 

En 745, au Concile d’Ecosse, l’église les interdit pour contrer les tatouages occultes pratiqués dans cette région.

En 787, le pape Adrien l'interdit formellement aux catholiques

Aujourd’hui, le phénomène prend de plus en plus d’ampleur par un effet de mode, et le  désir de mettre en valeur son corps.

Les raisons de ces marquages corporels sont de plusieurs ordres :

  • artistiques
  • religieuses
  • sociales
  • sanitaires (dans l’Egypte ancienne)

Dans la Bible

Vous ne ferez pas d'incisions sur votre corps pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouages*. Je suis l'Eternel.
Lévitique 19.28

Le terme hébreu utilisé est kĕthobeth, qui peut se traduire par impression, inscription, marque, dans la chair, peut-être un tatouage.

Que personne désormais ne me fasse de peine, car je porte sur mon corps les marques* du [Seigneur] Jésus.
Galates 6.17

Stigma : marque collée ou tatouée sur le corps. Selon l'usage oriental ancien, les esclaves et soldats portaient le nom ou la marque de leur maître ou commandant tatouée ou incrustée dans leur corps pour indiquer leur appartenance, et il existait certains adorateurs qui se faisaient marquer de la même manière du signe de leurs dieux. (Concordance Strong)

Voir aussi Exode 21.6 et Deutéronome 15.17.

Dieu aimerait-il les tatouages ?

Vois ! Je t'ai gravée* sur mes mains.
Esaïe 49.16

Le verbe chaqaq traduit ici par graver, est présent 19 fois dans la Bible. Il fait souvent référence à des inscriptions sur un support (voir Esaïe 30.8).

Dans ce verset, le tatouage est un rappel permanent de l’amour fidèle que Dieu a pour nous. Le fait de graver dans la chair a pour but de le commémorer en permanence.

Dieu est esprit, on est donc face à un anthropomorphisme. On peut se demander pourquoi Dieu aurait utilisé une telle image, s’il était formellement contre les marques sur le corps.

Non au tatouage ?

Le passage souvent utilisé par les opposants à cette pratique est 1 Corinthiens 6.19-20.

Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps [et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu].

Mais si on regarde le verset précédent, on constate qu’il parle d’immoralité sexuelle. L’utiliser comme support pour interdire le tatouage est une extrapolation.

 

Que peut-on conclure ?

Les textes bibliques ne nous permettent pas d’opposer une interdiction formelle à la pratique du tatouage corporel.

C’est donc à chaque chrétien de développer sa conviction dans la prière, d’agir avec sagesse et surtout de ne pas juger les personnes tatouées, puisque Dieu lui-même ne le fait pas.

Pour approfondir le sujet, vous pouvez lire :

Et si Dieu aimait les tatoués… ET les tatouages ?

125 commentaires
  • felix Il y a 1 semaine, 4 jours

    Nous ,nous regardons a ce qui frappe les yeux , Dieu lui regarde au coeur, derrière chaque tatouage il y a une motivation, bien malin celui qui pourrai dire qu'elle est cette motivation profonde. Jésus nous dit''Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme'' les tatouages tout comme ce que nous possédons sur cette terre un jour devra disparaitre, seul notre âme comparaitra de Dieu. Personnellement je ne vois pas l'intérêt de se faire tatouer, mais je ne juge pas non plus ceux qui le font car je sais que le plus important c'est l'âme.
  • Francine Il y a 1 semaine, 6 jours

    Si on est tatoué avec d'être chrétien alors il ne faut pas s'inquiéter puisqu'on était dans l'ignorance. Mais un chrétien qui connaît la parole de Dieu et qui fait les tatouages alors que c'est mauvais pour sa santé ça c'est pas bien.
  • ronath Il y a 1 semaine, 6 jours

    Cher auteur soyons honnêtes ! La Bible est formelle. Lévitique 19:28 n'a pas d'autre interprétation que l'interdiction du tatouage lui-même dont il est question ici. Ce n'est donc pas rélatif, mais question d'obéir à Dieu. La marque de Jésus Christ est une marque spirituel car Lui-même est Spirituel. Merci
  • Zachée ALLA-ESSEM Il y a 2 semaines, 1 jour

    Tout m'est permis mais tout ne m'édifie pas. Pour ma part je dis non aux tatouages car, d'une part Dieu l'interdit explicitement (lévitique 19:26 ci-dessus cité) même si cette interdiction vient s'ajouter à la longue liste établie par la loi (Ancien Testament) qu'il faut examiner à la lumière de la grâce du Nouveau Testament, et d'autre part, je ne vois pas en quoi c'est édifiant, outre le fait que cela attire le regard sur notre personne et comporte un risque de dérive même sataniste. Toutefois, je ne me précipiterai pas à juger tous ceux en porte, car moi, je regarde à ce qui frappe les yeux tandis que Dieu, lui, regarde au cœur. En pareille circonstance, c'est un conseil qu'il faut: nous n'avons pas besoin de tatouage, louons simplement Dieu de ce que, naturellement, nous sommes des créatures merveilleuses.
  • laudo Bénévole du Top Il y a 2 semaines, 1 jour

    Lorsqu'on voit les commentaires parfois si tranchés, je me dis que nous avons des façons différentes de lire et de comprendre la Parole de Dieu. N'essayons pas d'imposer notre manière de penser aux autres, gardons le respect réciproque et la liberté. Il est vrai que certains versets peuvent être compris de diverses manières et certains porter à la discussion. Lire par exemple Lévitique 20.9 ou 21.18... où l'on est bien obligé d'interpréter.
  • Afficher tous les 125 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...