Un temps à part pour Dieu

Un temps à part pour Dieu

Il y a une question qui soulève beaucoup de discussions dans le monde chrétien concernant le Sabbat :

Doit-on l’observer rigoureusement comme le font les juifs ? Ou alors en disposons-nous comme bon nous semble ?

Nous ne trancherons certainement pas cette question en quelques minutes, mais il est certainement intéressant d’y réfléchir.

Lorsque Moïse est dans le désert avec un peuple innombrable Dieu intervient miraculeusement et donne, jour après jour la nourriture et l’eau dont chacun besoin. 

Mais il va faire bien plus que cela : pour les consoler des années d’esclavage, il leur donne quelque chose qu’aucun autre peuple au monde ne connaît : Un jour de repos ! Un jour particulier qui se reproduit chaque semaine, le sabbat ! Exode 23.11

Cela peut sembler dérisoire aux gens du 21è siècle habitués à toutes sortes d’abondances. 

Mais pour ceux qui n’ont jamais eu de jours de repos, quelle révolution !

Le mot « sabbat » signifie arrêt de travail, « repos ». Il trouve son origine dans les premiers chapitres de la Bible quand après avoir créé la terre et tout ce qu’elle renferme, il est dit que Dieu arrêta son œuvre le 7è jour.

Le jour de repos hebdomadaire est d’une telle importance que Dieu le donne comme le 4è commandement des dix paroles gravées dans la pierre du mont Horeb au Sinaï.

Il Dit : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage… ». Exode 20.8-11

Dans la Torah, de nombreuses bénédictions sont conditionnées à l’observation du jour de repos hebdomadaire.

Aujourd’hui dans la nouvelle alliance, Christ est notre repos. Et celui qui croit en lui, entre dans le repos de Dieu.

Cependant, Dieu ne change pas. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Et s’il a préconisé avec une telle insistance à son peuple dans le désert de mettre un jour à part, totalement consacré à la recherche de la communion avec lui, cela doit être aussi bon pour nous, enfants de la nouvelle alliance.

L’observation du sabbat n’est pas une condition du salut.

Cependant, il est certainement essentiel de mettre chaque semaine, un temps à part pour Dieu afin de se donner le temps de lire et méditer la Parole, chanter des cantiques de louange et rendre des actions de grâce dans la communion fraternelle qui est si importante.

Ce jour de repos chaque semaine doit permettre de se libérer des contraintes quotidiennes et de l’asservissement au monde ; profiter de la communion fraternelle et grandir dans la communion avec l'Éternel. La dimension idéale serait de faire cela tous les jours mais ce n’est sans doute pas possible. Alors, mettre au moins une journée à part chaque semaine en refusant de travailler et de « porter des fardeaux » quels qu’ils soient ne peut être que bon pour l’équilibre spirituel, physique et psychique de chacun.

Celui qui n’observe pas le jour de repos hebdomadaire, comme nous venons de le décrire, ne perd certainement pas son salut. Mais il prend le risque de passer à côté de certaines bénédictions que Dieu a en réserve pour lui.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

2 commentaires
  • domidom Il y a 4 mois, 1 semaine

    Dieu a donné un jour, le Sabbat, en signe d'alliance perpétuelle entre Lui et Son peuple. L'obéissance n'est pas une option, mais le résultat de notre amour pour le salut en Jésus-Christ. Oui, Dieu demande encore et toujours de mettre le Sabbat à part, de le sanctifier. Ce jour lui appartient et nous devons agir comme Dieu nous l'a demandé : ne pas faire ce que nous pouvons faire les 6 autres jours et ne pas faire travailler les autres, quels qu'ils soient. Encore faut-il être claire quant à savoir quel est ce jour du Sabbat ? Le septième jour, oui. Cependant il faut savoir que ce n'est que très récemment que notre calendrier décompte les jours en commençant pas lundi (après 1970). Jusqu'alors on commençait la semaine par dimanche et donc le samedi était le 7ème jour, soit le Sabbat. De nombreuses langues (plus de 100) le nomment d'ailleurs ainsi. Quelques exemple : Sabato en italien, sabado en espagnol, sàbado. en portugais,.... L'empereur Constantin, avant sa conversion au christianisme, le 7 mars 321, promulgua une loi ordonnant le repos du dimanche. Cette loi était intitulée : "Au jour vénérable du soleil (solstis dies), que les magistrats et les habitants des villes se reposent et que tous les ateliers soient fermés..)C'est alors que l'empereur, qui se convertit en ensuite, amena dan le christianisme comme jour du repos le dimanche (en 324) au lieu du Sabbat (samedi). Et la grande masse chrétienne a suivi. Dans la Parole de Dieu, aucun texte n'évoque qu'il y ait eu un changement du jour du repos, qui, je le rappelle, est un jour institué par Dieu Lui-même, Jésus nous dit :" Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat. "Marc 2:28 "Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu." Apocalypse 2:6
  • rozange Il y a 4 mois, 1 semaine

    Amen