Un(e) chrétien(ne) peut-il(elle) aller en boîte de nuit ?

Un(e) chrétien(ne) peut-il(elle) aller en boîte de nuit ?

Y a-t-il des lieux que Jésus ne fréquenterait pas et qui nous seraient interdits ?

"Tout m'est permis. Certes, mais tout n'est pas bon pour moi. Tout m'est permis, c'est vrai, mais je ne veux pas me placer sous un esclavage quelconque."
1 Corinthiens 6.12

Notre propos n'est pas de vous dicter une conduite mais de vous aider à prendre des décisions adultes selon Hébreux 5.14 :  

"Les adultes, par contre, prennent de la nourriture solide, eux qui, par la pratique, ont les sens exercés à discerner ce qui est bon et ce qui est mauvais."

Une boîte de nuit ?

Il en existe de toutes sortes, des plus "soft" aux pires : celles où l'on danse avec de la bonne musique, celles où l'on boit raisonnablement un verre avec des amis, mais aussi celles où la sono joue si fort que seul le langage des signes permet de se comprendre, ou celles où tout semble permis, où certains cherchent l'aventure amoureuse d'une nuit, et celles d'où l'on ressort ivre et sans argent...

Questions à se poser :

- Dans quel but vais-je dans ce lieu ? Pour me détendre et me faire du bien ? Pour développer de bonnes relations ?

- Y a-t-il des tentations auxquelles je pourrais succomber (sexe, alcool...) ?

- Mon argent pourrait-il être mieux dépensé autrement ? 

- Pourrais-je y vivre et représenter les valeurs du Royaume de Dieu ? 

- Est-ce que je mène une double vie : celle du samedi soir et celle du dimanche matin ?

- Serais-je une occasion de chute pour une personne plus faible dans la foi comme il est écrit dans 1 Corinthiens 8.9

" Toutefois, faites bien attention à ce que votre liberté ne fasse pas tomber dans le péché ceux qui sont mal affermis dans la foi. "

Vous n'avez toujours pas de réponse personnelle claire ? Alors, mieux vaut vous abstenir.

               Sur le même sujet, vous pouvez lire aussi :

Danser, oui mais pas à n'importe quel prix



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

79 commentaires