Vision de croissance (2)

Vision de croissance (2)

Lecture Esaïe 54 : 1-3.




1) L'ATTITUDE DE CŒUR ADEQUATE

A l'époque d'Esaïe, le peuple élu était dans une situation catastrophique. Des milliers ont été déportés en Assyrie, le pays de la promesse était sous occupation étrangère, les forces vives de la nation étaient au service de l'empire assyrien. Des guerres pour résister à l'oppresseur ont été perdues, la nation connaissait la honte et l'humiliation. C'était une période de stérilité dans le domaine de l'épanouissement et de la joie, Pourtant, Dieu a encouragé les Israélites en leur donnant l'espoir et la garantie d'un avenir meilleur. Ils ont été invités à se réjouir dans un contexte de désolation et à considérer que la vie allait reprendre le dessus.

Dans une certaine mesure, l'Eglise en France et dans notre région vit une stérilité. Elle est appelée à donner la vie divine en se laissant utiliser par le Seigneur. Elle est destinée à attirer les perdus afin de les conduire au salut. Act 9 : 31. Dieu a prévu le succès pour l'Eglise et une forte croissance de ses effectifs. Act 5 : 14. Il nous faut reconnaître la distance entre son développement décrit dans le livre des Actes et la réalité contemporaine dans notre pays. Elle vit une forme de stérilité spirituelle car elle amène peu de personnes à rencontrer Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Jean 14 : 6.

Néanmoins, le Seigneur invite Ses enfants à adopter une position de foi et à se réjouir de ce qu'Il a prévu de manifester. Il ne s'agit pas ici d'être dans la joie parce qu'un événement merveilleux s'est réalisé ou parce que Dieu est intervenu, mais c'est le choix de se réjouir de l'avenir, des œuvres que le Seigneur va réaliser. L'allégresse est suscitée par la foi. C'est l'expérience d'un disciple qui décide d'être dans la joie, de louer Jésus, de L'acclamer avant que l'intervention divine ait été exprimée.

Dans le contexte qui nous intéresse, l'assemblée est encouragée à se réjouir des multitudes de personnes que Dieu va sauver dans la région, des guérisons et des transformations de vie que plusieurs vont connaître, de tous les croyants que l'église va enfanter. Ce n'est pas la joie de ce qui a été fait, mais c'est celle en rapport avec ce qui va se faire. Pour cela, la foi et la confiance en Dieu sont indispensables. Josué 6 : 1-5; 2 Rois 5 : 10; 2 Rois 13 : 16-19.

Il est essentiel de balayer les objections et les réticences du style : "Le réveil n'est pas pour demain; ça fait longtemps qu'il ne se passe pas grand chose; il n'y a pas de raison que ça change; l'assemblée restera toujours un petit troupeau; les gens sont trop incrédules et ils vont le rester…" Pour développer une bonne vision de la croissance, la foi doit croître dans le cœur et surmonter les obstacles des raisonnements, des appréciations et des pensées négatives. Héb 11 : 1.


2) LES ACTIONS.

a) "Elargis l'espace de ta tente".

Sur un plan biblique, "élargir" signifie "augmenter, dilater, rendre large, agrandir". Les Hébreux étaient invités à saisir par la foi la croissance future de la nation, le développement numérique du peuple et la restauration divine. De la même façon, le peuple de Dieu est convié à adopter une position intérieure de confiance et de dépendance du Seigneur pour croire dans l'augmentation du nombre de disciples. Cela sous-entend de prévoir un espace suffisant pour accueillir les nouvelles personnes. Ce passage mentionne la considération d'un local bien plus grand, la tente, c'est-à-dire le lieu de réunion, devant être élargie.

Avant de se pencher sur l'aspect "physique", il est souhaitable d'estimer d'abord notre cœur. C'est lui qui a premièrement besoin d'être élargi, agrandi, dilaté. En effet, l'accomplissement des plans de Dieu, les victoires, les guérisons, les progrès sont réalisés quand le chrétien "possède" et vit toutes ces choses dans son cœur. Ce que Dieu veut réaliser "extérieurement" a besoin de prendre de plus en plus de place dans notre être intérieur. Le disciple doit visualiser par la foi les actions que le Saint-Esprit va manifester. Ainsi, le cœur doit s'élargir, se dilater pour permettre à la vision de Dieu de s'installer et de se développer.

2 Cor 6 : 11-13 Paul explique aux Corinthiens une anomalie : l'apôtre a permis à l'amour de Dieu de grandir dans son cœur. Rom 5 : 5; 1 Jean 2 : 5. Ainsi, il éprouve des sentiments très forts pour les chrétiens de Corinthe. Par contre, cette réalité n'est pas réciproque car ces-derniers n'ont pas de sentiments d'affection développés en faveur de leur père spirituel. Leurs entrailles, c'est-à-dire leur être intérieur profond, ne se sont pas élargies pour recevoir la miséricorde et les sentiments du Seigneur.

L'apôtre précise que son cœur s'est "dilaté". La dilatation est l'augmentation du volume d'un corps (solide ou liquide) sous l'effet de la chaleur. Pour effectuer l'application spirituelle, on peut affirmer que le cœur du disciple a besoin de se dilater afin de permettre aux pensées et aux sentiments de Jésus de prendre place et de grandir. Phil 2 : 5; 4 : 8; Col 3 : 12. Pour cela, le croyant doit s'exposer à la chaleur de la présence de Dieu qui lui est communiquée au travers de la recherche de Sa face au moyen de la prière, de la méditation de la bible, du partage fraternel.

De la même façon, le disciple de Jésus, pendant sa marche spirituelle, doit avoir un cœur suffisamment élargi pour permettre au Seigneur d'y déposer Sa vision, Ses projets, Ses ambitions, Ses objectifs. Abraham a reçu et cru la vision divine pour lui et ses descendants. Gen 12 : 1-2; 13 : 14-17. Jacob a saisi les mêmes promesses. Gen 28 : 15; 46 : 1-4. Ananias et Barnabas ont été disponibles pour croire dans le plan divin en faveur de Paul. Act 9 : 15; 9 : 26-27. Ce-dernier était convaincu du but à atteindre.
Act 21 : 12-14; 23 : 11; 27 : 24-25.

Lorsqu'un cœur s'est laissé dilater par la chaleur du Saint-Esprit, la vision de la croissance prend forme et grandit. De plus, le disciple animé des sentiments de Jésus agit de façon effective et efficace dans l'assemblée en pratiquant l'amour, l'accueil, l'écoute, l'accompagnement, la compassion. Ces éléments contribuent alors à favoriser la qualité de la vie de l'assemblée qui conduit à l'augmentation quantitative.
b) "Qu'on déploie les couvertures de ta demeure".

Le sens donné à ce passage est de déployer les toiles sans lésiner. Les couvertures de la tente constituaient la toiture de l'habitacle. C'était donc une protection indispensable pour se préserver des intempéries. Dans ce sens, l'église doit être animée de la vision des gens cassés et meurtris par la vie. Les chrétiens sont appelés à leur offrir refuge, sécurité, sûreté, restauration. Pour cela, les disciples sont appelés à déployer leur bras, ouvrir leur cœur, étendre leur compassion afin que la miséricorde de Dieu recouvre les malheureux. Il convient de remarquer que ces-derniers ne sont pas uniquement des déshérités et des marginaux car les meurtrissures et les épreuves touchent aussi les personnes aisées.

Il serait inconvenant que les croyants accueillent et soient aimables, affables seulement vis à vis des personnes ayant une apparence et un caractère agréables. Mat 5 : 46-48. Le déploiement des couvertures de l'amour passe par la vision d'en faire bénéficier les gens d'un aspect repoussant, d'une origine ou d'une couleur de peau différentes, d'un milieu social différent, d'une culture et d'une manière de vivre différentes. Jésus n'a pas craint d'être en présence des lépreux et de les toucher malgré leur maladie, leurs hayons, leur absence d'hygiène. Marc 1 : 40-42. Dans la parabole du fils prodigue, le père a attendu et reçu son fils avec son péché, sa misère, sa dépravation. Luc 15 : 11-32.

Il est essentiel de ne pas être avare, de déployer les manifestations de compassion sans lésiner car elles secourent ceux qui en bénéficient. De plus, Dieu tient compte de cette attitude qui Le glorifie pour préparer l'avenir et prévoir d'envoyer dans l'assemblée d'autres personnes à aider et à sauver. Mat 25 : 21; Luc 16 : 10.
c) "Ne retiens pas"

Plusieurs défauts retiennent et limitent la bénédiction divine : la pratique du péché, l'amour des choses du monde, le manque de zèle et de consécration pour l'Eglise, la retenue dans l'engagement au niveau d'un service, la priorité donnée à son confort et à sa petite vie, l'amertume, le ressentiment, la critique, la calomnie, le refus de reconnaître ses fautes et ses échecs, de demander pardon, la tendance à rendre les autres responsables de ses problèmes…Rom 12 : 9-21; 1 Cor 6 : 9-11; Eph 4 : 25-32; 5 : 3-4; Col 3 : 5-10.

Saül a préféré suivre ses propres pensées et faire sa volonté plutôt que de se plier aux exigences divines. De plus, il a gardé de la jalousie et un fort ressentiment à l'égard de David. Les projets de l'Eternel pour sa vie lui ont échappé. 1 Sam 13 : 13-14; 15 : 17-19; 18 : 9. Samson s'est laissé emprisonner par son attirance pour les femmes et ne s'est pas débarrassé de ce péché. Cela l'a conduit à sa perte.
Juges 14 : 1-3; 16 : 1; 16 : 15-31.

Pour donner la possibilité au Seigneur de nous communiquer Ses plans et Ses projets de développement, il est incontournable d'ôter du milieu de nous ce qui retient le déploiement de l'action du Saint-Esprit. Il convient de se séparer de tout ce qui n'est pas à la gloire de Dieu dans nos vies.

Abraham a entendu de nouveau la vision divine à son sujet et à reçu l'encouragement de s'attendre à sa réalisation dès l'instant où il n'a pas retenu Lot et s'est séparé de lui. Gen 13. Joseph n'a pas conservé de haine ni de désir de vengeance à l'encontre de ses frères. Il a vu ses songes s'accomplir et le plan de Dieu se réaliser. Gen 37 : 1-11; 42 : 6; 50 : 20. Barnabas n'a pas retenu ses avantages et n'a pas gardé pour lui ses privilèges matériels. Après les avoir partagés, il est entré dans les perspectives du Seigneur pour sa vie et il est devenu une source de bénédictions pour Paul et l'Eglise. Act 4 : 36-37. Zachée n'a pas cherché à retenir et à préserver sa réputation mais a pris le risque de paraître ridicule et d'affronter les moqueries en grimpant dans un arbre. Il a ensuite reçu Jésus dans sa maison et plus précisément dans son cœur. Il n'a ensuite pas retenu ses sentiments mais a choisi de réparer ses fautes en dédommageant ses victimes et en manifestant de la largesse et de la générosité. Luc 19 : 1-10.

Selon la version "Ne regarde pas à la dépense; n'épargne pas", nous trouvons une exhortation à ne pas être avare ni économe en efforts, en consécration, en sacrifices, en persévérance pour le Seigneur. La croissance d'une église est liée à la capacité de ses membres de se donner et de s'offrir à Jésus. Dans ces conditions, les disciples se laissent utiliser et permettent ainsi à l'œuvre de Dieu de s'accomplir.

1 commentaire
  • nana974 Il y a 2 années, 10 mois

    Amen et Amen. Merci Mon Sauveur et Mon Dieu, de faire de nous des enfants d'amour, de largesses, de bonté, de miséricorde, de compassions,car c'est ainsi que Tu agrées tous les désirs de notre cœur . Que par toutes ses actes , ta joie,ta paix,ta sérénité deviennent notre quotidien, avec Toi ,par ton Esprit Saint qui nous affermie. Merci Mon Sauveur Jésus Christ pour ta grâce. Amen ,Alléluia, Alléluia. Alléluia pour la gloire du Père Éternel.