Voulez-vous faire des miracles ?

Voulez-vous faire des miracles ? Voulez-vous faire des miracles ?

Jeter, ramasser le bâton. Moïse a dû répondre à cet ordre un peu étrange de Dieu. Vous avez dû remarquer, qu’avec Dieu, il est nécessaire de capituler afin de le voir intervenir avec puissance. Ce “lâcher de bâton” est indispensable pour que Dieu brille avec éclat dans notre vie.

Depuis que j’ai jeté mon bois flotté sur le tapis de mon salon (voir cet article), j’ai été… tentée de le ramasser, avant que Dieu ne me le demande.

  • Que se passe-t-il si on “joue avec le bâton” ?
  • Qu’arrive-t-il quand on discute avec Dieu ?
  • Ou quand le diable murmure à votre oreille ?

Je me suis retrouvée comme dans le jardin d’Éden, et je vous assure que je l’ai vécu un peu “comme là-bas” !

Je vous raconte la suite, comme promis.

Mon talent, un bâton-serpent ?

“Moïse s’enfuit devant lui.” (Exode 4.3)

Quand Moïse a jeté le bâton à terre, celui-ci s’est transformé en serpent. Et il a pris ses jambes à son cou.

Pourquoi devriez-vous fuir devant le bâton-serpent ?

  • Parce qu’il pourrait bien occasionner votre chute, ralentir les plans de Dieu dans votre vie, vous écarter de la volonté de Dieu.
  • Parce qu’il pourrait bien se retourner contre vous, tant que vous “jouez” avec.
  • Parce qu’il représente la tentation, le serpent qui vous incite à désobéir à la voix de Dieu.

Face à la tentation, la Bible nous offre une seule option : fuir. Soit c’est nous qui devons fuir, soit c’est le diable. En aucun cas discuter avec lui, sinon pour lui citer la Parole de Dieu.

Quand vous fuyez la tentation, vous courez vers Dieu.
Quand vous obéissez à Dieu, vous pouvez résister au diable qui s’enfuira loin de vous.
Jacques 4.7

Quand j’ai jeté mon bâton, j’ai eu ces pensées : “Es-tu sûre que c’est le bon moment ?” (Autrement dit : “Dieu a-t-il bien dit que tu devais le jeter maintenant à terre ?” Satan a déjà fait le coup à Ève...). Et j’ai été tentée de le reprendre “juste encore une fois”.

J’ai été tourmentée toute une journée, incapable de me raisonner, de travailler concentrée. La paix s’était envolée à tire-d’ailes, mes pensées étaient tournées vers l’avenir qui m’angoissait. Sans ce bâton, comment vais-je m’en sortir ? J’en avais mal au ventre.

Puis, je me suis souvenue que Jésus a dû résister par trois fois au diable pour qu’il lui fiche la paix. Et moi aussi, j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois… ça n’a pas été simple !

Votre bâton ou le bâton de Dieu ?

L’indécision est bien un sentiment que Jésus déteste et il explique pourquoi :  “Que votre parole soit oui, oui ; non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin.(Matthieu 5.34) C’est très clair ! Les “oui, mais”, les questions, la confusion viennent bien du diable !

Et puis, j’ai demandé à Dieu de me parler, de me rassurer, et c’est ce qu’il a fait :

Quand tu es ferme dans tes dispositions, quand tu restes attachée à ta décision, c’est là que je t’assure ma paix. Ma paix, parce que tu te confies en moi. (Esaïe 26.3)

La paix est revenue, après une lutte de plusieurs heures.

Je le jette ou je le garde ?

Si je garde mon bâton entre les mains, ou si je le reprends, il va de toute façon se produire des événements derrière ce geste : rappelez-vous, la vie ou la mort.

  • Soit il continuera de fonctionner comme auparavant… un certain temps ?
  • Soit son efficacité, sa productivité ou ses fonctionnalités finiront par s’amenuiser au point de devenir une brindille ou un bois mort. Et on réalisera que l’on est passé à côté de la destinée de Dieu.

Car ne pas obéir à la volonté de Dieu peut coûter cher. La Bible précise que “la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie” (1 Samuel 15.23). Parfois, on ne résiste pas sciemment à Dieu, mais on s’appuie sur son propre bâton, qui peut représenter la sécurité, un statut social, des valeurs, etc. et devenir une idole, vous l’aviez compris...

Et puis, il y a ce merveilleux proverbe qui m’a aidée à prendre position :

“Car la résistance des stupides les tue, et la sécurité des insensés les perd ;
Mais celui qui m'écoute reposera avec assurance, Il vivra tranquille et sans craindre aucun mal.” (Proverbes 1.32-33)

Ni vous ni moi ne sommes des êtres stupides et insensés : écouter Dieu, c’est la tranquillité assurée !

Devenir le porteur du bâton de Dieu

Prends ce bâton dans ta main. C’est avec lui que tu accompliras les signes. (Exode 4.17)

C’est très clair ! Avec votre talent, mon talent, on accomplira les signes, les prodiges et les miracles comme au temps de Moïse, de Jésus et des apôtres !

En le jetant à terre, notre Créateur va le transformer en bâton de Dieu… Nous serons alors :

  • Un outil puissant entre les mains de Dieu
  • Un instrument de bénédiction pour cette génération
  • Le porte-parole de Dieu auprès des âmes perdues
  • Sa main !

C’est ce que je veux être… Et vous ? Voulez-vous être le porteur du bâton de Dieu ? Être le prolongement de sa main puissante ?

Jeter le bâton, un geste symbolique puissant

Je vous propose alors de faire ce geste symbolique. Si vous avez du bois flotté chez vous, cela fera l’affaire. Sinon, vous pouvez aller à l’extérieur pour ramasser une branche.

Vous allez accomplir ce geste devant le monde spirituel. Vous allez vous engager devant Dieu et ses anges, ce qui n’échappera pas monde des ténèbres. Alors, réfléchir avant d’agir est plus sage. Priez et jeûnez, s’il le faut : est-ce la volonté de Dieu ? Demandez-lui aussi quel est ce bâton, si vous ne l’avez pas encore identifié.

Jetez votre bâton, en nommant ce qu’il représente. “Seigneur, je jette mon bâton. Je te confie mon talent, il ne m’appartient pas. Qu’il serve pour ta seule gloire. Que ta volonté soit faite, dans le nom puissant de Jésus, amen.”

Attendez-vous à être tenté, à douter, comme cela m’est arrivé une semaine après. Gardez position ! Et regardez comment Dieu va vous utiliser pour sa gloire ! Soyez béni(e) !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

15 commentaires
  • Helene Il y a 8 mois, 2 semaines

    Servir 1 grand dieu aider nos frères et soeurs quel bonheur obéir qu'elle joie
  • VAIDAM Il y a 8 mois, 3 semaines

    merci tata Lisa pour ce message! moi je veux porter le bâton de Dieu. grâce à sa puissance et le saint esprit en moi, je peux faire des miracle. soyez tous bénis!!
  • Hana Il y a 8 mois, 3 semaines

    Merci pour ce merveilleux message ! Dieu est là et nous observe dans tout ce que nous faisons. Les miracles se déclenchent dans notre vie si nous sommes en étroite collaboration avec le Seigneur, lui obéir . Merci Seigneur de me donner la force de t'obéir et de jeter mon bâton afin qu tu puisses le transformer en source de vie, d'abondance selon tes promesses
  • Afficher tous les 15 commentaires