VOUS AVEZ DIT: UNITE ?

VOUS AVEZ DIT: UNITE ?

Nous sommes aujourd’hui dans une conjoncture où bien des termes ont vu leurs significations atténuées, déformées, galvaudées, banalisées…
Particulièrement celui cité en titre dont on a, peu ou prou, supprimé l'acuités originelles.

Je crois qu’aujourd’hui, on emploie souvent le terme «UNITE » de manière complètement erronée, le confondant avec le terme «UNION» ; même le dictionnaire Larousse fait une distinction notable entre les deux. Malheureusement l’une est prise pour l’autre et inversement.

UNION: association, combinaison de choses ou de personnes DIFFERENTES
UNITE: harmonie qui forme un tout UNIQUE (UN)

Très vite l’on peut voir, sans trop approfondir, la différence énorme entre les deux termes…
Un ensemble hétéroclite de personnes avec chacune des pensées différentes, même des buts différents, pour la plupart, mais qui pour atteindre un but commun ont décidé de s’assembler, de se regrouper pour être plus forts, et qui oublient momentanément ce qui les divise …
Ne dit-on pas: l’union fait la force ?

N’avons-nous pas par exemple: l’UNION EUROPEENE ?
Ne me dites surtout pas qu’il y a UNITE !!!! LE UN !!!
A peine, tous ces pays arrivent ils à «s’entendre» sur quelques sujets et encore quand de graves événements ne viennent pas la perturber, voire la mettre en grave danger d’éclatement !
Une «UNION» qui n’est fabriquée qu’à des fins politiques, économiques et financiers pour en tirer certains avantages, certains profits.
Ainsi voit-on, aujourd'hui, de très nombreuses unions se créer dans tous les domaines.

Passons, maintenant, au spirituel.
Quand on regarde le peuple d’Israël, on peut remarquer que, bien souvent, il a voulu s’unir, s’associer, établir des « unions » avec des peuples étrangers parce qu’il avait momentanément des intérêts communs …qu’ils soient civils, militaires ou même religieux !

Josué dira ceci au peuple alors qu’il était entré en Canaan:
Josué 23/12-13: "si vous vous attachez aux restes de ces nations qui sont demeurées parmi vous, si vous vous unissez avec elles par des mariages, et si vous formez avec elles des relations ……. Elles seront pour vous un filet et un piège, un fouet dans vos cotés et des épines dans vos yeux …."

Même avertissement de Dieu par Esaïe:
Esaïe 30/1 à 4: "Malheur … qui font des alliances sans ma volonté … qui descendent en Egypte pour se réfugier sous la protection de pharaon ….la protection de pharaon sera pour vous une honte …. "

Attachement, relation, alliance intéressée, autant d’unions que Dieu réprouve.
Les termes union et alliance ne signifient vraiment UNITE que dans le vrai mariage où les deux deviennent UN ! Ou alors, il faudra ajouter à ces termes un superlatif comme "parfaite" par exemple.
Nous trouvons ce merveilleux exemple d’UNITE selon Dieu dans Actes 4/32 à 37: "la multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu'une seule âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux."

Dans l’ancien testament, nous pourrions aussi citer l’exemple de David et Jonathan; deux hommes unis: un dans l’âme ! (1 Samuel 18/1)

Jésus n’a pas prié pour que ses disciples soient seulement ensemble, mais pour qu’ils soient UN ! (Jean 17/20)

Nous lisons, aussi, cette exhortation de Paul dans 1Corinthiens 1/10: "je vous exhorte à être PARFAITEMENT unis dans un même esprit et dans un même sentiment."
On peut remarquer que même Paul, alors qu’il emploie pourtant le terme UNIS ajoute le superlatif «parfaitement ».
On peut, en effet, être assemblés, réunis, sans pour autant être unis, PARFAITEMENT UN !

Je citerai aussi l’exemple de Zorobabel qui lui n’acceptera pas d’union avec… des gens qui voulaient pourtant participer à la construction du temple!
Des gens qui disaient pourtant dans Esdras 4/1 à 3: "nous bâtirons avec vous car, comme vous, nous invoquons votre dieu, nous lui offrons des sacrifices …"

N’entendrions nous pas ce genre d’arguments et de raisonnements qui font qu’aujourd’hui beaucoup d’unions contre nature voient le jour dans les milieux religieux ?
Soit pour être plus fort et plus « représentatif » ou parce que nous avons soi-disant le même Dieu ou les deux à la fois !

Que ne fait-on pas aujourd'hui au nom de l’union !


Deux religieux ont dit un jour: « si c’est la Bible qui nous divise alors, fermons-la….»
Il est vrai que parfois, dans un premier temps, l’union peut paraître avantageuse et profitable.
Mais pour combien de temps …?

Par exemple, je pense à cette « UNION » citée dans le livre de la Genèse chapitre 6 versets 4 à 7. Cette fameuse union entre les fils de Dieu et les filles des hommes….
Union qui a donné des «surhommes », des géants, des héros qui furent fameux dans l’antiquité, mais qui poussera Dieu, in fine, à les exterminer par le déluge !

On peut remarquer que bien souvent pour ne pas dire toujours, ces unions là se font ou se sont faîtes au détriment de la vérité, de la Parole de Dieu.
Aujourd’hui, grand est le risque, le danger de corrompre notre amour de la Vérité de Dieu au profit de l’amour de l’union !

Quelle est notre devise?
Maintenir à tout prix la Vérité de Dieu…ou propager, produire à tout prix l’union…?

Les deux étant rarement compatibles !!

J’adhère parfaitement à ce que quelqu’un a dit un jour: « maintenir la Vérité de Dieu à tout prix, sans concession, sans compromission, voilà la devise du chrétien, s’il peut, dans cette voie, propager l’union, c'est parfait, mais, avant tout, maintenir la Vérité de Dieu, toute l’Ecriture »

Par contre, le principe de l’accommodement dira au contraire «propager l’union à tout prix et si, dans cette voie, vous pouvez maintenir la Vérité de Dieu, alors tant mieux. Mais surtout, propager l’union !»

Le chrétien doit rechercher d’abord à être «UN » avec son Seigneur et Maître, comme Jésus était «UN » avec son Père (Jean 17/21).
Ainsi ils ne pourront qu’être «UN» entre eux (Jean 17/22). Un seul cœur, une seule âme; c’est ainsi qu’un véritable témoignage sera apporté au monde (Jean 17/21).

Par contre, la moindre union avec le monde et les choses du monde ne fera que le corrompre et le détruire ! (1 Jean 2 /15 à 17)



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

10 commentaires
  • GLOIREAJESUS Il y a 7 années, 6 mois

    Amen oui entre UNION et UNITÉ se trouve un énorme fossé. Nous constatons une envie entre églises, dénominations d’être UNI mais cela ne dure que le temps d'un séminaire, d'une agape, d'un campagne d'évangélisation MAIS ensuite chacun reprend sa place dans SON église et SA dénomination cela n'est pas l'UNITÉ mais une UNION. Le jour au nous connaitrons l' UNITÉ entre dénominations, églises, assemblée, synagogue messianique ces qu'un miracle aura eu lieu. Mais ce miracle ne viendra qu'après un temps humiliation de repentance et de réconciliation. Jésus-Christ à détruit le mur qui nous séparait "Ephésiens 2.14-22" entre Dieu et nous mais la religion l'a rebâti entre nous chrétens !
  • PrendstoutSeigneur Il y a 7 années, 9 mois

    Amen! "Avant tout, maintenir la vérité de Dieu, toute l'Ecriture". Car la vérité, c'est Jésus-Christ. Il est la porte. Ceux qui entrent dans la bergerie sans passer par la Porte sont des voleurs et des prédateurs. Christ est le seul chemin... L'unité pour s'égarer, quel dommage...
  • ELIO Il y a 7 années, 9 mois

    La tendance actuelle est bien la recherche d'alliances ou "d'unions" dans tous les domaines (les pieds de la statue du songe de Nabuchodonosor) On va même les chercher dans le monde des religions, même si l'on veut nier de cette entreprise son qualificatif de "syncrétisme", certains ayant même proclamé que "toutes les religions se valent". Il est vrai que toutes les religions se valent s'il est fait abstraction du nom de Jésus-Christ fils du Dieu très haut. Même au sein des confessions Chrétiennes la confusion règne autour du terme Unité. Car tant que l'on n'aura pas compris que Jésus n'est pas venu créer une nouvelle religion mais pour révéler à son peuple, à travers l'annonce de la bonne nouvelle du Salut, la vrai nature du Père, il ne pourra y avoir de véritable union ou Unité, chacun traînant derrière soi sa doctrine ou religion, comme un fardeau. Or l'Evangile, dans sa simplicité et sa force à la fois, est bien le seul en mesure de nous libérer de ces constructions d'homme, si la fidélité à la seule doctrine valable que nous ont laissée les Apôtres : l'Evangile, est au rendez-vous. Qu’avons-nous à y rajouter ? Aussi, cette Unité ne peut donc se faire qu'autour du sacrifice perpétuel de Jésus, étant l'expression même de l'Amour de notre Dieu pour son peuple, y compris Israël de la Sainte postérité qui demeure en premier. Ainsi, tant que le peuple ne montera pas ensemble pour participer, d'un seul cœur, d'une seule âme (ce qui est le véritable amour entre frères) à cet autel pour en manger "la chair avec le sang", oui, tant que nous ne désirerons pas cela, la plaie de l'orgueil et de la division règnera au sein du peuple de Dieu, en attirant toutefois l’attention sur Ap.10 :6,7, car les temps sont comptés. Ne tardons pas trop.
  • Afficher tous les 10 commentaires