Vous avez divorcé

Vous avez divorcé
" Je connais les projets que j'ai conçus en votre faveur, déclare l'Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d'espérance. " Jérémie 29.11

A votre mariage, on avait chanté de beaux cantiques. Le message basé sur la Parole de Dieu était clair et pertinent. Vous étiez sûr(e) de votre bon choix, et que le bonheur ne cesserait pas.

Aujourd'hui, votre conjoint vous a quitté(e). Vous êtes humilié(e) parce que sa préférence va à quelqu'un d'autre, de même que ses mots d'amour. Vous êtes blessé(e) parce que ses caresses et l'intimité physique qu'il vous réservait son maintenant pour quelqu'un d'autre. Vous êtes frustré(e)  parce que vous voulez rester fidèle au Seigneur, et vos besoins physiques ne sont plus satisfaits. Et peut-être, en plus, gardez-vous la charge des enfants et êtes-vous témoins de leur souffrance, écrasé(e) par vos responsabilités.

Vous pleurez de souffrance, de désespoir, de rage...

Et vous savez qu'il ne vous sera pas facile de trouver un autre conjoint. Peut-être parce que vous estimez avoir passé l'âge de séduire ; peut-être parce que vous pensez que les divorcés ne doivent pas se remarier.

Nous aimerions vous dire que Dieu, lui, ne vous laissera pas et ne vous abandonnera pas (Héb.13.5). S'il " hait la répudiation " (Mal.2.16), il a aussi compassion selon la grandeur de ses bontés (lam. 3.32). S'il a pu pardonner tous mes péchés, il est prêt à pardonner aussi tous les vôtres.

Je ne sais pas quelle sera l'issue de votre épreuve. Peut-être qu'elle sera longue, mais Dieu a déterminé la durée à l'avance (Dan.10.1). Et c'est votre bonheur qu'il veut. Aucune situation ne le prend au dépourvu. Il a donné son Fils, ne donnera-t-il pas, maintenant, librement tout ce dont nous avons besoin dans le but de nous faire mûrir spirituellement (Rom.8.32) ?

Comme vous avez pu expérimenter ses soins dans le passé, vous pouvez encore les expérimenter. Il est le même. Il faut toujours nous accrocher aux promesses de la Parole de Dieu (Héb.6.18), et garder confiance. C'est facile à dire, plus difficile à vivre, mais cela vaut la peine.

Dieu vous pose la question de confiance : vous pensez être dans une impasse ? Pour Lui il n'y a pas d'impasse ! Allez-vous le croire et ne pas désespérer, même contre toute espérance ?

Extrait de la revue " Plaire au Seigneur " (lui plaireabo@wanadoo.fr)

en partenariat avec : www.famillejetaime.com


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires
  • Charlotte Il y a 3 années, 3 mois

    Ma vie actuelle. Seigneur restaure moi. Je pensais vraiment que mon mari etait mon âme sœur mais il m'a abandonné. Ce mariage que tu as béni, a ete brisé par satan. Restaure moi oh Dieu. J'ai tant besoin de toi Je t'aime mon pere
  • Fleur Landauer Il y a 3 années, 11 mois

    Je nai que toi mon dieu es jai besoin de toi je na plus de paren plus de mari je nai pas de travaie pas de maisont je vie den mérci jesus je tai toi vien me secourire moi es mes fille mérci pour la paix je conte sur toi seul jai beusoin de senté tu ces tout de moi
  • louiserose Il y a 6 années, 7 mois

    Dieu de toutes les chances, redonne-moi une chance s'il te plaît de construire de nouveau un foyer, guide-moi alors vers mon futur époux. Merci Seigneur de l'attention que tu porteras à ma supplication.
  • Afficher tous les 12 commentaires