Attends avec confiance

"Ne quittez pas Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis. Moi-même, je vous l’ai déjà annoncé: Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, dans quelques jours, vous serez baptisés dans l’Esprit Saint." Actes 1.4-5

 

Quand j’étais au lycée, il y avait un règlement qui disait que lorsqu’un professeur était en retard, on devait l’attendre pendant 15 minutes, après quoi on était libéré de l’attente et on pouvait soit aller en permanence, soit partir si on en avait le droit. Personne n’aime attendre, encore moins attendre un professeur ! Généralement, au bout de 15 minutes et 1 seconde, on commençait à partir : les élèves ‘pas sérieux’ d’abord, les sérieux ensuite ! Les élèves sérieux partaient par le chemin direct, celui sur lequel on avait le plus de chance de croiser le professeur en retard. Les élèves pas sérieux empruntaient un chemin détourné, de telle sorte qu’ils n’aient aucune chance de tomber sur le professeur !

Parfois, les élèves sérieux rencontraient le professeur en sueur en train de courir, et s’écriaient : « Ah, vous voilà M. Machin, on ne vous attendait plus. On va prévenir les autres que vous êtes là. » Et un élève sérieux allait trouver les élèves pas sérieux pour leur annoncer la nouvelle.

L’élève sérieux se faisait traiter de tous les noms d’oiseaux par les élèves pas sérieux qui auraient préféré jouer au baby ou faire toute autre activité jugée plus enrichissante que le cours de maths par exemple. Voyez-vous, un garçon normal est capable attendre la fille qui lui plaît pendant une heure ou même plus. Mais il ne sera pas capable d’attendre un professeur plus d’un quart d’heure. C’est ce qu’on appelle la relativité du temps. Mais combien de temps est-il prêt à attendre pour recevoir ce que Dieu lui a promis. Ca varie d’une personne à l’autre.

 

Qui aime attendre ? On met un plat dans le four micro-onde pour 5 minutes, comme indiqué sur la boîte,… et au bout de 3 minutes, on en a assez d’attendre et on regarde si c’est prêt. Si la page Internet ne s’est pas affichée au bout de 30 secondes, on passe à une autre page ! On fait la queue au service au volant d’un restaurant rapide, et on trouve encore que c’est trop long. On écoute une prédication qui dépasse les 20 minutes, et on commence à regarder si la montre ne s’est pas arrêtée. On voudrait tout avoir tout de suite, sans avoir à travailler pour cela, sans attendre de devenir plus mûr et plus responsable. Pourtant, la patience est une des choses que Dieu veut nous enseigner. Comment apprendre la patience sans attendre un minimum ?

 

"Quand le jour de la Pentecôte arrive, les croyants sont réunis tous ensemble au même endroit. Tout à coup un bruit vient du ciel. C’est comme le souffle d’un violent coup de vent. Le bruit remplit toute la maison où ils sont assis." Actes 2.1-2

 

Les 120 croyants ont attendu la promesse du Saint-Esprit pendant 10 jours. Abraham a attendu la promesse d’un fils pendant des années. Siméon a attendu la promesse du messie pendant toute sa vie. Ces hommes et ces femmes ont plu à Dieu, parce qu’ils ont mis leur confiance en Lui. Dieu t’a fait des promesses à toi-aussi : Des promesses communes à tous les croyants (le Saint-Esprit, une vie qui a un sens…), et aussi des promesses personnelles. Garde ces promesses précieusement, et attends-toi à les voir se réaliser.

 

"Les choses que je te fais voir arriveront, mais seulement au moment fixé. Elles vont bientôt se réaliser, ce n’est pas un mensonge. Attends avec confiance, même si c’est long. Oui, c’est sûr, elles arriveront sans retard." Habakuk 2.3

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire