AVANT TOUTE RESOLUTION...

AVANT TOUTE RESOLUTION...

 Tous mes meilleurs vœux, à vous tous lecteurs de Topmessage,pour une année 2014 encore plus palpitante avec Jésus !

 
 
Job 22.26b-28
« Tu élèveras vers Dieu ta face ; tu le prieras et il t’exaucera, et tu accompliras tes vœux. A tes résolutions répondra le succès ; sur tes sentiers brillera la lumière. »
 
Souvent la nouvelle année est pour certains le moment de prendre de bonnes résolutions. Peut-être en avez-vous prises. Les plus classiques sont : Je veux perdre du poids, faire du sport. Arrêter de fumer ou telle autre mauvaise habitude, passer moins de temps devant la télé...
 
Mais c’est tout de même curieux que ce qui n’a pas été décidé l’année précédente, devient subitement plus réalisable le 1e de l’an ! Cela dit, ces résolutions peuvent être très honorables : aller plus vers les autres, consacrer plus de temps à sa famille, faire du bénévolat dans une association caritative…

Et sur un plan spirituel: Passer plus de temps avec Dieu, s’engager dans un service à l’Eglise, arriver à l’heure au culte, prendre du temps avec mes frères et ne pas profiter de la prière finale pour m’éclipser…
 
Quelle est la valeur d’une résolution prise à la faveur du nouvel an ?
Est-elle vraiment profonde ?
Pas sûr ! Nous verrons comment se prennent les vraies résolutions.
 
 
I La courte vie des résolutions du nouvel an

a) Ancienne pratique babylonienne

Certains croient que le 1er janvier  a des vertus que le 31 décembre et les autres jours ne possèdent pas ! Bilan, les statistiques montrent que 70% des résolutions prises à cette date échouent avant le 31 janvier !

Savez-vous que ce sont les babyloniens de la lointaine antiquité qui sont à l’origine de cette pratique, quel que peu dénaturée aujourd’hui il faut dire. A l’origine elle consistait à rendre le matériel agricole emprunté, au nouvel an. Puis elle devient tradition juive après le retour de la déportation, et les juifs l’étendent aux relations humaines: pardonner et demander pardon pour ses mauvaises actions de l’année passée. Puis les chrétiens l’adoptent à leur tour via les échanges culturelles entre civilisations.
 
 
b) Les vraies résolutions côutent

Mais les vraies bonnes résolutions n’attendent pas une date du calendrier pour etre prises. Tout comme ce qui est urgent ou important.

Imaginez : C’est l’automne avec ses pluies, et vous vous apercevez qu’il y a une fuite dans le toit de votre maison, et l’eau s’infiltre, inonde les combles et détériore tout.
Que déciderez-vous ? « On attend les beaux jours, ce sera beaucoup mieux pour aller sur le toit et colmater la brèche… » ? Bien sûr que non, si vous êtes quelqu’un de sérieux. Vous allez prendre de suite les décisions qui s’imposent, et certainement elles laisseront même des traces dans votre budget…
 
Les décisions de changer de comportements, de réformer une attitude, d’abandonner une pratique sont des décisions qui vont nous coûter un certain prix. Et donc ce coût doit être calculé, mûri, réfléchi et accepté.

Les engagements évoqués plus haut : le pardon des juifs, aller vers les autres, aider les nécessiteux, servir son église… Tout cela va coûter à notre personne !
 
Et donc c’est ce coût qui n’est jamais calculé au nouvel an, qui fera que ces résolutions ne dureront pas, parce qu’il faut tous les jours payer le prix nécessaire pour les tenir. Prix qui n’a pas été « budgétisé ».

Donc à moyen voire à court terme ces résolutions échouent par manque de « financement » car nous n’étions pas prêt à en payer le prix.
 
C’est Oscar Wilde qui a dit « Une résolution du nouvel an c’est un chèque tiré sur une banque où on n’a pas ouvert de compte. » Ce qui signifie que notre décision n’a pas de réelle valeur, puisque que notre vrai « compte en banque » ne sera jamais débité.
 
c) L’effet culpabilisant du bilan

Si le calendrier n’a jamais été un facteur de changement, il incite néanmoins au bilan, car un cycle s’achève un autre démarre, c’est une bonne occasion de bilan. Seulement devant un bilan peu flamboyant gare à la culpabilité. Parce que c’est là qu’on va s’en vouloir, se faire des reproches : « t’as pas assuré, tu  manques de fermeté, tu fais du sur-place, regarde untel il progresse… » Etc…
 
Et pour réagir face à ce constat affligeant, certains prennent la décision ferme et déterminée de… ne rien décider du tout car, découragés, épuisés, ils renoncent à toute résolution. 
 
Alors je veux dire à tous ceux qui désirent sérieusement des changements, qu’une vie changée, transformée, épanouie, où nous pouvons surmonter tensions, pressions de notre chair, et frustrations et être en paix avec nous-même est possible.
 
 
II Les dispositions qui mènent au changement

a) Le pouvoir de changer en Jésus

Dieu sait que  nous avons tous besoin de changement, il sait que nous avons besoin de nous épanouir, il nous a créés dans ce but ! Voilà pourquoi il a aussi prévu le moyen de ce changement et cet épanouissement.

La bible déclare: « Si quelqu’un est en Christ il est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5.17
 
On peut par un regard lucide voir en nous des choses dont on voudrait se séparer. Mais on n’en a pas la capacité, personne n’a en lui la capacité de se changer durablement!
 
Plusieurs sont épuisés par des efforts et par l’énergie dépensée pour se défaire d’habitudes et de passions destructrices, ou simplement pour être meilleurs ! D’autres sont laminés par la culpabilité devant l’échec de toutes leurs tentatives pour changer.
 
Mais je déclare qu’il y a une puissance de transformation dans le nom de Jésus !
 
b) L’accueil et l’attention d’un Père

« Tu élèveras la face vers Dieu »
Oui tu peux maintenant lever la tête, Dieu veut effacer toute honte et te faire sortir de la prison de la culpabilité ! Car il est un père ! Je ne sais pas quelle image tu as d’un père, mais Dieu est prêt à croiser ton regard, parce qu’il ne te juge pas et ne t’en veux pas pour tes échecs à répétitions, tes habitudes et tes passions que tu n’arrives pas à abandonner !
 
La Bible dit « Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie et le visage ne se couvre pas de honte. » Psaumes 34.6.

Tourne vers Dieu tes regards cesse de regarder à toi-même et à tes propres forces, cesse de t’épuiser, lève la tête et les yeux vers lui, et laisse-le te (re)dire je t’aime, tu es mon enfant.
 
 
c) L’attitude d’un enfant

« tu le prieras et il t’exaucera »
La prière c’est reconnaître implicitement 2 choses : Ma nature humaine avec ses faiblesses, qui a besoin de Dieu et de sa puissance.
 
C’est comme un enfant avec son père : sans lui il est vulnérable ! Parle donc à Dieu et dis-lui que tu veux être sa fille, son fils, il acceptera, il n’attend que ça ! Dis lui de te décharger de tes fatigues, de ton épuisement de tes échecs, il est venu sur terre pour ça ! Dis-lui que tu ne veux plus traîner la honte de tes mauvaises habitudes et il va t’en libérer.
 
« Tu le prieras et il t’exaucera ! »
Si tes résolutions sont de prendre davantage en compte les autres et sortir peu à peu d’une sorte d’indifférence, alors là aussi tu as « intérêt » à en faire part à Dieu dans la prière, car ce n’est pas une mince affaire d’un point de vue humain.

Il te faut de toute la puissance de Dieu, car elle seule transforme durablement un individu.
 
Quelles que soient tes résolutions « arrose-les » d’une prière fervente, preuve que ce ne sont pas des résolutions à bas coûts.
 
Si Dieu est ton Père et toi son enfant, cette relation ne peut être intéressée. Dieu désire une relation de qualité : amour et fidélité à sa parole. C’est le cadre nécessaire pour un total renouveau et un équilibre de vie ! Il te faut découvrir ce qu’il attend de toi et t’engager à le vivre !
 
 
III Un total renouveau

a) Une personne nouvelle

« A tes résolutions répondra le succès »
Plus qu’un changement, c’est une transformation complète que Dieu veut opérer en toi ! Fini les rustines des résolutions impossibles. Dieu veut faire de toi un miracle !
 
Il ne veut plus te voir essayer, il veut te voir réussir ! Il ne veut plus te voir survivre mais déborder de vie ! C’est la vraie définition d’une vie réussie.
 
Dans cette nouvelle vie, la foi - c’est-à-dire croire avec certitude que ce que Dieu a dit il le fait – est un élément déterminant. Dieu ne ment pas, reste attaché à sa promesse de faire en toi une transformation, même si tout tente de te persuader du contraire (les pensées, les amis, les tentations, voire même un nouvel échec).

Le changement ne s’opère pas en un jour, et le temps n’est pas un ennemi, mais un examinateur qui t’aidera à évaluer la profondeur de ta décision dans la durée.
 
c) Une route nouvelle pour une destination nouvelle

« Sur tes sentiers brillera la lumière »
Sur une route éclairée, tu vois où tu vas, et donc tu peux avancer avec assurance et conviction. Pour aller sur cette route éclairée, il se peut que tu doives quitter le chemin obscur et inquiétant sur lequel tu marches aujourd’hui.

Le vrai changement peut être également de cet ordre-là, et pas une simple question de calendrier.
 
Les vrais changements, ceux qui fonctionnent ont aussi un coût, avons-nous dit. Si une chose ne  coute rien c’est qu’elle ne vaut pas grand-chose.

Jésus peut te promettre  d’authentiques changements parce qu’il a payé de sa vie pour cela. Voilà la vraie raison pour laquelle le changement est possible pour toi, le sourire est possible, une vie qui vaut la peine, un nouvel espoir, et de nouveaux horizons.

Vive le changement avec Jésus !
 


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

14 commentaires
  • Ilestmonrocher Il y a 5 années, 8 mois

    Merci Pasteur Dany pour cette exhortation qui me touche particulièrement.
  • Flora Il y a 5 années, 11 mois

    Seigneur toi tu peux me changer durablement! Merci pour ces paroles d'encouragement, je crois en tes promesses! Voit les désirs de mon coeur, ceux de t'appartenir et te servir.Encourage moi dans mes projets et même si tout est noir tu reste là! Fortifie moi et rend moi pure, guérit mon coeur et guide moi sur le chemin de la vie! AMEN
  • PhiliaFrance Il y a 5 années, 11 mois

    Tu tiens la première place dans ma vie Seigneur, avec Marie et le Père Eternel. Rends moi forte et persévérante dans cette voie car je veux être avec toi. Plus qu'un changement, c'est une totale transformation. Je t'aime.
  • Afficher tous les 14 commentaires