Ces Attentes qui nous tuent....

Ces Attentes qui nous tuent....

'Ah non, je n'ai vraiment pas envie de répondre à cet e-mail. Je crois même que je n'ai pas envie de garder cette relation-là dans ma vie...'

 

Je m'étonnais moi-même de mes sentiments parce que ce couple d'amis nous avait invité chez eux et qu'il avait fait preuve d'une grande hospitalité à notre égard ; c'est pourquoi une vague sensation de culpabilité avait traversé mon esprit.

 

Mais comme ce désir de ne plus répondre persistait, je décidais d'en chercher les raisons : après réflexion, je crois que ce qui me tracassait, c'était cette impression que cette générosité avait un prix, qu'elle demandait une contrepartie. Ces amis s'attendaient à quelque chose de nous et j'avais le sentiment que la 'loi' était entrée dans notre relation : ils s'attendaient à ce que nous répondions favorablement à leurs attentes. Or pour moi, l'amitié ce n'est pas l'obligation de se conformer aux attentes des autres ; l'amitié, c'est la liberté. Je me sentais un peu prisonnière vis à vis leurs attentes. Et ça m'interpellait.

 

* Qui d'entre nous n'a jamais expérimenté la honte de ne pas avoir été à la hauteur des attentes de ses parents, de son employeur, ou de l'équipe dont il ou elle faisait partie ? Et l'impression d'avoir été jugé par la suite ?

* Qui n'a jamais pensé avoir déçu Dieu à cause de Ses attentes à son sujet ? (Mais au fait, quelles attentes est ce qu'Il peut bien avoir ? Il nous connait parfaitement.)

* Qui ai-je mis en prison dans le passé avec mes attentes à leur égard ? Est-ce que ça pourrait être mon mari, mes enfants, mes amis, mes employés, mes propres attentes vis à vis moi-même, ou même Dieu?

 

Je crois qu'un des plus grands problèmes – dans un couple – ce sont les attentes qu'on a vis à vis son conjoint. Je réalise qu'il est impossible de répondre à toutes ces attentes et que si l'on persiste dans cette voie, on ouvre la porte à la déception et, par la suite, à l'amertume.

Je crois aussi que nous mettons trop de pression sur nos enfants pour qu'ils réussissent à l'école et qu'ils brillent dans leurs activités extra-scolaires. Je sais cela parce que je l'ai fait....:)

J'attends souvent trop de moi-même, et je finis par être fatiguée et insatisfaite.

Mes attentes vis à vis Dieu ? Je réalise que je ne dois pas en avoir... Après tout, Il a tout accompli, non ?

 

Les attentes que les autres ont à notre égard représentent une forme de contrôle sur notre comportement pour produire les résultats désirés ; et c'est idem pour nous. Je dirais même, que c'est une forme de manipulation. Il y a beaucoup de 'MOI, JE' dans les attentes.

 

Heureusement, notre identité et notre valeur ne résident pas dans la performance. Jésus fut très clair à ce sujet, avec Marthe. Il est venu pour nous affranchir – c'est à dire nous rendre 'libres'.

 

Ce n'est pas facile, mais je vais essayer de vraiment bannir les attentes que les autres ont à mon égard. Je n'aime pas les prisons et je n'ai pas non plus envie d'y enfermer les autres.

 

Love,

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
24 commentaires
  • Eugène Omer Poughou Il y a 11 années, 6 mois

    Et ! Oui , j'en ai beaucoup mis en prison , que Dieu me pardonne , je suis vraiment incapable de répondre d'une manière souhaitée aux attentes des uns et des autres, de ma famille, de mes amis, de mes frères sœurs, donne moi la capacité de pouvoir répondre aux attentes et d'être en paix avec les autres pour la gloire de ton Nom, Merci pour ta fidélité,...
  • Vincent Guillemoteau Équipier du Top Il y a 11 années, 9 mois

    Oui, mais dans le monde du travail, il y a des objectifs à atteindre donc des attentes de tes responsables à réaliser tout de même ma chère amie !!! Blessing !
  • emiliev Il y a 11 années, 9 mois

    Merci, nous sommes beaucoup dans ce cas. Il faut savoir donner mais aussi recevoir. Je me sens concernée parce que je suis tout le temps en train de vouloir satisfaire les attentes des autres et à culpabiliser. Il faut avant tout se respecter. Mais aujourd'hui le seigneur à commencé son travail en moi car je n'étais pas heureuse comme sa. Je remercie le seigneur car ses lui qui me transforme.
  • Afficher tous les 24 commentaires