C’est le temps de semer (1ère Partie)

Il est écrit : il y a un temps pour toute chose sous le ciel.


En début d’année, toute personne souhaite que ses vœux se réalisent. Si nous voulons son accomplissement, le souhait doit devenir une résolution, suivie d’actions concrètes.

 Lisons cette semaine le livre de l’Ecclésiaste chapitre 3 verset 2

Dans la nature, nous avons le même phénomène : quand une semence est plantée, il y a une récolte fructueuse ou non.
Comment se réaliseront nos rêves ? Et quelles sont les actions qui nous donneront une année de récolte fructueuse. Plusieurs conditions existent et sont liées tout d’abord à la nature de la semence, puis à l’état de la terre où la semence est plantée, et enfin à son environnement.

Lorsqu’une fermière sème, la semence doit être bonne pour sa mise en terre (Jean 12 verset 25).
Pour nous, la nature de notre semence est divine et bonne dès que nous acceptons que Jésus est mort pour nos péchés, qu’Il les a effacés et qu’Il est assis à la droite de Dieu et plaide pour nous, et que notre vie est à Son service. Notre semence ne changera pas si elle est bonne, car Il dit que Son Père honorera celui qui le sert (Jean12 verset 26).
Lorsqu’une fermière sème des grains de blé, elle ne récoltera pas des grains d’orge ! Il est donc bon de prendre des résolutions en fonction des priorités écrites dans la Bible et de nous mettre en action sans oublier que chaque semence a son temps de croissance.

Ce n’est pas la peine de s’énerver car certaines qualités spirituelles sont acquises dans un délai plus ou moins long. Prenons la jalousie, elle sera presque maladive chez les unes et pas chez les autres. Si nous semons dans la prière pour en être délivrées, pour l’une cela prendra des mois, mais pour une autre cela se comptera en années. Ce n’est pas pour cela que nous ne planterons pas les semences d’amour et d’estime de soi.

Cette année semons abondamment pour ce qui est juste (Osée 10 verset 12) et souvenons-nous que la meilleure des semences est la Parole de Dieu. Ainsi nos rêves deviendront ceux de Dieu.

Si la semence est bonne. Il lui faut une terre prête à la recevoir.

Sur un terrain rocailleux, rien ne pousse. Une terre à moitié pierreuse et peu travaillée laissera peu d’espace à une semence pour grandir et faire ses racines. Qu’en est-il pour nous ? Semons le pardon même face à des situations « impardonnables » afin que nous soyons pardonnées par notre Père Céleste (Matthieu 6 verset 15) et ne gardons qu’un seul devoir, celui de nous aimer les uns les autres (Romains 13 verset 8).

 

Verset-clé : Matthieu 6 verset 33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.


Prière : Seigneur, donne-moi une faim et une soif sans mesure pour ta Parole et que je sème plus que les années précédentes. Que dans chaque situation, je me pose la question : que ferait Jésus à ma place ?
Par la foi au Nom Puissant de Jésus-Christ et par Sa grâce, je déclare que les rêves de mon Père Céleste seront les miens et Ses promesses pour moi s’accompliront en 2005.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire