Déception

Déception

Quand j’ai commencé à fréquenter une église il y a de nombreuses années en arrière, nous avions l’habitude de chanter un chœur qui disait « Oui nous marchons, tout joyeux ». Immédiatement après nous en entonnions un autre « le lundi je suis heureux, le mardi plein de joie » et ainsi de suite, chaque jour de la semaine se résumait en une phrase : bonheur, joie, enfin le ciel sur la terre …

Mais au fil du temps et en grandissant dans la vie, ce ciel si bleu, si beau, si pur, s’avérait être souvent maussade, noir et pluvieux. Et oui, je devais l’accepter, je venais de faire connaissance avec la déception, face au comportement de certaines personnes.

J'étais déçue par des hommes qui pour moi représentaient un modèle et qui pratiquement du jour au lendemain avaient suscité au fond de mon cœur une profonde incompréhension ; une incompréhension naissait au fond de mon cœur face aux blessures que les autres un jour nous infligent.

J’ai été assez étonnée, mais réconfortée, de lire que, même dans la Bible, des personnages bien connus avaient eux aussi vécu la déception.

Dans 1 Samuel 1-4 il nous est dit que Anne, la maman de Samuel, avait confié son enfant à Eli, très grand sacrificateur pour que cet homme soit pour son fils, un modèle, en quelque sorte son mentor. Mais nous pouvons constater combien Eli était un homme faible et qui laissait faire à ses propres enfants n’importe quoi et n’exerçait sur eux aucune autorité ! Quelle déception pour cette femme.

Nous pouvons lire aussi l’histoire de Joseph, dans Genèse 37, dont le cœur à été certainement brisé, quand ses propres frères n’hésitent pas à le vendre comme esclave.

Déception de Moïse également, car quand il redescend de la montagne sainte sur laquelle Dieu lui avait donné les dix commandements, il voit le peuple livré à lui-même : son frère Aaron n’avait pas respecté son engagement.

Enfin n’oublions pas non plus Jésus devant l’attitude de Pierre, qui lui avait juré un amour et une fidélité à toute épreuve (Matthieu 26 :33-75)

Mais maintenant j’ai compris que si un jour, je n’avais pas rencontré de tels événements blessants je serais toujours restée « admirative » devant des hommes « modèles » à mes yeux. Dieu m’a éclairée et a suscité en moi de nouvelles vocations et un nouvel élan de cœur en sa faveur.

Dieu aime transformer les expériences les plus négatives en expériences enrichissantes et il nous faut traverser de telles épreuves pour que nous comprenions certaines choses que nous ne découvririons jamais si nous pouvions choisir les circonstances de notre vie.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

22 commentaires