Dieu veut que tu sois influent !

Je me suis dit, par moment, que j’aurais pu être moine. J’aime Dieu, le fromage, et les jardins potagers. C’est une bonne base de départ. Par ailleurs, les monastères sont en général situés dans des endroits agréables, souvent dans la nature. Pas de bruit de voiture en pleine nuit, pas de voisins qui font la fête jusqu’à des heures extravagantes, pas de professeurs psychopathes qui trouvent un sordide plaisir à donner des mauvaises notes… il y aurait tant de choses désagréables qui disparaîtraient. En tout cas, c’est l’idée que j’ai de la vie monastique. C’est vrai que d’un autre côté, il n’y aurait pas les e-mails, il n’y aurait pas de jeux vidéos, de cinéma, et d’autres divertissements autre que la lecture.

Les moines ne sont cependant plus ce qu’ils étaient ! Aujourd’hui, les moines peuvent avoir un travail, utilisent Internet et n’ont pas tous une coupe de cheveu "au bol". Les moines peuvent faire partie de la société, tout en gardant un mode vie de consécration à Dieu. C’est un grand exemple !

Vivre pour Dieu tout en restant présent dans la société actuelle, n’est-ce pas, après tout, l’appel lancé à tout chrétien ? Oui, c’est tout le principe de vivre ‘dans le monde’ sans être "du monde". Je vous renvoie à la prière de Jésus pour ses disciples et pour ceux qui allaient le devenir. Cependant, quand on y réfléchit bien, on se rend compte que consciemment ou non, on peut se retirer du monde :

On se retire du monde en adoptant un vocabulaire christiano-chrétien qui n’a plus aucun sens pour ceux du monde qui n’ont jamais été éduqué pieusement dans la foi. On prive alors le monde d’un message qui pourtant lui est adressé !

On se retire du monde en négligeant les amitiés non-chrétiennes. Bien entendu, c’est important d’être vigilant sur les choix qu’on fait en matière d’amitié. Il vaut mieux rompre une amitié lorsqu’elle est dangereuse, plutôt que de se laisser entraîner ! Mais il doit y avoir une place dans notre emploi du temps pour des amis non-chrétiens, qui ne connaissent peut-être aucun autre chrétien.

On se retire du monde, en le laissant à son sort. Si on perd le désir de transformer le monde qui nous entoure, de faire connaître Jésus-Christ et d’être une lumière pour les nations, alors cela signifie qu’on s’est retiré du monde !

Si on est honnête, on doit alors admettre qu’il nous arrive parfois de nous retirer du monde. Dieu ne veut pas seulement que nous soyons là, présent dans le monde, comme l’élève au fond de la classe, à côté d’un confortable radiateur spirituel. Dieu ne nous appelle pas à faire acte de présence dans le monde, parce qu’après tout, on n’a pas d’autre choix. Dieu nous demande d’être une lumière dans le monde, d’avoir de l’influence et de devenir des meneurs.

Un jeune garçon du pays d’Israël, appelé Daniel, s’était un jour retrouvé déporté à Babylone, avec plusieurs de ses copains. Le livre qui porte son nom dans la Bible raconte que Daniel et ses amis avaient résolu d’être fidèle à Dieu, quoi que cela puisse coûter. Dieu, voyant leurs cœurs, leur donna de grandes bénédictions :

"Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes." Daniel 1.17

L’histoire continue, et un peu plus loin, on voit que Daniel devient une personnalité importante dans le pays :

"Ensuite le roi éleva Daniel, et lui fit de nombreux et riches présents; il lui donna le commandement de toute la province de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone." Daniel 2.48
 

Etre fidèle à Dieu ne va pas donc pas te mener vers une vie insignifiante et sans importance. Si tu restes fidèle à Dieu, Dieu pourra faire de toi une personne d’influence, comme Il l’a fait avec Daniel. Il pourra te donner la capacité de montrer une différence là où tu te trouves. Il te donnera de l’intelligence et de la sagesse afin que ce que tu entreprends puisse servir à Sa gloire.

Dieu veut faire de toi une personne influente !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire