Donnez-leur vous-mêmes

"Comme l’heure était déjà avancée, ses disciples s’approchèrent de lui, et dirent : Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée ; renvoie-les, afin qu’ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s’acheter de quoi manger. Jésus leur répondit : Donnez-leur vous-mêmes à manger. Mais ils lui dirent : Irions-nous acheter des pains pour deux cents deniers, et leur donnerions-nous à manger ? Et il leur dit : Combien avez-vous de pains ? Allez voir.  

Ils s’en assurèrent, et répondirent : Cinq, et deux poissons. Alors il leur commanda de les faire tous asseoir par groupes sur l’herbe verte, et ils s’assirent par rangées de cent et de cinquante. Il prit les cinq pains et les deux poissons et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces.Puis, il rompit les pains, et les donna aux disciples, afin qu’ils les distribuassent à la foule.

Il partagea aussi les deux poissons entre tous. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons." Marc 6.35-43

Pour ceux qui lisent la lettre du TopAdos depuis longtemps, vous vous souvenez peut-être de cette lettre intitulée "5 pains et 2 poissons", qui en résumé, disait que Dieu nous fait participer à Ses miracles. Voici la même histoire, racontée dans un autre évangile – celui de Marc. Rassurez-vous, je ne vais pas réécrire les mêmes choses, alors si vous aviez l’intention de zapper la lettre en prétextant ‘C’est bon, je connais, j’ai déjà lu !’, eh bien non, vous n’avez pas lu !!! Vous n’avez aucune excuse pour supprimer ce message (J’espère que vous ne le faîtes pas, d’ailleurs !)

J’aimerais attirer votre attention sur cette réponse tout à fait surprenante de Jésus. Les disciples disent à Jésus : "Renvoie la foule chez eux, ils ont faim. On veut bien être gentil, mais on n’est pas non plus les restos du cœur." (traduction libre) A cela Jésus répond : "Donnez-leur vous-mêmes à manger." Vous imaginez un peu la tête ahurie des disciples ? Le lieu était désert, il n’y avait pas de magasin à plusieurs kilomètres à la ronde. Il n’y avait pas de fast-food ou quoi que ce soit qui puisse servir de casse-croûte, et Jésus dit aux disciples de donner à manger à la foule. Pierre a dû dire à Jésus : "Maître, comment leur donner du pain ? On ne peut pas faire apparaître à manger comme cela ! On n’est pas David Copperfield !" (traduction libre aussi)

Jésus savait ce qu’il allait faire, il savait parfaitement qu’il allait devoir opérer un miracle pour pouvoir donner à manger à la foule. Pourtant, il demande à ses disciples : "Combien avez-vous de pains ?" Voyez-vous, malgré le fait que Jésus allait faire le miracle, il demande à ses disciples de donner ce qu’ils ont. Ils voulaient leur enseigner une grande leçon : Dieu bénit celui qui donne à manger à celui qui a faim. La preuve en est qu’après avoir distribué la nourriture, il restait 12 paniers de nourritures, un pour chaque disciple.

Combien de fois avons-nous considéré la foi comme quelque chose pour nous faire du bien ? Combien de fois sommes-nous allés à l’église pour avoir notre lot de bénédictions ? Il n’y a pas de mal à être bénis, bien sûr, mais l’ordre de Jésus n’est pas ‘soyez bénis, venez manger, et rentrez chez vous le ventre plein’ ! Son ordre est ‘Donnez-leur vous-mêmes à manger’. L’ordre de Jésus est de répondre aux besoins de ceux qui ont faim, qui sont dans la peine, qui sont malheureux. C’est en faisant cela que véritablement nous suivons les traces de Jésus.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire