En attendant la promesse (Suite)

"Il y eut une famine dans le pays; et Abram descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine était grande dans le pays. Comme il était près d'entrer en Égypte, il dit à Saraï, sa femme: Voici, je sais que tu es une femme belle de figure. Quand les Égyptiens te verront, ils diront: C'est sa femme! Et ils me tueront, et te laisseront la vie. Dis, je te prie, que tu es ma sœur, afin que je sois bien traité à cause de toi, et que mon âme vive grâce à toi." Genèse 12.10-13

Partir sur la seule parole de Dieu, sans savoir ce qui l’attend… Laisser le confort pour obéir à l’appel de Dieu… c’est ce qu’Abraham avait fait. Il était parti pour Canaan, et Dieu lui avait donné des promesses de bénédictions. Le voilà arrivé en Canaan, et la première épreuve vient l’affecter : plus rien à manger ! Vous y comprenez quelque-chose, vous ? Dieu montre à Abram un pays, un but, un programme bien fourni pour sa vie. Il se rend sur le lieu, il étudie le terrain… et patatras, plus de nourriture ! Abram et compagnie sont obligés de reprendre la route pour partir en Egypte, là où il y a encore à manger.

En attendant la promesse, il y a bien des choses qui ne collent pas avec elles, a pu se dire Abram. Quels ont été ses sentiments à ce moment-là ? La Bible n’est pas explicite sur ce qui avait dans le cœur d’Abram, mais on peut penser qu’il y avait beaucoup de questions : "C’est le pays la promesse, mais pourtant, je suis obligé de le quitter. Est-ce que Dieu n’est plus avec moi ? Est-ce que je me suis trompé dès le début ? Est-ce Dieu a changé d’avis ?… Et puis je ne parle pas un mot d’égyptien ! Ils vont me transformer en momie pour pouvoir prendre ce qui m’appartient, y compris ma femme… je n’aurais jamais dû quitter mon pays…"

Tous ces doutes hantent l’esprit d’Abram, et plongé dans un profond sentiment d’insécurité, il va commencer à se trouver des artifices pour se sortir de ce mauvais pas. Probablement parce que sa foi en Dieu est ébranlé, il invente une histoire avec son épouse, et il pense qu’en la faisant passer pour sa sœur, il s’évitera des ennuis. Il apprend assez rapidement qu’à vouloir s’éviter les ennuis par ses propres moyens, il s’en crée des plus grands. Le pharaon lui demande de prendre ses clics et ses claques et de ne plus remettre les pieds en Egypte (fin du chapitre).

Faire confiance à Dieu quand il faut partir du pays de la promesse, quand il faut quitter la bénédiction : voilà un vrai test qu’Abram ne passe pas vraiment avec succès. Si vous continuez à lire le TopAdos, vous verrez dans quelques temps que si Abram échoue ce coup-ci, il passera plus tard le même test avec succès. Mais en attendant, voilà un Abram qui nage en plein désarroi. Le héros de la foi, le père des croyants n’est encore qu’une ombre de l’homme que Dieu va faire de lui. Alors lisez la suite, et vous verrez comment Dieu accomplit la promesse en son temps et comment la foi d’Abram s’affermit en attendant l’accomplissement de cette promesse.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

0 commentaire