Etre père : modèle ou donneur de leçons?

Etre père : modèle ou donneur de leçons?
" De la mesure dont vous mesurerez, il vous sera mesuré en retour "
La Bible, Ev de Matthieu 7 v 2

Nous réfléchissions, ma femme et moi, pour écrire ce texte sur les relations dans la famille. Nous parlions de nos relations avec nos enfants. C’est alors que cette parole de Jésus m’est venue à l’esprit, avec une force très dérangeante ! Si mes enfants me mesurent avec les mêmes exigences avec lesquelles je les mesure, que diraient-il ? Quelle note j’obtiendrais dans leur grille d’analyse par rapport à leur idéal ?

Trop facile pour moi d’esquiver la question en me disant : " c’est moi qui fait leur éducation, pas eux ! ".
Mais pourquoi ai-je donc tant de mal à complimenter et encourager, plutôt que reprocher et rectifier ? Pour mon image auprès des autres ? Pour cacher mes propres faiblesses en montrant que j’ai la légitimité pour rappeler ce qui est bien et mal ? Ai-je peur d’encourager leur orgueil ?
Je ne me comprends pas vraiment. Mais une chose est certaine :

Ça casse !

Critiquer dévalue l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, alors qu’encourager améliore et fortifie cette image, et les stimule à aller plus loin dans le bon sens.
Je crois que je cultive inconsciemment et à tort, cette idée tordue qu’un enfant normal, c’est un enfant parfait. Et que par conséquent, je dois sans cesse lui rappeler ce qu’il devrait faire et être; Sans rien laisser passer. Et en l’agrémentant de ces terribles flèches : " toujours " et " jamais " !
En faisant cela, je le mets en position d’échec : " jamais je n’arriverai à être à la hauteur de ce que mon père attend de moi ! " et peut-être plus grave encore : " que faudra-t-il que je fasse, pour enfin mériter son amour ? "

C’est injuste !

En agissant ainsi, j’ai aussi tendance à vouloir les modeler selon mon idée, sans tenir compte de ce qu’ils sont, de leur personnalité propre ; Personnalité différente d’un enfant à l’autre, et différente de moi.

Je veux construire !

Je ne dis pas qu’il ne faille jamais rectifier un comportement, mais je veux davantage m’efforcer à réfléchir à mes motifs, et à ma façon de le faire. Chercher à mieux comprendre mes enfants, des créatures uniques de Dieu, et découvrir et développer leur potentiel. En deux mots, leur donner la liberté et l’espoir !


en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire