Faut-il craindre la psychologie ?

Faut-il craindre la psychologie ?

Comment définir la conscience et l'inconscient et comment faire le rapport avec l'âme ou l'esprit ? Tant de chrétiens sont opposés à la psychologie et psychiatrie, à la relation d'aide et au développement personnel, en affirmant que cela revient à se concentrer sur soi.
Que dit la Parole de Dieu ?

La psychologie étant étymologiquement la science de l'âme, et les chrétiens possédant le meilleur des psychologues, le Saint-Esprit, et le meilleur des manuels de formation, la Bible, ce mot ne devrait nullement nous effrayer.

Mais une science n'est exacte que si ses prémisses le sont, et c'est là que le bât blesse. Les psychologues non chrétiens ont parfois des options contraires à l'enseignement de l'Évangile, c'est pourquoi il est grandement préférable de s'adresser à des psychologues chrétiens.

Un minimum de connaissances en psychologie permettrait d'éviter certaines erreurs dans la relation d'aide. Ce n'est pas déchoir de la spiritualité que de s'appliquer à comprendre le psychisme de la personne que l'on veut aider.

Aucune personne sensée ne trouvera à redire que l'on fasse sa toilette le matin ! C'est pourtant bien, si je ne m'abuse, un parfait exemple de concentration sur soi ! Si nous trouvons cela normal dans le domaine physique, je ne vois pas au nom de quoi ce serait anormal dans le domaine psychique.

Contrairement à la notion dualiste des Grecs ne voyant dans l'être humain que deux entités, physique (le corps), et non physique (l'âme/esprit), la parole de Dieu nous enseigne que l'être humain est une sorte de "triptyque" :

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre êtrel'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !
1 Thessaloniciens 5.23

L'âme est le siège de l'intellect, de la volonté et des émotions. Elle représente donc la partie consciente de l'individu. En ce qui concerne l'inconscient, je pense que nous devons être très prudents, et ne pas l'assimiler hâtivement à ce que la Bible appelle l'esprit de l'homme, et qui est complètement différent de l'usage courant du mot esprit (signifiant "pensée". Par exemple, on dit : "cela m'est sorti de l'esprit", ou : "il a perdu l'esprit").

Bibliquement, la dimension spirituelle de l'homme (son esprit) est morte lors de la chute en Eden :

… mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
Genèse 2.17

Cette dimension spirituelle est restaurée par la nouvelle naissance, appelée aussi "résurrection", de notre esprit :

Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. […] Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit.
Jean 3.3-6

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.
Éphésiens 2.4-6



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

40 commentaires
  • Elo Il y a 1 année

    Il ne faut pas craindre la psychologie. Dieu peut utilisé la psychologie, certaines psychothérapies, la psychiatrie pour guérir. Au temps de la bible, le mot psychologie n'existait pas et pourtant la bible nous parle d'hommes et de femmes qui ont eu des sentiments d'angoisse, de peur, de colère et de tristesse. Entre parenthèses, la médecine d'aujourd'hui n'existait pas non plus. C'est vrai que Dieu est le meilleur médecin et le meilleur psychologue. Cependant, cela arrive qu'Il ne guérisse pas. Dans ce cas, Il a donné des capacités à l'homme pour créé des médicaments (dans la BIBLE c'était des plantes et aujourd'hui se sont des médicaments chimiques) . Quand vous allez chez le médecin pour des raisons physiques vous ne vous posez pas de questions. En général, vous vous laissez soigner sans réfléchir. Cela devrait être pareil pour la psychologie, la psychothérapie et la psychiatrie. La psychologie fait référence a des déficiences neurologiques et cérébrales qui créent la dépression (les sentiments de peur, d'angoisse, de colère et de tristesse) . Ce n'est donc pas spirituel mais humain. Cela fait des années que je suis suivie par une psychiatre qui me fournie des médicaments et je ne vois absolument rien de ténébreux. J'ai également suivi pendant deux ans une psychothérapeute qui m'a donné des remèdes pour faire fasse à mes angoisses, mes peur, mes tristesses et mes colères. Il n'y a eu absolument rien de satanique. Dans mon cas, Dieu sait servi de la psychologie pour qu'aujourd'hui j'aille mieux. Merci Seigneur pour les capacités qu'il donne à l'homme !
  • Elo Il y a 1 année

    Il ne faut pas craindre la psychologie. Dieu peut utilisé la psychologie et la psychatrie pour guérir. Au temps de la bible, le mot psychologie n'existait pas et pourtant la bible nous parle d'hommes et de femmes qui ont eu des sentiments de peur, de colère et de tristesse. Entre parenthèses, la médecine d'aujourd'hui n'existait pas non plus. C'est vrai que Dieu est le meilleur médecin et le meilleur psychologue. Cependant, cela arrive qu'Il ne guérisse pas. Dans ce cas, il a donné des capacités à l'homme pour créé des médicaments (dans la BIBLE c'était des plantes et aujourd'hui se sont des médicaments chimiques) .
  • Joël Lorand Il y a 1 année

    Oui il faut craindre la psychologie. La psychologie est l'étude scientifique des phénomènes psychiques. Cela n'a aucun rapport avec la bible et les valeurs chrétiennes. Que défend t-on ici ? une sorte de théocratie illusoire, c'est bien à l'opposé de ce qu'enseigne Jésus. Romain 12:2. Je répond à la question du haut, la question à laquelle on est censé répondre et regrette que son sens soit fortement orienté, déformé dans le sens de nuancé par ce qui est dit ensuite et les verset cités n'ont pas de rapport évident à ce que signifie psychologie. Quelle est la définition biblique de l'âme et l'esprit humain ? je précise : Il ne suffit pas que ce soit cité dans un verset pour y appliquer une définition soit disant évidente et convenue. Voyez la définition de tabou, ce n'est pas polémique mais susceptibilité, choquer, opinion. Il peut y avoir des réactions plus vives que la majorité, dans ce sens j'irais à dire que je suis choqué de la façon dont on parle de psychologie sans nuancer de quoi l'on parle. Nous vivons dans le monde et les mots que l'on emploi doivent être plus explicité, tout rapporter à un sens chrétien sans nuance est une absurdité et n'est pas du tout biblique.
  • Afficher tous les 40 commentaires