Joseph le protecteur

Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

Matthieu 1.18-25

On ne connaît pas grand chose de Joseph, sinon qu’il était charpentier et qu’il était un « homme de bien ». Imaginez sa réaction quand il se rend compte que Marie, la femme qui lui était destinée, se retrouve enceinte alors qu’il sait qu’il n’est pas le père. De la colère, de la tristesse, le sentiment d’être trahi… Selon la loi, il aurait pu demander à ce que Marie soit mise à mort pour être allée avec un autre homme (qui aurait cru Marie au sujet de l’ange ?). Mais préférant ne pas lui faire de mal, il proposa de rompre discrètement avec elle. Connaissez-vous beaucoup d’hommes qui réagiraient de cette façon ? Connaissez-vous beaucoup de gens qui abandonnent leur droit par amour pour la personne qui les a blessés ? Joseph préfère protéger Marie que de l’exposer à la honte. Ce n’est que bien des années plus tard que Jésus allait enseigner sur l’amour inconditionnelle (pas l’amour laxiste qui laisse tout passer sans rien dire, mais l’amour qui persévère malgré le mal qu’il endure !).

C’est encore Joseph qui est parti avec Marie et Jésus en Egypte, sur l’ordre de Dieu, parce qu’Hérode voulait se débarrasser de Jésus. Une fois de plus, Joseph renonce à son job plutôt peinard et s’embarque pour une mission difficile. Quelques années plus tard, Joseph prend Jésus comme élève charpentier. Il lui enseigne tout ce qu’il sait. Par ces quelques détails, on voit que Joseph était un homme de bien et un protecteur, tant et si bien que Dieu lui a confié pendant quelques années ce qu’Il avait de plus précieux : Son Fils unique. On parle souvent des qualités de Marie qui craignait Dieu et qui a honoré Dieu en donnant naissance à Jésus. Et avec raison ! On oublie peut-être un peu le rôle de Joseph. Si Dieu a choisi Joseph pour être le père adoptif de Jésus, c’est qu’Il savait ce qu’Il faisait. Joseph était un homme qui prenait ses responsabilités de père, et qui protégeait sa famille. Il n’aurait jamais permis qu’on fasse du mal à Marie ou à Jésus.

Sommes-nous des Joseph ? Sommes-nous prêts à renoncer à notre confort quand il s’agit de protéger ceux qui ont besoin de nous ? Voyez-vous, Joseph a agi en réponse à la demande de Dieu. Dieu lui a demandé de rester avec Marie, Dieu lui a demandé de cacher Jésus en Egypte… protéger Jésus était une véritable mission. De même, Dieu nous demande de protéger ceux qui sont plus faibles. Il ne nous demande pas de protéger la terre entière, mais seulement quelques personnes proches : un ami qui est aussi costaud qu’une crevette, une petite sœur... Il ne s’agit pas de les prendre de haut. Il s’agit d’être là quand ils sont en difficulté, ou quand un minable veut leur piquer leur goûter. C’est idiot, mais combien aimeraient bien qu’il y ait quelqu’un pour les défendre ?

C’est un message un peu inhabituel pour Noël. On attend plutôt la crèche, les bergers, les mages et compagnie.

Mais souvenons-nous de Joseph, et suivons son exemple : celui qui n’a pas eu peur de se mouiller pour protéger ceux qui lui étaient chers ! Dieu nous confie quelques personnes, comme il l’a fait pour Joseph, alors ne les laissons pas tomber !

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire