La christianophobie existe-t-elle en Occident ?

La christianophobie existe-t-elle en Occident ?

Chacun sait ce que signifient “antisémitisme” et “islamophobie”,
sujets qui font malheureusement régulièrement l’actualité
dans nos pays “civilisés”.

Mais peut-on aussi parler de “CHRISTIANOPHOBIE ” ?

La christianophobie existe-t-elle en Occident ?

Oui Non Je ne sais pas
2244 participants
Sur un total de 2244 participants
Dites-nous en commentaire pourquoi avoir fait ce choix !

Haine, discrimination … : les chiffres en France

Voici ce que dit le communiqué du Ministère de l’Intérieur, en date du 12 février 2019 :

“Après deux années de baisse en 2016 et 2017, le nombre de faits à caractère antisémite a fortement augmenté en 2018. 541 faits ont été constatés l’an dernier contre 311 en 2017, soit une augmentation de 74%. Parmi ces 541 faits, 183 actions antisémites ont été recensées (81 concernent des violences, des tentatives d’homicide et un homicide ; 102 concernent des atteintes aux biens) et 358 menaces à caractère antisémites ont été dénombrées.

S’agissant des faits à caractère raciste et xénophobe, une baisse de 4,2% a été constatée avec 496 actes en 2018 (518 en 2017).

Les actes antimusulmans atteignent cette année, avec 100 faits, leur plus bas niveau depuis 2010.

Enfin, le nombre d’actes antichrétiens est stable sur l’année avec 1063 actes recensés (1038 en 2017).”

L’article complet est ici :

Lutte contre la haine, la discrimination, le racisme et l'antisémitisme

Notons que les actes antichrétiens arrivent en dernière position. Pourtant non seulement le chiffre est le plus élevé de tous, mais en plus il n’est pas “stable”, mais en augmentation.

La suite du document précise les actions menées contre le racisme et l’antisémitisme.

Seule la conclusion rappelle que les actes antichrétiens sont aussi condamnables.

Où trouver des infos sur ce sujet ?

Le blogue “L'observatoire de la Christianophobie” recueille des infos via des médias, mais aussi très souvent grâce à des Internautes qui signalent des faits en donnant les sources et en transmettant des photos. Ceci en France, et dans le monde*.

*Le site de Portes Ouvertes est cependant beaucoup plus renseigné sur les faits dans les autres pays.

En France, les églises sont très souvent le théâtre de profanations, destructions diverses, incendies criminels, cambriolages, tags ... Les écoles chrétiennes sont aussi visées (tags), une librairie chrétienne a été vandalisée en ce début d’année, des tombes sont régulièrement profanées ou taguées. Les quotidiens régionaux n’y consacrent souvent que des entrefilets, et les médias nationaux semblent tout bonnement ignorer le sujet. Les chrétiens sont régulièrement sujets aux moqueries, insultes, voire aux blasphèmes (émissions télévisées, spectacles). Les attaques purement physiques sont rares, à l’exception de l’assassinat en pleine messe du père Jacques Hamel, en 2016, qui avait soulevé l’indignation générale.

Tout cela fait dire à nos compatriotes que nous exagérons, et que le problème n’existe en réalité que dans nos pauvres têtes de chrétiens timorés et paranoïaques. Pour ma part, je l’ai souvent entendu.

" Pourtant [février 2019] marquera probablement dans les annales, le pire mois jamais enregistré de profanations antichrétiennes en France. "
Daniel Hamiche, journaliste, administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

Première conclusion :

La  christianophobie existe, les chiffres officiels le montrent, pourtant c’est un vrai sujet tabou, peu, pas ou mal relayé dans nos médias.

En  effet, nos pays occidentaux, dont la France, ont des racines chrétiennes historiques qui sont de plus en plus mises à mal ou carrément niées dans les médias, les discours et les choix politiques.

Pourquoi cette injustice et cet aveuglement ?

Jésus lui-même nous a prévenus il y a deux mille ans, et il nous en a donné les explications :

" Si le monde vous déteste, sachez qu'il m'a détesté avant vous.
Si vous étiez du monde, le monde vous aimerait, car vous seriez à lui. Vous n'êtes pas du monde, mais je vous ai choisis du milieu du monde ; c'est pour cela que le monde vous déteste.
Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : ‘Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur.’ S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.
Mais ils vous feront tout cela à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. "
Jean 15.18-21

Même si nous n’en avons pas conscience en permanence, surtout dans nos pays occidentaux où la liberté de penser et la liberté d’expression sont mises en avant, nous sommes pris dans un combat spirituel. Ce n’est pas une nouveauté, c’est même une réalité omniprésente depuis la venue de Dieu sur notre terre dans la personne de son Fils Jésus.

" Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même ?
Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même ?
Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait. "
Matthieu 5.44-48

Nous devons (re)connaître nos ennemis humains et spirituels, et pour cela oser regarder les choses en face, sans forcément nous mettre en danger, mais sans nous cacher non plus. Plus encore, Jésus nous demande impérativement de les aimer même s’ils ne sont pas “aimables” et d’intercéder pour eux. Notre témoignage et notre identité chrétienne sont à ce prix. Notre référence et notre modèle sont Jésus lui-même qui l’a vécu au prix de son sang pendant sa vie terrestre. Nous devons, à son image, faire la différence par notre comportement.

"Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. "
Jean 16.33

Humainement parlant, la mort de Jésus sur la croix était un échec retentissant. Mais spirituellement parlant, c’est la plus grande victoire de tous les temps. Alors soyons comme Jésus, dans la paix, sa paix qui dépasse toutes nos circonstances.

Deuxième conclusion :

Le problème est spirituel, alors PRIONS et INTERCÉDONS, pour nous, nos proches, nos collègues de travail, nos artistes, nos journalistes, nos dirigeants, et tous ceux que nous côtoyons de près ou de loin.

Vous pouvez aussi lire :

La persécution est-elle “normale” dans la vie d’un chrétien ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Retranscrit par les mains d’Elisabeth, ce récit rend la vie des siens dynamique et pétillante. Il nous fait passer des rires aux larmes, des concepts les plus rudimentaires à la philosophie de la vie...

L’ouvrage pourrait s’intituler carpe diem tant Elisabeth, malgré les difficultés traversées et communes à beaucoup d’entre nous, a su puiser de l’espoir dans sa foi, son goût de vivre et ses amis.

Découvrez et procurez-vous le livre "Hors-Piste" en cliquant sur ce lien ! 

63 commentaires
  • Abigaïl Il y a 1 mois A voté(e) "Oui"

    Il y a de plus en plus de haine contre les chrétien! On peut le voir dans les écoles par exemple. Les gens expriment clairement leurs haine contre les chrétiens. Les jeunes dans les écoles secondaires (au Québec) n'ont aucun respect pour D.ieu, ils ont sans cesse des propos blasphématoires. Ils jugent méchamment les chrétiens pour leurs valeurs et les insultes. Et leur façon de penser est immorale, ils rejettent les valeurs chrétiennes. Et ils se moquent des chrétiens. Je le sais par expérience, c'est comme ça dans mon école. :(
  • rozange Il y a 4 mois, 3 semaines A voté(e) "Oui"

    Yes
  • Philippe TRUANT Il y a 11 mois, 1 semaine A voté(e) "Oui"

    Bonjour. Il y a une tendance de plus en plus forte de rejeter "la religion chrétienne" et "ces vieilles histoires" ! Il est vrai que les "religiosités traditionnelles " ont déformé la foi chrétienne, la foi en Jésus Le Messie, une foi reçue en cadeau "gracieusement" par la conviction de son manque du but de notre vie... notre péché, vis-à-vis d'un Dieu réel et vivant, par... Dieu Lui-même : le Saint Esprit frappant, un jour, à la porte de notre cœur avec un amour irrésistible, grandiose, même "indescripiblement" fort : une nouvelle naissance dans un "nouvel aire"... le Royaume de Dieu. Si cette "nouvelle vie" n'est pas un "vrai vécu"... il n'y a pas de RELATION avec notre Père, mais une religion humaine et égocentrique, une religion traditionnelle et culturelle ! Nous voulons être le reflet de notre Maître Jésus, en observant Ses commandements mais est-ce que nous étions des bons "témoins" de Son amour, en tant qu' Église de Christ ? Le monde nous rejette, oui, on est "percutés et persécutés" comme croyants profonds et profondément encore faibles... le monde nous juge, nous condamne, même nous met à mort dans certains pays... Que l'amour et le pardon pour nos contemporains "mondains", religieux ou anti-religieux, soient nos seules "armes" ! Entendez les dernières paroles d'un homme meurtri et mourant de douleurs intenses et surhumaines... à cette croix : "Père, pardonne... " et je paraphrase : " Pardonne Mes meurtriers religieux... et tous ceux et celles pour qui je donne Ma vie, pour qu'ils et elles, puissent vivre une vraie vie avec Toi... par l'Esprit de Vie que Tu leur enverra !" Bien fraternellement. Philippe
  • Afficher tous les 63 commentaires