La fidélité

Un fidèle, c’est quelqu’un qui va tous les dimanche à l’église n’est-ce pas ?

« J’ai reçu une carte de fidélité pour l’église évangélique où je vais. Chaque fois que je vais à l’église, je gagne 10 points de fidélité. Quand je vais à la réunion de prière, c’est 20 points de fidélité. Quand je participe à un repas en commun, c’est 5 points de fidélité. Quand je prépare une quiche pour le repas en commun, c’est encore 10 points de fidélité. Une bouteille de cola ou un cake, c’est seulement 5 points, un paquet de chips, c’est 2 points. Ce mois-ci, je suis déjà à 40 points. Il faut que j’arrive à 80 d’ici la fin du mois si je veux que ma carte reste valide. Autrement, il faut que j’aille voir le pasteur pour avoir une discussion avec lui. En général, ça se passe bien. Il prend quelques nouvelles, il m’encourage un peu, il m’exhorte, et on prie ensemble. Je l’invite à boire un café et il réactive ma carte de fidélité. Ce n’est pas très grave, mais j’évite quand même d’en arriver là. Ca ne fait pas très sérieux finalement. A partir de 200 points dans un mois donné, j’ai droit le mois suivant à des offres promotionnelles à l’église ! J’ai des réductions à la librairie, j’ai le parking gratuit pour aller au culte… c’est vraiment avantageux. Avec ce système, je suis incité à être fidèle dans ma vie chrétienne. Ca me permet de voir si je suis régulier dans ce que je fais. »

La fidélité qui plaît à Dieu ne consiste pas à accomplir sans réfléchir une liste de choses même si ces choses sont chrétiennes. Après tout, on peut être ‘fidèle’ dans son inutilité. On peut par exemple arroser des plantes en plastique et être fidèle dans cette tâche. Mais dans ce cas-là, qu’est-ce qui préférable ? Rester fidèle ou faire fonctionner sa jugeote ? La fidélité que nous devons rechercher, c’est celle qui consiste à faire l’œuvre que Dieu nous a confiée, et pas une œuvre inutile. C’est en faisant l’œuvre que Dieu nous confit que l’on peut espérer un jour entendre ces paroles :

« C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. » Matthieu 25-22

Dieu est fidèle. Cela implique qu’il veille à ce que sa Parole soit vraie. C’est pour cette raison qu’on peut lire chaque promesse qui se trouve dans la Bible et se l’approprier.

« Cherchez plutôt le royaume de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Luc 12.31 : Si nous nous occupons de son royaume, Il s’occupe de nos besoins.

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1.9 : Si nous demandons pardon pour nos péchés, il nous rend juste à nouveau.

Il nous appartient de mettre la fidélité de Dieu en action. Si nous ne connaissons pas les promesses qui se trouvent dans sa Parole, ou si nous les connaissons, mais les prenons pas au sérieux, alors il ne se passera peut-être jamais rien. Mais si nous demandons à Dieu en nous appuyant sur ce qu’Il a promis, alors beaucoup de choses peuvent se passer.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire