La foi voit, croit, reçoit

La foi voit, croit, reçoit

Jean 14.13-14

Trois verbes d'action - voir, croire et recevoir - accompagnent la foi. Car, nous mettant en contact avec le Dieu vivant qui agit, elle engendre forcément l'action.

La foi voit l'invisible

Hébreux 11 est incontestablement le chapitre de la foi. Or dans ses quarante versets, les verbes voir, regarder, les termes vue, yeux, visible sont employés au total treize fois !

Si l'Écriture insiste de la sorte, c'est pour nous enseigner : être dans la foi, comme cette "si grande nuée de témoins", c'est voir l'invisible. Du reste Dieu nous invite à "regarder non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles..., éternelles" (2Corinthiens 4.18).

La foi croit l'incroyable

C'est pour cela qu'elle est une folie pour le cœur de l'homme. Mais avec Dieu "y a-t-il rien qui soit étonnant" (Jérémie 32.27) ? On peut donc croire ce que l'on ne peut croire, car Dieu est le Dieu de l'incroyable !

C'est ce qu'avait compris Abraham : "espérant contre toute espérance, il crut" l'incroyable promesse de Dieu, "ayant la pleine conviction que ce qu'il promet, Il peut aussi l'accomplir" (Romains 4.21).

La foi reçoit l'impossible

Jésus associe la foi à la prière : "Ayez foi en Dieu... si quelqu'un croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir" (Marc 11.22-23).

Croire c'est donc recevoir, obtenir les promesses divines. D'une part, par amour, notre Maître se plaît à exaucer. D'autre part, puisque la foi l'honore en lui faisant confiance, Dieu a toujours honoré la foi en la récompensant. Il en est le rémunérateur (Hébreux 11.6).

Notre foi - outil précieux qui nous permet de voir, croire et recevoir - doit être utilisée et entretenue avec soin !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires