La Grâce généreuse 5/10 - (Message)

La Grâce généreuse 5/10 - (Message)

LA GRACE GENEREUSE

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce– 6e partie sur 10

" Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement!"Mathieu 10:8b

 

LE QUIZ DU PARDON

 

Une personne ne devrait pas être pardonnée jusqu'à ce qu'elle le sollicite. V F

Pardonner inclut minimiser l'offense et la douleur causées. V F

Le pardon inclut restaurer la confiance et recréer une relation. V F

Vous n'avez pas vraiment pardonné jusqu'à ce que vous ayez oublié l'offense. V F

Quand je vois quelqu'un blessé, il est de mon devoir de pardonner le contrevenant. V F

 

I. CE QUE LE PARDON N'EST PAS

1. Ce n'est pas ______________________________.

2. Ce n'est pas ______________________________ le sérieux de l'offense.

3. Ce n'est pas ______________________________ une relation sans changements.

4. Ce n'est pas ______________________________ ce qui s'est produit.

5. Ce n'est pas ______________________________ quand je n'étais pas celui qui a été blessé.

QU’EST-CE QUE LE PARDON VÉRITABLE ?

 

1. SE RAPPELER

"Soyez aimable et compatissant les uns envers les autres, en vous pardonnant les uns les autres, comme en Christ, Dieu vous a pardonnés." Eph. 4:32

2.

_____________________________________________

ABANDONNER

".Ne vous vengez jamais. Laissez cela à Dieu, parce que il a dit qu'il rétribuera ceux qui le méritent."

Romains 12:19 _____________________________________________

3. RÉPONDRE

"... faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, et priez pour ceux qui vous maltraitent." Luc 6:27-28

" L'amour ne se souvient pas du mal."

1 Cor. 13:5 _____________________________________________

4. RÉPÉTER

"Pierre demanda, Seigneur, combien de fois devrais je pardonner à quiconque pèche contre moi ? Sept fois?' Non. `.' Jésus répondit, ` soixante-dix fois sept!'"

Math. 18:21-22 _____________________________________________

POURQUOI OFFRIR LA GRACE ÀUX AUTRES ?

1. DIEU EST MISERICORDIEUX ENVERS MOI.

Eph. 4:32

2. L'ALTERNATIVE EST L’AMERTUME

.

"Prenez garde que personne d’entre vous ne méprise la grâce que Dieu donne, parce que s'il le fait il pourrait très facilement naître en lui un esprit amer qui est non seulement mauvais en lui même mais peut également empoisonner les vies de beaucoup d'autres."

Heb. 12:15

3. DIEU S'ATTEND À CE QUE JE LE FASSE.

"Parce que si vous pardonnez aux hommes quand ils péchent contre vous, votre père céleste vous pardonnera également. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs péchés, votre père ne pardonnera pas vos péchés."

 

 

LA GRACE GENEREUSE

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce– 6e partie sur 10

La semaine dernière j'ai dit que quatre mots définissent probablement la grâce mieux que n'importe quelle autre expression -- Dieu est pour nous. Dieu n'est pas simplement avec nous. Dieu n'est pas simplement par nous. Si vous avez invité Christ dans votre vie, il n'est pas simplement en nous, mais la bible dit qu'Il est pour nous. Et Dieu a tant de raisons d'être contre nous à cause de notre péché, mais à cause de Jésus, Dieu est pour nous.

Nous avons examiné pendant six semaines la grâce de Dieu, la bonne nouvelle de la grâce de Dieu. Nous avons étudié la Grâce Rédemptrice, la Grâce réconfortante, la Grâce curative, la Grâce Libératrice. Aujourd'hui je veux que nous examinions la Grâce Généreuse. La bible dit que Dieu ne veut pas simplement que vous la receviez. Il veut que vous la revêtissiez. Si vous avez été béni par Dieu, il veut que vous bénissiez les autres. Si Dieu a pris soin de vous, Il veut que vous preniez soin des autres. Si vous avez été pardonné par Dieu, Il veut que vous pardonniez aux autres.

Jésus l’a dit ainsi dans Mathieu10:8 "Donnez aussi librement que vous avez reçu." Quelque soit la chose que vous avez reçu de Dieu, vous devez l’offrir aux autres.

Ce matin je veux que nous pensions particulièrement au pardon parce que nous avons reçu ce pardon que plus que toute autre chose. Comment donnons-nous le pardon aux autres ?

Nous vivons dans une société aujourd'hui où ce thème du pardon est fréquemment à la une des journaux. Il était à la une il y a quelques deux semaines lors de l'incident de Carla Faye Tucker, qui était dans la lignée des condamnés à mort prête à être exécutée. Elle a sollicité le pardon. C’était le cas dans plusieurs autres incidents -- les scandales de la Maison Blanche, on y a parlé de pardon. Les crimes de Saddam Hussein, on y a parlé de pardon. Mais il y a beaucoup de pensées abracadabrantes sur le pardon de nos jours, beaucoup de mythes, beaucoup d'idées fausses. Quand il est question de pardon, certains le délavent. En fait, dans notre société, c’est une épidémie. C'est de la grâce bon marché. C'est une grâce abusive. Et le pardon est ainsi appliqué à tout et à rien tant et si bien qu’il ne signifie plus rien. C’est presque comme si nous avions peur que quelqu'un quelque part pourrait se sentir coupable pour une seconde, ainsi nous lui signifions simplement notre pardon, tout le monde pardonne tout le temps, n’importe où, partout.

Aujourd'hui je voudrais que nous regardions ce qu’est vraiment le pardon. Qu'est-ce que c'est ? Avant que nous ne fassions cela je veux que nous fassions un petit test. Cinq questions, bonnes ou mauvaises, vraies ou fausses. Vous ne serez pas notés et je vous donne la permission de biffer le vôtre et de mettre la bonne réponse. Notez, vrai ou faux, ce que vous croyez au sujet de ces affirmations.

1. Une personne ne devrait pas être pardonnée jusqu'à ce qu'elle le sollicite. Vrai ou faux.

2. Le

3.

4.

5.

pardon inclut minimiser l'offense et la douleur causées. Vrai ou fauxLe pardon inclut restaurer la confiance et recréer une relation. Vrai ou faux.Vous n'avez pas vraiment pardonné jusqu'à ce que vous ayez oublié l'offense. Vrai ou faux. Quand je vois quelqu'un blessé, il est de mon devoir pour pardonner le contrevenant. Vrai ou faux

Si vous deviez prendre la parole de Dieu et lire en particulier les évangiles et lire ce que Jésus dit au sujet du pardon, vous arriverez à la conclusion que chacune de ces cinq affirmations est fausse. Nous allons examiner aujourd'hui ce qu'est vraiment le pardon. Mais avant que nous ne puissions examiner cela, nous devons voir ce qu’il n’est pas. La bible dit qu'il y a cinq choses que le pardon n'est pas.

1. Le pardon n'est pas conditionnel

affirme exactement le contraire. La bible dit que le vrai pardon, le pardon véritable est sans conditions. Il n'est pas quelque chose que vous gagnez. Il n'est pas quelque chose que vous méritez. Il n'est pas quelque chose que vous achetez ou marchandez. Il n'est pas quelque chose que vous obtenez en tant qu'élément d'un marchandage si vous promettez de ne plus jamais le faire. Il est inconditionnel.

Quand vous dites à la personne, "je vous pardonnerai si..." ce n’est pas du pardon. Vous marchandez, vous ne pardonnez pas. Le pardon véritable est inconditionnel. Il est offert même si on ne le sollicite pas. Quand Jésus était cloué à la croix, Il a prié, "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font." À ce niveau, personne n'avait sollicité le pardon. Assurément personne ne l'a mérité. Personne ne l’a marchandé ou troqué. C'était une offre inconditionnelle de pardon. "Père, pardonne- leur car ils ne savent pas ce qu’ils font." Le pardon véritable est sans conditions.

2. Ce n’est pas minimiser le sérieux de l'offense

Il ne dit pas, "ce n'est pas une grande affaire. Ce n’était pas vraiment blessant. Ne vous en inquiétez pas. Je n’en est pas été grandement blessé" La vérité est que si l’acte mérite d’être pardonné, vous en avez été blessé. Cela vous a causé de la douleur et vous n'avez pas besoin de le minimiser parce que ce n'est pas une partie du pardon. Le pardon dit, "oui, C’était blessant. Oui, cela a causé de la douleur dans ma vie. Mais je vais pardonner. Je ne vais pas vous en garder rancune."

Hier dans le journal il y avait une histoire d'un homme qui a tué son père, sa mère et son frère. Si je devais aller vers cet homme et dire, "je te déclare pardonné ! Ce n'est pas grave. Ce n'est pas un grand problème. Ce n'était pas une si mauvaise chose." Et je minimise la chose. Ce n'est pas çà le pardon. C'est malpropre! C'était grave. Pardonner ce n’est donc pas dire je n’ai pas été blessé quand ce fut le cas ou ce n’était pas une affaire grave quand ce fut le cas.

Vous devez comprendre qu'il y a une différence entre être trompé et être blessé. Les blessures sont involontaires. Les torts sont intentionnels. Vous êtes blessé à tout moment accidentellement par des gens. Les gens disent-ils des choses qui vous blessent sans le vouloir? Sûr. Ils ne désirent pas de pardon. Ce dont ils ont besoin c’est l’acceptation, reconnaissant que nous vivons dans un monde déchu, un environnement imparfait, les gens vont vous blesser maintes fois involontairement.

Le pardon doit être réservé pour la grosse faute, pour des choses sérieuses, pour des choses qui sont intentionnellement blessantes, les gens qui vous ont blessés – Voilà ce à quoi vous réservez le pardon. Supposons que vous n’aimez pas la façon dont je m'habille. Et peut-être la façon dont je m'habille offense votre appréciation de la mode. Je n'ai pas besoin de votre pardon. J'ai besoin de votre acceptation.

D'autre part si quelqu'un vous blesse intentionnellement, vous avez été sérieusement trompé, voilà ce que vous devez pardonner.

. Le vrai pardon ne minimise pas le sérieux de l'offense.
. En d'autres termes, basé sur une certaine condition. En fait, la bible

Chaque fois que vous minimisez un mal et dites, "ce n'est pas une affaire grave!" vous dévaluez le pardon. Réservez le pardon pour les choses sérieuses.

3. Le pardon ce n’est pas recommencer une relation sans changement

1) Le repentir, faire preuve d’un repentir vrai

2) Restituer où et quand c’est possible

3) Reconstruire la confiance. La reconstruction de la confiance prend du temps

Dans une relation qui a été heurtée ou endommagée, si vous avez été blessé, le pardon est la contribution que vous apportez. Mais ils doivent montrer d’autres choses pour prouver que le repentir et la restauration ont eu lieu.

Par exemple, si vous avez été dans une relation où vous avez été marié à un alcoolique, un conjoint autoritaire et il vous a à plusieurs reprises blessé, et cette personne vient à la maison et dit, "je suis désolé veux-tu me pardonner," vous dites, "oui, je te pardonne" parce que Dieu vous commande de pardonner. Le pardon est instantané. Mais s’il dit, "maintenant, veux tu me laisser rentrer à la maison" vous dites, "Là c’est une autre affaire. Nous devons voir du progrès avant. Tu avez besoin de recevoir quelques conseils. Engages-toi dans Célébrez la Délivrance (

Alors que le pardon est basé sur la grâce, la confiance se gagne. Une grande différence. Si quelqu'un vous offense à plusieurs reprises et répétitivement de la même manière continue à vous blesser, Dieu vous interpelle à pardonner continuellement, encore et encore. Mais vous n'êtes pas obligé de faire confiance immédiatement et d’agir comme tout était au mieux et qu’il peut revenir à la maison et que les choses continuent comme par le passé. On ne reprend pas une relation sans changement.

4 .Le vrai pardon ce n’est pas oublier ce qui s'est passé

Pensez à la logique de ceci. Il est impossible d’essayer d'oublier quelque chose. "As-tu oublié cela?" -- "j'essaye!" Tout le temps que vous essayez, sur quoi vous focalisez-vous ? Ce que vous ne pouvez pas oublier.

Vous ne pouvez pas oublier quelque chose en essayant de l'oublier. Ca ne fonctionne pas de cette façon. La seule manière d’oublier quelque chose c’est de le remplacer par quelque chose d’autre.

Les scientifiques ont montré que votre cerveau est comme un entrepôt géant rempli des milliers et de milliers de coffrets de dossiers et vous n’oubliez vraiment jamais quoi que ce soit. Plus un événement est important dans votre vie, plus il est probable que vous vous en souviendrez. Vous pouvez bloquer l’émergence de certaines choses. Et un traumatisme peut vous faire effacer un certain rappel des événements mais ils sont là. Et si les chirurgiens pouvaient prendre une sonde et ouvrir votre cerveau et en stimuler certaines parties, elles peuvent ramener les couleurs, les souvenirs, les odeurs, et tout que vous avez eu en cet instant. Vous n'oubliez vraiment rien. C’est là.

Certains d’entre vous pensent que c’est là le nec plus ultra de la maturité chrétienne. Quand vais-je arriver au point ou j’ai tant grandi en Christ que j'oublie les choses douloureuses qui ont eu lieu dans ma vie ? Quand vais-je être assez mûr que j'oublie les choses à propos desquelles je me sens coupable et ce que d'autres m’ont fait ? La vérité est que c’est probable que vous ne l’oublierez jamais.

Mais il y a mieux qu’oublier. Quoi? Se rappeler mais ne pas en sentir la douleur. Se rappeler, mais en voyant comment Dieu y est intervenu. Se rappeler, et voir comment Dieu extrait du bien du mal, comment vous avez grandi en caractère, comment il vous a rendu sensible aux maux et aux besoins des autres, comment il a changé la direction à un point crucial de votre vie, comment les événements que vous avez aujourd'hui ne se seraient pas produits si ça n’avait été pour cet événement. Voila quelque chose de loin mieux qu’oublier. C’est se rappeler et se rendre compte de ce que la grâce souveraine de Dieu fonctionne comme dans Romains 8:28 "... toutes les choses ensemble pour le bien." C'est encore mieux. Puisque quand j'oublie quelque chose, je ne remercie ni ne loue Dieu. Quand je me rappelle de quelque chose et je me souviens de ce que Dieu a fait malgré cela, je remercie et loue alors vraiment Dieu.

Le pardon n’est donc pas l’oubli, parce que vous pourriez ne jamais l’oublier probablement.

5. Le pardon n'est pas mon droit quand je n'ai pas été celui qui a été blessé

Par exemple, en décembre, souvenez-vous de l'histoire du garçon de quatorze ans qui est entré dans la réunion de prière du lycée à Paducah, Kentucky et a tué trois filles adolescentes? Il les a tuées. Le lendemain matin sur ce campus, les filles n'avaient pas été enterrées, leurs corps n'étaient même pas encore froids, et quelques étudiants avaient déjà collé des affiches tout autour du campus disant au tueur, "Nous te pardonnons, Mike." Je sais que ces gosses voulaient vraiment le dire, et je sais que ces gosses ont probablement pensé qu'ils agissaient chrétiennement, mais ce n'était pas de leur droit de pardonner à cet garçon. Qui avait été le plus offensé? Comment pensez-vous que les parents avaient ressenti cela ? Ils n'avaient même pas encore épuisé leur peine. Sûr qu’ils allaient arriver au pardon mais ils n'avaient même pas encore épuisé leur peine. Que dire des plus jeunes frères et soeurs de ces filles adolescentes qui avaient été tuées ? Il n’incombait pas aux étudiants de pardonner quelqu'un parce qu'ils n'étaient pas ceux contre qui on avait péché.

Récemment à Washington DC un leader a montré une image de Thimothy McVey et a dit, "j'ai pardonné à cet homme et vous le devez aussi." Le seul problème c’était qu’il n’avait pas le droit de faire cela. Thimothy McVey ne l'avait pas offensé. C'étaient les parents et les proches des gens qui ont été tués dans l'explosion de la bombe de Oklahoma qui ont le droit d’offrir le pardon à cet offenseur.

Si je devais prendre tous les criminels de guerre de la deuxième guerre mondiale, tous les Nazis et dire, "Hitler, Eichman, vous tous. Vous êtes tous pardonnés. Je vous pardonne tous." Est-ce que ça change rapidement quelque chose ? Ce n'est pas de mon droit de pardonner à ces gens. C'est du droit des gens dont les proches ont été tués dans holocauste.

Si vous aviez une fille qui a été enlevée, violée et tuée, et moi avant même que vous n’ayez le temps de vous affliger à ce sujet, je vais vers la personne et dis, "Tu es pardonné," Quelqu'un a court-circuité le processus.

Si n’importe qui pouvait simplement pardonner à n’importe qui les prisons n’auraient pas droit de cité. Quelqu'un dirait, "vous tous êtes pardonnés ainsi vous n'avez pas besoin purger une peine." Il y a une grande différence. Le pardon n'est pas de mon droit si je ne suis pas la personne blessée.

Beaucoup de gens ne comprennent pas que le pardon n'enlève pas les conséquences du péché. Quand Carla Faye Tucker qui a tué des personnes avec une hache, a donné sa vie au Christ en prison et a demandé à Jésus Christ de lui pardonner, je crois qu’elle est vraiment née de nouveau. Et elle a même demandé aux gens qu'elle avait blessés par ces meurtres de lui pardonner. Mais cela ne l'a pas fait sortir de la prison. Il y avait toujours des conséquences.

Quand une femme prend des drogues toute sa vie et elle devient enceinte et enfante un bébé et ce bébé est intoxiqué par la cocaïne, la mère peut dire, "Cher Jésus, veuille me pardonner pour mes péchés," elle est immédiatement pardonnée mais le bébé est toujours accro de la cocaïne.

Ou la personne qui sort et dit, "Je vais sortir et mener ma vie comme je veux, aller au lit avec qui je veux, vivre dans la promiscuité totale" et il vient ensuite trouver Christ et dit, "Jésus Christ, veux-Tu bien me pardonner et me purifier de toute mon immoralité ?" immédiatement il est pardonné. Mais il pourrait encore porter une maladie sexuellement transmissible. Il pourrait encore mourir du SIDA.

Une personne qui laisse sa femme/son mari et ses enfants et a une liaison perverse détruisant un mariage, et plus tard vient et dit, "Dieu, veuille me pardonner. Je sais que c’était stupide. C’était égoïste. Je n’aurais pas dû le faire. C'était une erreur." Elle est immédiatement pardonnée par Jésus Christ, mais cela n'enlève pas les cicatrices qui viennent de la destruction d’un foyer -- les cicatrices sur les enfants, les cicatrices sur les deux conjoints, et toutes les autres. Il y a des conséquences.

Le vrai pardon n'est pas un mot bon marché que l’on balance simplement à tout vent et immédiatement tout le monde se sent mieux. Il est réservé pour des péchés sérieux et il est réservé pour la personne qui en a été victime.

Ce n'est pas là le vrai pardon.

QU’EST-CE QUE LE VRAI PARDON ?

1. ME RAPPELER COMBIEN J'AI ÉTÉ PARDONNÉ.

Me rappeler combien j'ai été déjà pardonné, quel degré de grâce j'ai reçue du Christ.

Ephésiens 4:32 " Vous n'êtes pas pardonné parce que vous l'avez gagné. Vous n'êtes pas pardonné parce que vous l'avez mérité. Vous n'êtes pas pardonné parce que vous avez promis de ne plus jamais pécher. Vous êtes pardonné parce que vous avez mis votre foi en Christ. C'est le point de départ du pardon véritable. Si vous ne vous sentez pas pardonné vous ne voudrez pas pardonner à quelqu’un d’autre. Vous ne voulez pas qu'ils le sentent, pour sûr. Si vous êtes dur quant à vous-même, vous allez être dur envers les autres. Mais plus vous recevez la grâce de Dieu plus vous allez être plus aimable avec les autres. Plus vous vous sentez pardonné par Dieu, plus vous allez tendre à être indulgent envers les autres.

Jésus dit ceci. Pendant un jour une femme de la rue est venue à Jésus et devant un groupe d'autres chefs, a pris un vase d'albâtre de parfum très cher et elle l’a ouvert et a lavé les pieds de Jésus avec ce parfum très cher. Ils ne portaient que des sandales en ces jours-là. Les chefs religieux étaient exaspérés par ceci. Ils dirent, premièrement, vois qui fait çà -- cette femme de mauvaise réputation. Et deuxièmement, elle aurait du prendre ce vase, vendre le parfum pour de l'argent et donner l'argent aux pauvres et ç’aurait été nettement beaucoup mieux. Jésus reprit les chefs religieux. Il dit, "Soyez plus lucide ! On lui a beaucoup pardonné aussi elle donne plus d'amour. On se souviendra toujours d’elle à compter de ce jour à cause de ses actions." C'était un acte de louange. Puisqu'elle s'est sentie si graciée par le Christ, elle était aimable. Elle était elle-même aimable. Ca commence par le souvenir de combien j'ai été pardonné. Nous avons tous été abondamment pardonnés.

2. RENONCER A MON DROIT DE VENGEANCE

C'est le coeur du pardon véritable – renoncer à mon droit de vengeance. Romans 12:19 dit " Ne vous vengez jamais vous-mêmes. Laissez cela à Dieu: car il a dit qu’il rétribuera tous ceux qui le méritent" Notez qu’Il dit, n'essayez pas d’exercer des représailles, n’essayez pas de riposter, ne cherchez pas la vengeance. Laissez cela à Dieu.

Vous dites, "si je lui pardonne je renonce à tout mon droit de me venger." Voila ce qu’est justement le pardon. Vous renoncez à votre droit de vous venger. Vous absorbez la douleur vous-même sans devoir exercer de représailles. "Mais c'est injuste!" Qui a dit que le pardon est équitable ? Il y a un mot pour l'équitabilité. Cà s'appelle la justice. La justice est juste. Le pardon, c’est la grâce. Vous ne méritez pas le pardon. Vous méritez la justice. N'êtes-vous pas heureux que Dieu ne vous donne pas tout ce que vous méritez ? Aucun de nous ne serait ici si c'était le cas. Nous voulons toujours la justice dans la vie de tout un chacun. Mais nous ne la voulons pas dans nos propres vies. Dieu est aimable envers nous et il veut que nous soyons aimables envers les autres. Ainsi vous dites que vous renoncez à votre droit de vous venger. Pourquoi ?

C’est dit '" Laissez cela à Dieu: car il a dit qu’il rétribuera tous ceux qui le méritent." La vie n'est pas juste mais un jour Dieu donnera à chacun selon son dû. Dieu fermera un jour les registres. Il va faire le bilan. Il évaluera les données. Il va corriger les erreurs que nous voyons. Parfois vous voyez la justice en ce monde mais il y a beaucoup de fois que vous ne voyez pas la justice.

Dieu est Dieu de justice et Il rendra justice un jour. Il dit, "je vais rendre justice donc restez en Mes mains." Qui peut obtenir une meilleure justice, vous ou Dieu ? Qui peut faire un travail meilleur ? Qui peut faire un meilleur travail pour s’acquitter de nos frais pour la justice ? Il dit, "Laissez-Moi faire. Laissez-Moi être la personne qui fait cela. Détendez-vous juste et pendant ce temps laissez-Moi vous remplir de Ma grâce et laissez-Moi mettre votre coeur en paix." Quand vous vous agrippez à une blessure, vous vous blessez vous-même.

Vous abandonnez donc le droit de vous venger.

3. RÉPONDRE AU MAL PAR LE BIEN

Le pardon véritable répond au mal par le bien. Luc 6 "Faites du bien à ceux qui vous haïssent. Bénissez ceux qui vous maudissent et priez pour ceux qui vous maltraitent." Comment pouvez-vous dire quand vous avez vraiment libéré quelqu'un ? Comment pouvez-vous dire quand vous lui avez véritablement pardonné ? Vous pouvez prier pour que Dieu le bénisse. Quand vous arrivez au point où vous pouvez réellement prier, "Bénis cette personne qui m’a fait du mal," vous saurez que le pardon est entier dans votre coeur. Quand vous pouvez regarder leur blessure et pas simplement la vôtre.

Blesser des gens blesse des gens. Nous blessons les autres parce que nous souffrons nous-mêmes. Si quelqu'un vous blesse, il est le plus probable qu’il souffre à l'intérieur. Quand vous avez véritablement pardonné une personne, vous pouvez regarder comment elle vous a blessé et voir comment elle souffre et comment cette souffrance fait partie de la raison pour laquelle elle a choisi de vous blesser. Sa souffrance mise à part, elle commence à blesser d'autres. Quand vous pouvez regarder sa souffrance, vous savez que vous lui avez véritablement pardonné. Quand vous pouvez prier pour que Dieu la bénisse, quand vous pouvez faire faire du bien à ceux qui vous haïssent, quand vous pouvez bénir ceux qui vous maudissent, vous répondez au mal par le bien.

Vous dites, "Comment pourrais-je jamais faire cela ? C'est impossible. Je ne pourrais pas faire cela à cette personne qui m'a blessé." Vous ne le pouvez pas à moins que vous fassiez une chose. Permettez à l'amour de Dieu de pénétrer chaque fibre de votre vie. Seul l’amour de Dieu peut vous conduire à agir de cette façon. 1Corinthiens 13:

Un type avait une grande discussion avec son épouse. Le matin suivant, il alla au bureau et dit, "La nuit dernière, mon épouse est devenue historique!" Son ami dit, "Ne veux-tu pas dire hystérique?" "Non, historique. Elle m'a rappelé tout ce que j’ai fait de mal!"

Avez-vous déjà fait cela ? Je le fais. La bible dit que quand je le fais, je suis haineux. Je ne le fais pas dans l'amour

La bible dit que le vrai pardon est quatre choses.. C'est l’exact contraire de ce qu’enseigne la culture, parce que tout dans la culture dit pressez vous de pardonner tout le monde parce que nous avons peur que quelqu'un pourrait quelque part se sentir coupable. Débarrassons-nous de la culpabilité aussi rapidement que possible en offrant simplement un pardon sans mesure. Nous offrons le pardon pour des choses que nous n'avons pas fait pour des gens que nous ne connaissons même pas. Seule la victime peut offrir le pardon à la personne qui l’a offensée. Si vous n’avez pas été blessé, il ne vous incombe pas de proclamer le pardon.. Certains d’entre vous peinent avec ceci, un moment difficile que de pardonner parce que vous pensez, " je ne pourrai jamais l’oublier et si je pardonne je devrais recommencer la relation." Non, ce n'est pas vrai. Le pardon, ce n’est pas oublier ce qui s'est passé. Je sais que vous avez entendu ce cliché parce qu'il est très populaire en Amérique -- pardonnez et oubliez. C'est si doux et gentil ! Seulement Il y a un problème avec cela. Vous ne pouvez pas le faire. Ca ne marche pas. Il est impossible que vous oubliiez tout ce qui s’est passé. Plus une chose est douloureuse, moins il est probable que vous l’oublierez.. Le pardon n'est pas la même chose que la réconciliation. Ce sont deux problèmes différents. Le pardon n'est pas la même chose que reconstruire ou restaurer une relation. Le pardon est instantané, mais la confiance doit être reconstruite avec le temps. Il y a une grande différence entre pardonner une personne et faire confiance à une personne. Le pardon prend simplement soin des dommages, C’est libérer la personne du crochet de la culpabilité. Mais ça ne garantit pas que la future relation va être correcte. C’est une autre affaire. La réconciliation demande plus que le pardon. Trois autres choses. Si vous voulez avoir une relation reconstruite avec une personne il faut d’abord le pardon -- qui est votre contribution si vous avez été blessé. Mais de leur coté, Il faut trois autres choses : Celebrate Recovery). Tu dois développer une expérience concrète pour montrer qu'il y a un changement véritable."  Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ."5  "l’amour ne se souvient pas du mal." Cela ne signifie pas que vous oubliez les maux. Ca veut simplement dire qu’on ne les utilise pas comme des munitions. Ca veut dire que vous ne les ressortez pas et ne les employez pas pour exercer des représailles. Ce que la plupart d'entre nous aiment faire c’est de pardonner un mal mais nous voulons aussi le retenir et le stocker. Plus tard, si nous faisons quelque chose de mal et sommes accusés et que l’on dise "vous avez fait ceci," alors nous pourrons dire, "mais vous avez fait cela!" La bible dit que quand vous faites cela vous êtes haineux. Parce que "l’amour ne se souvient pas du mal.».

Il y a une quatrième chose qui est fait partie du pardon véritable. Ce n'est pas simplement me rappeler combien j'ai été pardonné et abandonner mon droit de vengeance et répondre au mal par le bien mais également...

4. RÉPÉTER LE PROCESSUS AUSSI LONGTEMPS QUE NECESSAIRE

Vous faites ces choses encore et encore. Le pardon

Le point est -- pour toujours. Pour aussi longtemps qu’il le faut. Jusqu'à ce que vous l'ayez fait disparaître (le désir de vengeance). Vous devez continuer à pardonner cette personne jusqu'à ce que la douleur s'arrête et que le désir de vengeance s’en aille. Vous savez que vous pouvez venir au culte ou vous pouvez prier à part et dire, "Cher Jésus, je sais que cette amertume est mauvaise pour moi. Je sais que je dois lui pardonner. Seigneur, je pardonne à cette personne, "et cinq minutes plus tard vous voulez la tuer nouveau. Vous devez le redire. Quand le souvenir revient, vous le dites encore. Encore et encore. Vous persistez à le faire jusqu'à ce que la douleur parte. Si vous avez été vraiment blessé, il va falloir plus d’un pardon. Parce ce que le souvenir va continuer à revenir. Vous devrez répéter le processus aussi longtemps que nécessaire. Ca doit être continuel. C'est un processus.

Vous dites, "je leur ai pardonné. Pourquoi je suis encore blessé?" parce que le pardon ne s’est pas encore produit. Vous devez continuer à leur pardonner. Chaque fois que vous souffrez, vous rentrez en vous et dites, "Dieu, je leur pardonne encore," jusqu'à ce que vous sachiez que vous les avez libérés. Je dois vous dire, ce n'est pas toujours recommandable, ce n'est pas toujours pratique, ce n'est même pas toujours possible, d'aller à votre offenseur et de lui dire que vous lui pardonnez. Il pourrait y avoir beaucoup de raisons. Les temps pourraient avoir changé. Ils peuvent même ne pas se rappeler l'événement. Ou ils peuvent n'avoir jamais su ce qui s'est produit. Peut-être qu’ils se sont remariés. Ils pourraient être morts. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles parfois vous ne pouvez pas aller de nouveau vers une personne et demander son pardon personnellement.

Que faites-vous ? Une chose que vous pouvez faire c’est d'employer la technique de la chaise vide. Vous imaginez cet offenseur assis dans cette chaise vide et alors vous lui dites de quoi il en retourne. "Voici pourquoi je vous ai détesté toutes ces années. Voici pourquoi j’ai eu du ressentiment envers vous. Voici pourquoi j'ai eu mal." Ouvre grand ton cœur à cette chaise. Et vous dites, "À cause de Jésus Christ et en raison de Sa grâce dans ma propre vie, je vous laisse partir. Je vous rends libre. Je vous relâche. Je ne vais plus en faire cas. Je ne vais pas vous en garder rancune. Pas parce que vous le méritez [parce que vous ne le méritez pas. Le pardon est une grâce] je le fais parce que Jésus demande de le faire et j’absous." Ou peut-être que vous devez écrire une lettre et y mettre dedans " Voici comment j'ai souffert toutes ces années. Et voici comment c’était dans ma vie. Voici ce qui m'a tracassé pendant tous ces mois, mais j’absous. Je veux que vous sachiez que je vous pardonne." Alors peut-être vous n'expédiez pas cette lettre.

 n'est pas une affaire unique. Combien de temps devez-vous continuer à pardonner une personne ? Vous le faites aussi longtemps que le sentiment de vengeance continue de revenir. Pierre a posé cette question à Jésus : « Pierre demanda", Seigneur `, combien de fois devrais je pardonner quelqu'un qui a péché contre moi? Sept fois?'" Pierre pensait être vraiment magnanime ici. La loi juive dit que vous devrez pardonner à une personne trois fois. Il avait doublé le nombre et même ajouté un de plus pour faire bonne mesure. Jésus dit, "Pas tout à fait. Que diriez-vous de soixante-dix fois sept."

Il y a des gens chez qui vous devez aller directement. Mais parfois ce n'est pas la meilleure des choses. Vous pourriez trouver un bon chrétien mûr pour vous conseiller si vous devez aller directement à eux ou écrire une lettre que vous n'enverrez jamais.

Cà a l’air vraiment simple mais ce n’est certainement pas facile. Le pardon véritable n'est jamais facile.

Je ne doute pas que dans une telle foule, ceci touche beaucoup d’entre vous qui portent quelques blessures profondes. Vous portez une certaine douleur que vous avez portée pendant des mois, peut-être même des années. Pourtant quand vous pensez à cette personne qui vous a blessé, par la trahison ou le rejet ou autre chose, c’est toujours aussi frais qu’on dirait que la chose s’est produite ce matin. La douleur est encore là. Vous souffrez toujours. Et vous êtes encore rempli de ressentiment.

Que faites-vous ? Comment allez-vous poursuivre votre vie ?

Vous dites, "pourquoi ? Pour quelle raison au monde devrais-je pardonner à cette personne qui m’a tant fait mal? Vous n'avez aucune idée du mal qu’elle m’a fait." Je ne sais pas. Vous avez raison. Je ne sais pas. " Pour quelle raison au monde devrais-je offrir la grâce à cette personne?"

Vous devez le faire pour trois raisons, Voila pourquoi.

1. Je dois être aimable envers les autres, pardonner aux autres qui m’ont blessé parce que Dieu a été aimable envers moi. Il est aimable sur une base permanente. Si vous ne pouvez pas pardonner, vous devez faire une pause une minute et réaliser combien Dieu vous a pardonné. Vous n’aurez jamais à pardonner à quelqu’un plus que ce que Jésus Christ vous a déjà pardonné. Pas une chance. Vous n’aurez jamais à pardonner quelqu’un plus que ce que Dieu vous a déjà pardonné. Peut-être que ce que vous devez faire, c’est de vous arrêter pendant une minute et de considérer que vous n'avez pas toujours reçu ce que vous avez mérité non plus. Dieu a été aimable avec vous. Et la bible dit que parce que nous avons été pardonnés par le Christ, nous sommes sensés pardonner ceux qui nous blessent.

2. Puisque l'alternative est l’amertume

Vous souffrirez toujours plus avec l'amertume, plus que vous ne faites à une autre personne. Tandis que vous cuisez, alors que vous vous rongez, alors que vous éprouvez du ressentiment, alors que vous pensez à la revanche, à la vengeance, alors que vous ruminez la douleur encore et encore dans votre esprit, ils promènent leur joie, totalement inconscients. Ils ne s’en préoccupent pas. Vous ne blessez personne d’autre si ce n’est vous-même avec votre ressentiment. La bible affirme cela dans le livre de Job. "Vous vous blessez simplement avec votre colère."

Le ressentiment ne changera pas le passé, peu importe comment vous l’avez éprouvé, il ne changera pas le passé. Et le ressentiment ne résoudra pas le problème illico. Il ne peut résoudre aucun problème. Le ressentiment ne vous rend même pas meilleur. En fait, il vous détériore. Il vous vole votre joie. Il permet à cette personne de votre passé de continuer à vous blesser maintenant et c'est stupide. Puisqu'il ne peut plus vous blesser à moins que vous leur permettiez d’envahir votre mémoire. Ca ne marche pas avec le ressentiment. Ca ne marche pas avec l'amertume.

La bible affirme en Hébreux 12 "Prenez garde que personne d’entre vous ne méprise la grâce que Dieu donne, parce que s'il le fait il pourrait très facilement naître en lui un esprit amer qui est non seulement mauvais en lui même mais peut également empoisonner les vies de beaucoup d'autres". Comme vos enfants. Comme votre mari ou votre épouse et d'autres. Mettez en pratique.

3. Dieu s'attend à ce que vous le fassiez

hommes quand ils péchent contre vous, votre père céleste vous pardonnera également. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs péchés, votre père ne pardonnera pas vos péchés."

Le fait est que vous allez être blessés dans la vie. C'est un fait établi. La seule question est, qu’allez vous faire de ces souffrances? Si vous vous agrippez à ce mal et le laissez faire son nid dans votre vie, vous deviendrez une personne grincheuse, remontée, amère et haineuse. Votre coeur va s’endurcir et vous allez mourir amer et seul. Parce que personne ne veut être autour d'une personne amère.

Une autre chose se produit. C'est une chose étonnante que l'amertume nous fait. Si vous ne libérez pas cette personne par le pardon, si vous ne les libérez pas, vous allez commencer à leur ressembler. Puisque voila ce que l'amertume vous fait. "Je ne vais jamais être comme...." et vous complétez le vide "mon papa, ma mère, mon frère, ma soeur, mon ex-conjoint. "Je ne vais jamais être comme...." et qui êtes-vous en train de mettre en relief tout le temps que vous dites cela ? La bible enseigne que nous nous rapprochons de ce sur quoi nous focalisons l’attention et nous devenons ce dont nous nous approchons. Ce à quoi vous résistez persiste. Vous devez abandonner pour votre propre intérêt.

Vous dites, "mais vous ne comprenez pas. Je ne pourrais jamais pardonner à cette personne. Je ne pourrais jamais faire cela. Vous ne savez à quel point il m'a blessé." Je ne sais pas cela. Dieu le sait. " Je ne pourrais jamais pardonner à cette personne." C'est la raison pour laquelle vous avez besoin de Jésus. Vous ne pouvez pas fabriquer assez d'amour dans votre vie pour gérer toutes les manières dont vous allez être blessé. Vous allez être blessé dans la vie et vous n'avez pas assez d'amour pour maîtriser cela par vos propres moyens. Vous avez besoin de Jésus Christ. Et vous avez besoin de Son amour dans votre vie ou vous allez mourir étant une personne amère. Vous avez besoin de Lui pour vous remplir d’amour, non chaque année, mais chaque moment du jour.

La raison pour laquelle certain d’entre vous ont de la peine à pardonner, c’est qu’ils ne se sentent pas pardonnés. Commençons aujourd'hui par une prière.

Prière :

Je veux dire une prière pour le pardon et je voudrais que vous me suiviez. C'est une prière de libération, une prière de liberté, une prière qui peut changer votre vie. Certains d’entre vous disent ;

"J’ai pardonné cette personne par le passé. Pourquoi suis-je encore blessé?" Vous devez continuer à lui pardonner jusqu'à ce que la douleur parte.

Pourriez-vous faire cette prière dans votre coeur ? "Cher Jésus Christ, Tu sais que j'ai été blessé par d’autres. Tu sais que mon ressentiment m'a fait agir de sorte que j’ai été irraisonnable et inutile et malsain. J'ai besoin de Ta puissance pour libérer et pardonner à ceux qui m’ont blessé ainsi je peux cesser de les laisser me contrôler. Veux-Tu bien remplacer ma souffrance par la paix de Jésus Christ ? Dieu, je me rends compte que j'ai blessé un bon nombre de gens avec mes habitudes et mes mauvaises décisions et mes travers. Veux-Tu bien me pardonner pour la façon dont j’ai blessé les autres ? Aidez-moi à faire une liste de ceux à qui j'ai fait du mal et de la bonne manière à la bonne heure de rechercher humblement à m’amender. Jésus Christ, je veux refocaliser ma vie sur Toi. Je veux faire face au futur courageusement avec l'amour et la paix dans mon coeur. Veux-Tu bien remplacer mon ressentiment par Ton amour et remplacer mon amour par Ta paix, mon amertume par Ta grâce ? Merci pour Ta miséricorde à mon égard. Merci de me pardonner pour les choses que j'ai mal faites.

Si vous n'avez jamais invité Christ dans votre vie, pourquoi ne Lui demandez-vous pas maintenant. Dites, "Jésus Christ, Veux-Tu bien venir dans ma vie et me remplir de Ton amour et me guider dorénavant. Je mets ma confiance en Toi. Dans Ton nom je prie. Amen."

. Mathieu 6:15, Jésus dit ceci, "Parce que si vous pardonnez aux Je ne sais pas le rendre plus clair que Jésus ne le dit ici. Le pardon est une rue à double sens. Ne brûlez pas le pont que vous allez emprunter pour entrer au paradis. Jésus dit que nous ne pouvons recevoir ce que nous sommes peu disposés à donner. Vous dites, "Je ne pourrais jamais pardonner à cette personne" alors j’espère que vous n’allez jamais pécher. Puisque vous allez avoir besoin de pardon pour entrer au paradis. "Je n’ai pas très envie de le faire." Faites-le de toute façon. Puisque c'est la bonne chose à faire.. Nous savons que ça ne marche pas. Nous avons beaucoup parlé au sujet de la futilité de l'amertume ici à Saddleback. Les scientifiques nous disent que l'émotion la plus malsaine qui soit est le sentiment du ressentiment. Il vous blesse toujours plus que toute autre personne. C’est comme mettre le cancer ou le feu dans votre coeur. Ca va vous dévorer.  "l’amour ne se souvient pas du mal."

Mathieu 10:8b

Rick Warren

 

Mat. 6:15

Mathieu 10:8b

Rick Warren

1 commentaire
  • tchikette Il y a 7 années, 6 mois

    Gloire à toi Seigneur! merci pour cet enseignement si riche je te béni et te rends graçe! je prie que ce que jai lu et reçu demeure et porte du fruits en surabondance! merci pour la prière elle a impacté ma vie j'en suis persuadée! que Dieu vous bénisse Pasteur Rick Warren.