Éliminer le péché

Sommaire
Éliminer le péché

Je confesse que Satan n'a aucun pouvoir sur moi, parce que la Parole de Dieu dit que le sang de Jésus m'a entièrement racheté(e).

Bonjour Mon ami(e),

En observant une fois encore la cérémonie de la Pâque pour Israël, nous y trouvons une question brûlante qui nous concerne aujourd’hui: Comment recueillons-nous le sang versé (après l’accomplissement du sacrifice) sur l’endroit où nous vivons ? Tant que le sang reste dans le récipient, il n’est d’aucune utilité. Il est disponible mais il n’agit pas. Les Israélites devaient prendre cette simple plante appelée hysope, la tremper dans le sang et la passer sur l’extérieur de leur maison, sur les montants et le haut de la porte. Ce n’était qu’à ce moment-là qu’ils étaient protégés. Cependant, lors de la cérémonie de la Pâque, il y avait autre chose qui précédait l’application du sang.

Lisons en 1 Corinthiens, le passage où Paul applique l’enseignement de la Pâque et de la Fête des Pains Sans Levain aux chrétiens. Chaque famille juive devait débarrasser sa maison de tout ce qui contenait du levain pendant sept jours consécutifs. Les Juifs orthodoxes observent toujours cette pratique aujourd’hui.

« Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. » (1 Corinthiens 5:7-8)

Nous aussi, nous devons purger nos vies du vieux levain (le péché) afin de vivre dans l’obéissance à Dieu. C’est ce qui permet au sang d’en protéger chaque domaine.

Prière du jour
Merci Seigneur, pour le sang de Jésus. Je proclame que lorsque je l’applique à ma vie, je la purge de tout péché qui pourrait se trouver en moi. Je confesse que Satan n'a aucun pouvoir sur moi, parce que la Parole de Dieu dit que le sang de Jésus m'a entièrement racheté(e).  Amen.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire