Un sacrifice complet

Sommaire
Un sacrifice complet

Je confesse que Satan n'a aucun pouvoir sur moi, parce que la Parole de Dieu dit que le sang de Jésus m'a entièrement racheté(e).

Bonjour Mon ami(e),

Le jour le plus important dans l’année religieuse juive était le jour du grand pardon, connu aujourd’hui sous le nom de Yom Kippour. C’est en ce jour seulement que le grand sacrificateur allait dans le Saint des Saints avec le sang du sacrifice qui couvrait les péchés d’Israël pendant une année supplémentaire.

« Il [le grand sacrificateur] prendra du sang du taureau, et il fera l'aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire vers l'orient; il fera avec son doigt sept fois l'aspersion du sang devant le propitiatoire. » (Lévitique 16:14)

Seul le sang pouvait offrir la propitiation pour les péchés du peuple de Dieu et il devait être amené dans la présence du Dieu Tout Puissant, dans le Saint des Saints. Je voudrais que vous saisissiez en particulier que le sang était aspergé sept fois. Cette répétition n’était pas une coïncidence car, dans la Bible, sept est le chiffre qui indique l’œuvre du Saint-Esprit. Sept est aussi le chiffre de la plénitude ou de la perfection. Cette règle a été observée avec exactitude dans la manière dont Jésus a répandu son sang. Son sang a été versé précisément sept fois avant que le sacrifice soit complet.

Prière du jour :
Merci Seigneur pour le sang de Jésus. Je proclame que son œuvre complète sur la croix a ôté mes péchés. Je confesse que Satan n'a aucun pouvoir sur moi, parce que la Parole de Dieu dit que le sang de Jésus m'a entièrement racheté(e).  Amen.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire