Est-il normal que le leadership dans l’Église soit assuré principalement par les hommes ?

Est-il normal que le leadership dans l’Église soit assuré principalement par les hommes ?

Est-il normal que le leadership dans l’Église soit assuré principalement par les hommes ?

Oui Non Je ne sais pas
2359 participants
Sur un total de 2359 participants
Dites-nous en commentaire pourquoi avoir fait ce choix !

Un sujet délicat 

A cause de contextes culturels ou historiques, de traditions, de craintes ou d’excès dans un sens ou dans un autre, la question est largement débattue et mérite qu’on s’y attarde dans un climat de paix et de respect.

Un peu d'histoire

Au Ier siècle, dans l'Empire romain, les femmes n'exerçaient généralement pas de rôle dirigeant. 

Cependant, dans les Églises de cette époque, on relève des exceptions. On y voit Junias qui est "episemos apostolos" = "estampillée apôtre" (et non "considérée par  les apôtres"). Elle est donc apôtre, même si certains traducteurs de nos bonnes vieilles Bibles ont eu du mal à l'admettre. (Romains 16.7)

Phoebé est "diakonos" = "diacre, ministre". (Romains 16.1) Le même mot qu'utilise Paul pour lui-même dans Ephésiens 3.7 et pour Timothée dans 1 Thessaloniciens 3.2

N’est-ce pas étrange que, pour les hommes, on traduise ce mot par ministre alors que la femme est qualifiée de diacre ?

Evodie et Syntyche ont été collaboratrices de Paul et ont participé à ses combats. (Philippiens 4.2-3)

Par la suite, les Pères de l'Église, successeurs des apôtres, ont fermé aux femmes l'accès aux responsabilités. Au Moyen-Age, la situation perdure, avec quelques exceptions comme Hildegarde de Bingen (1098 - 1179), qui fut écrivaine, médecin, responsable de monastères, prédicatrice et défenseuse de la foi. L’Église, tout comme la société occidentale, a longtemps été dirigée par les hommes. Au XXe siècle, une évolution sociétale s’est mise en route jusqu'à déboucher sur un combat féministe devenu extrême selon les contextes.

Aujourd'hui

L'Église Catholique, les Églises Orthodoxes ou des Églises Pentecôtistes réservent leur leadership aux hommes.

D’autres Églises fonctionnent différemment : l’Église Anglicane a des femmes évêques, l’une d’entre-elles, Katharina Jefferts Schori, a été évêque présidente de l'Église Episcopalienne des États-Unis, ce qui a nourri de vifs débats. Des Églises évangéliques et leurs dirigeants comme Kris Valotton de Bethel Church, ou l’Église Foursquare se positionnent clairement pour le ministère féminin et son rôle de leader à l'égal de celui des hommes. L'Église Évangélique Réformée de Suisse a une femme présidente de son Conseil Synodal, la pasteure Rita Famos. Pour l’Eglise Protestante Unie de France (communion Luthérienne et Réformée), il s’agit d’Emmanuelle Seybolt. 

La Bible

Il faut d'abord bénéficier d'une bonne et récente traduction. Pour le Nouveau Testament, on y peut lire les femmes citées précédemment. L’Ancien Testament nous montre Myriam (Exode 15.20), Déborah qui était juge et prophétesse en Israël (Juges 4.4), Hulda, prophétesse dont le message fut à l'origine d'une importante réforme religieuse en Israël (2 Rois 22.14) et la reine Esther.

Quant à savoir si la femme peut s’exprimer à l’Église ou y exercer un ministère, vous pouvez consulter les Questions Taboues "La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?" ou  "Une femme peut-elle avoir un ministère ?"

Conclusion

La société change et évolue vers la parité hommes-femmes pour les postes à responsabilité. Pour l’Église, gardons une valeur importante qu’est la soumission mutuelle, valable pour tout chrétien, homme ou femme. (Philippiens 2.2-5) Recherchons la redevabilité, le travail d'équipe et la complémentarité dans le respect et l'amour réciproques.

Que les leaders hommes ou femmes reconnaissent toujours que la seule tête de l’Église est le Christ.
Ephésiens 1.22-23

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

90 commentaires
  • FB.christine.nierfeix Il y a 3 mois A voté(e) "Non"

    Plusieurs femmes sont citées dans la bible comme étant des femmes de Foi. Il n'y a aucune raison que ce "sectarisme " existe encore. Pour ne citer que Marie, la mère de Nôtre Seigneur Jésus, si elle n'avait pas eu la Foi, et aimé D.ieu, nous ne serions pas rachetés. Grâce à Son obéissance, elle a permis à D.ieu de la remplir de Son Esprit Saint, que Son onction coule à travers elle, et que Christ, manifesté par Nôtre Père, voit le jour, et soit nôtre Sauveur et Rédempteur. Les femmes peuvent être conductrices de la Parole, peut-être encore plus que des hommes, car elles sont femmes, avec Tout ce que celà comporte, et peuvent véhiculer leur Foi, avec puissance. D'ailleurs plusieurs femmes suivaient Jésus dans Son ministère.
  • Selumiere Il y a 3 mois, 1 semaine A voté(e) "Pas du tout"

    Oui cela ne m'étonne pas qu'il y ait plus d'hommes leader que de femmes car Dieu a doté les hommes d'une autorité naturelle. Cela ne veut pas dire qu'il faut absolument mettre des femmes dans des postes à haute responsabilité comme fait le monde, et cela ne veut pas dire non plus qu'une femme ne peut pas avoir un rôle de leadership. Ces deux choses sont des extrêmes dans lesquels il ne faut pas tomber. Il faut se laisser conduire par le Saint-Esprit, c'est lui qui place selon la sagesse de Dieu. Et oui il place des femmes, mais je dirai qu'il ne le fait pas très souvent. Et puis rappelons au passage qu'il n'y a plus ni homme ni femme pour tous ceux qui sont en Christ-Jésus. La parité homme-femme est un souci du monde. Nous notre souci, c'est de chercher la conduite du Saint-Esprit. Ne ressemblons au monde.
  • Eugénie Il y a 3 mois, 1 semaine A voté(e) "Oui"

    Parceque Dieu travaille dans l'homme à travers son Esprit Saint et la Bible déclare que nous sommes ouvriers avec Dieu
  • Afficher tous les 90 commentaires