La résolution d'être résolu

La résolution d'être résolu

J'aimerais vous proposer une résolution qui serait bonne non seulement pour l'année 2004 mais pour toute la vie. C'est la résolution d'être résolu! Résolu comme Jésus l'était lorsqu'il a pris la décision de se rendre à Jérusalem tel que décrit dans Luc 9 :51 qui est un des versets déterminants de tout l'Évangile : "Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem".

Si vous recherchez la signification du mot résolution, ici, dans le texte grec, vous découvrirez que cela avait un lien avec l'idée de faire face à quelque chose. Cela signifie "regarder vers un but, fixer les regards en avant avec détermination". La bible anglaise le traduit comme "steadfastly set his face towards" (faire face avec détermination ou résolution).

Jésus a pris la résolution de se rendre à Jérusalem et nous savons que pour Jésus Jérusalem était bien plus qu'un site géographique, c'était une destinée. Jérusalem était le lieu de l'accomplissement de sa mission (voir Luc 9 :31). En d'autres mots, Jésus faisait face à son mandat, sa raison d'être et le but ultime de son appel. À partir de ce moment précis de sa vie sur cette Terre, Jésus faisait face avec détermination à la destinée de sa vie. Il a pris la résolution de se rendre jusqu'au bout avec son ministère et de terminer ce qu'Il avait commencé. Il s'attend à ce que nous faisions la même chose... "Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière, n'est pas propre au royaume de Dieu." (Luc 9 :62) Jésus nous appelle donc à faire comme Lui et à fixer nos regards vers l'avenir avec la détermination de bien terminer la course et la résolution d'aller jusqu'au bout de notre ministère.

Bonne résolution n'est-ce pas? Qu'en pensez-vous?

Il fallait que Jésus soit résolu et déterminé car selon Luc 13:34, ce qui attendait Jésus à Jérusalem était la souffrance, la douleur, le rejet et la mort. L'accomplissement de son ministère à Jérusalem demandait et prenait un courage inouï. Il s'est lancé dans la bonne direction pleinement conscient de ce qui l'attendait, avec un cœur résolu!

Parfois la vie chrétienne et surtout le leadership chrétien ne sont pas faciles et c'est bien la raison pour laquelle il nous faut avoir un esprit résolu et une attitude de détermination afin que nous ne lâchions pas en cours de route lorsque le chemin deviendra difficile. Dieu nous a promis le ciel c'est vrai, mais seulement lorsque nous serons rendus au ciel! De ce que je peux constater, nous n'y sommes pas encore arrivés!

Je rends grâce au Seigneur pour les centaines d'étudiants ici à l'Institut Biblique du Québec qui répondent à l'appel de Dieu pour le ministère sachant bien que le chemin sera parfois douloureux et dangereux. Cet appel n'est pas pour les faibles mais pour les résolus! Que Dieu puisse nous donner plus d'hommes, de femmes et de jeunes qui font face à leurs destinées avec détermination et qui sont résolus à accomplir leurs destinées en Dieu, peu importe le coût ou le sacrifice exigé. Déterminés à ne pas lâcher, abandonner ou se détourner de leur raison d'être en Christ. Comme pour Jésus-Christ, Dieu nous appelle à quelque chose de bien au-delà de l'existence; à un ministère pour la gloire de Dieu et le bénéfice de l'humanité.

Ne sous-estimez jamais l'importance de l'appel sur votre vie et soyez déterminés à vous rendre jusqu'au bout.

Et en passant, Jésus a fait face à sa destinée avec joie, malgré la souffrance qui l'attendait "ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en échange de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu." (Hébreux 12 :2). Il voyait bien au-delà de la douleur du moment présent ... aux fruits éternels. Voilà la clé pour une vie résolue à être fidèle à Dieu jusqu'à la fin. Une vision au-delà du présent qui regarde aux récompenses pour ceux qui persévèrent dans la volonté de Dieu jusqu'à la fin.

À la lumière de tout cela, je vous encourage à oublier le passé, accepter l'appel de Dieu pour votre vie, céder à Sa volonté et faire face à l'avenir avec une détermination résolue et joyeuse. Ne permettez à rien ni à personne de venir vous voler votre destinée en Christ.

Bonne route et on se retrouve au bout du chemin!


 

Mark Lecompte est président de l'Institut Biblique du Québec. Il est aussi pasteur associé avec le pasteur Claude Houde à l'église Nouvelle Vie de Longueuil sur la rive sud de Montréal au Québec.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire