La sollicitude pour toutes les églises locales

La sollicitude pour toutes les églises locales

 De la même manière que Dieu exhorte à prier pour tous les hommes sans distinction (1 Timothée 2.10), tout chrétien est appelé à intercéder pour toutes les églises locales, pas seulement pour celles qu'il fréquente et qu'il apprécie, celles qu'il visite et qu'il recommande, celles où il se reconnaît et qu'il approuve.

C'est là un exercice de piété particulièrement utile tant il est parfois éloigné du penchant naturel qui consiste à ne pas trop s'occuper en bien de ce qui est en dehors de notre conception, de notre vision, de notre compréhension, des principes divins.

L'apôtre Paul était assiégé chaque jour par les soucis que lui donnaient toutes les églises (2 Corinthiens 11.28). De l'assemblée à Corinthe où l'inceste et la mise en doute de la résurrection faisaient des ravages à l'assemblée à Galates qui retournait dangereusement à la loi, en passant par les assemblées à Colosses et à Rome qu'il n'avait pas encore visitées, il ne manquait pas de faire mention de toutes les églises locales dans ses prières.

C'est un vrai combat que de se tenir en alerte pour la bénédiction des assemblées.

Nous sommes ainsi invités à intercéder en faveur de celles où il y a des problèmes moraux et/ou doctrinaux, à prier pour celles que nous n'avons pas visitées, pour celles où de mauvais ouvriers œuvrent, pour celles qui s'assoupissent ou s'attiédissent, pour celles qui faiblissent de diverses manières, pour celles qui ont été meurtries, pour celles qui sont dans la tristesse, pour celles qui ont d'autres modes de fonctionnement, pour celles qui, par la grâce de Dieu, sont en bonne santé spirituelle, pour celles qui grandissent, pour celles qui sont dans la joie.

Epaphras ne cessait de combattre dans ses prières pour les églises à Colosses, à Laodicée, à Hiérapolis (Colossiens 4.12-13).

Ayons donc également une grande sollicitude pour les églises locales. Soyons-leur en aide dans notre mesure, avec miséricorde et persévérance. Elles sont dans la main du Seigneur, le Chef de l’Église, et non dans les nôtres (Apocalypse 1.12-20, 2.1). Cependant, notre responsabilité est de les présenter à Dieu dans nos prières tout en les portant sur notre cœur.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire