Le risque de la prière

Le risque de la prière

Il est dix heures. Nous sommes sur le départ pour le culte. Notre petit voisin Johny me demande s’il peut nous accompagner. Il veut savoir ce que nous faisons le dimanche matin. Imaginez ce jeune garçon de 11 ans… Lui qui n’a jamais entendu parler de Dieu ! Il observe et écoute attentivement les chants et les prières. Beaucoup de choses se bousculent dans sa tête. " Alors, c’est sérieux, Dieu existe vraiment ?! "

Après le moment de louange, il nous accompagne à l’école du dimanche. Ces temps-ci, nous racontons l’histoire de John Patton, un missionnaire du siècle dernier. Comme tout témoignage de chrétien authentique, nous sommes émerveillés de voir comment Dieu intervient dans la vie de ce missionnaire. A travers ses circonstances difficiles, le Seigneur répondait à ses prières. Il était concerné par ses difficultés et veillait sur lui chaque jour.

Mais ce qui frappe le plus Johny, ce n’est pas le récit de ses péripéties ! Non, il est interpellé par la prière que John fit, petit. Non seulement lorsqu’il reconnut en Jésus-Christ son Sauveur et son Seigneur, mais lorsqu’il lui confia sa vie. Patton voulait que Dieu fasse de sa vie ce qu’il lui semblait bon. Tout le reste du récit n’était que réponse à cette prière d’enfant !

A la fin de l’histoire, Johny s’approche de moi. Il me dit : " Je suis d’accord avec la prière de Patton. Je crois que Jésus est mort pour moi. Mais que va-t-il m’arriver si je lui confie ma vie ? " Il a compris que la prière n’est pas une parole en l’air, que Dieu la prend au sérieux !

Qu’il est bon de voir avec quelle simplicité un enfant comprend la foi ! Et je me suis posée ces questions : Avons-nous vraiment saisi l’importance de la prière ? Avec quelle foi nous attendons-nous à Lui ? Il me semble que si nous réalisions pleinement l’efficacité de la prière nous prierions davantage !

J’aime beaucoup ce verset de la Bible : " Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé " (1 Jean 3 :22).

Oui, Dieu prend plaisir aux prières sincères de ses enfants. Il y répond d’une manière certaine ! Ses retombées nous sont inconnues, mais nous pouvons être sûrs que le Seigneur veut le meilleur pour nous. Il nous aime.

Alors, sommes-nous prêts à prendre " le risque de la prière " ? Sommes-nous prêts à nous remettre entre les mains de Dieu ? Attention ! Cela peut changer notre vie !

En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires