Le vainqueur n’est pas toujours celui qu’on croit

Il y a plusieurs choses dans la vie qui m’embarrassent. Dans une lettre précédente, je parlais de cet embarras que j’éprouve lorsque qu’au beau milieu d’un sermon, je suis obligé de faire des compliments à un barbu ou à une mamie assise à côté de moi. Comprenez bien que je n’ai rien contre les barbus ou les mamies. J’ai plutôt une dent contre ceux qui me demandent de leur faire des compliments aussi fraternels soient-ils. Il y a une chose qui m’embarrasse tout autant, c’est lorsque que celui ou celle qui nous apprend un nouveau chant se met à dire : « Super, maintenant que vous connaissez les paroles, on va pouvoir ajouter les gestes ! » On est alors forcé de faire des mouvements tous plus ridicules les uns que les autres. On lève les bras, on se baisse, on tourne sur soi-même, on attrape le gros orteil avec les dents… bref, on nous fait faire des gestes invraisemblables ! Je crois vous avoir déjà dit que je n’étais pas du tout souple. Je suis incapable d’atteindre mes pieds sans fléchir les genoux ! En plus de me sentir idiot, je me retrouve être le seul qui n’arrive pas à faire tous les gestes de manière coordonnée sans me tromper dans l’ordre d’exécution. Vraiment, je hais ces animateurs qui nous humilient de la sorte.

Il n’y a pas qu’à l’église où je me retrouve dans l’embarras. Parfois, les collègues me parlent de Pascal ou d’Eve, et me demandent pour qui je voterais. Je réfléchis un instant, et je n’ai pas la moindre idée de ce que veut dire la question. Je demande innocemment qui sont ces personnes, et j’apprend que ces personnes sont des célébrités qui passent à la ferme. Là encore, je suis médusé. Je me demande bien ce que font des célébrités dans une ferme. Et pourquoi je devrais voter pour eux ! Je passe pour un ignorant, encore une fois ! S’il n’y avait que la ferme encore… mais je suis incapable de vous dire les prénoms des derniers vainqueur de la Star Ac, ou de je ne sais quelle émission que je n’ai pas vu mais dont j’ai entendu parler. Je suis complètement dépassé ! Il y a cependant une chose que j’ai compris de toutes ces émissions ‘réalité’, c’est qu’il faut choisir son candidat et jeter les autres. Soit ce sont les participants eux-mêmes qui s’éliment, soit c’est un jury, soit c’est le téléspectateur. Mais ces émissions ont ce point commun : celui qui n’est pas le vainqueur est un perdant, un louzeur.

Cet état de fait n’est pas vrai seulement dans les émissions télé, c’est vrai aussi dans beaucoup de domaines de la vie. C’est une chose qui paraît tellement naturel : il faut un gagnant et il faut des perdants. On arrive dans la vie chrétienne, et parfois on a le sentiment que la compétition est toujours présente. Il ne s’agit pas bien sûr d’être celui qui aura la meilleur note en maths ou d’être celui qui sortira avec la plus jolie fille. Ce n’est pas non plus celui qui sera le plus cool qui va gagner. Mais n’y a-t-il pas parfois cette tentation de vouloir être celui qui sera en avant à l’église ? N’y a-t-il pas une compétition pour avoir telle place, pour être bien vu ?

« Non, frères, pour moi je n'estime pas avoir saisi le prix. Mais je fais une seule chose : oubliant ce qui est derrière moi, et tendant toute mon énergie vers ce qui est devant moi, je poursuis ma course vers le but pour remporter le prix attaché à l'appel que Dieu nous a adressé du haut du ciel dans l'union avec Jésus-Christ. »

Philippiens 3.13-14

Est-ce qu’il y a une compétition dans la vie chrétienne ? Oui, il y en a bien une, mais ce n’est pas forcément celle dans laquelle on s’est lancé qui est la bonne. Il y a une compétition, mais elle ne consiste pas à vouloir être meilleur que l’autre, elle consiste à suivre l’appel que Dieu nous adresse. Il y a ceux qui courront jusqu’au bout et qui vaincront. Et il y a ceux qui arrêteront leur course avant la fin, ils perdront. Dieu ne récompensera pas le coureur qui aura voulu faire mieux que celui d’à-côté. Dieu récompensera le coureur qui aura accompli la course qui lui avait été donnée et qui aura aidé l’autre coureur à accomplir la sienne.

Poursuis ta course et tu seras le vainqueur !


Ne nous trompons pas de course !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent. Des enseignements, des vidéos, etc. pour vous encourager, vous enseigner et par dessus tout annoncer l'Evangile. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire