L'économe

Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens. Luc 12.42-44

Si vous avez fait des camps d’ados, vous savez sans doute que dans chaque camp d’ados, il y a un économe : c’est la personne qui est responsable des menus, de la quantité nécessaire de nourritures pour nourrir une horde d’ados affamés, du réapprovisionnement en denrées, du paiement… c’est la personne à qui il faut se plaindre s’il n’ y a que deux petits pois et un poisson pané dans les assiettes ou si les yaourts sont périmés depuis 3 mois. Etre un économe dans un camp d’ados, c’est le meilleur moyen pour susciter le mécontentement des autres. Il faut dire que les ados sont parfois sévères ! Des pâtes trop cuites et c’est l’émeute dans la cantine, une part de gâteau trop petite et c’est la guerre civile. L’économe n’a pas le droit à l’erreur !… Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable?

Jésus nous compare à des économes. Il nous confie un budget, des bouches à nourrir et nous dit : « Voilà, maintenant, tu nourris ces gens-là ! Je les veux en forme, ni trop minces, ni trop gros à mon retour. » Bien sûr, dans la vie, nous ne sommes pas souvent appelés à nourrir autre chose qu’un hamster ou un poisson rouge. Mais nous sommes tous appelés à gérer fidèlement ce que Dieu nous a confié. Il nous confie notre vie, il nous confie des proches, des amis, des capacités… pour que nous les gérions du mieux possible. Et que se passe-t-il si nous sommes trouvés fidèles ? Dieu nous confiera davantage !

Parfois, on se dit : « Ce que je fais n’est pas important, ça ne sert à rien, c’est trop nul… » Si Dieu nous l’a confié, comment peut-on dire que ce n’est pas important ? Ca ne semble peut-être pas important, mais ce que nous faisons pour Dieu est important et Dieu regarde si nous le faisons en bon économe, « fidèle et prudent ». Nous ne devons pas négliger les petites choses et les petits débuts, car c’est en prenant soin de ces choses-là qu’on apprend et que plus tard Dieu peut nous confier de plus grandes.

Imaginez l’économe qui débute sa carrière et qui doit nourrir du jour au lendemain une légion entière ! Certainement, il aurait préféré s’exercer au petit camp d’ados où il y avait seulement 10 personnes. Il va se faire massacrer s’il n’y a pas assez à manger. Il a intérêt à courir vite. Alors si nous commençons avec les petits débuts, sachons y voir la sagesse de Dieu, qui désire nous former et nous préparer pour la suite.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire