Les chrétiens devraient-ils vivre en communauté ?

Les chrétiens devraient-ils vivre en communauté ?

Question d'un Internaute :

"Comment l'Église doit-elle se comporter, en matière de communion fraternelle ? Doit-elle se calquer sur l'Église du début, qui vivait en communauté ?"

Au tout début de l'Église, il y eut une tentative de vie communautaire des premiers chrétiens (Actes 4.32-37), qui fut vite abandonnée à cause de problèmes inhérents à cette structure (Actes 6.1), ainsi que de la dispersion de l'Église de Jérusalem par la persécution (Actes 8.1). Certains groupes ont voulu, de nos jours, faire revivre cette vie communautaire, prétendant que c'est la seule forme biblique de l'Église, ce qui est éminemment contestable. Ces groupes finissent par être confrontés à des problèmes de captations financières, de dérive sectaire, et de domination d'un gourou. Toute structure qui tend à restreindre, voire détruire le principe de la famille est antiscripturaire. La famille est la cellule de base de l'Église locale.

La communion fraternelle au sein de l'Église se caractérise, selon l'Écriture, par un amour fraternel sincère (Rom 12.10 ; 1Thes 4.9 ; Héb 13.1 ; 1Pi 1.22,3.8), une unité d'esprit et un plein épanouissement spirituel par les ministères donnés à l'Église (Éph 4.1-16).



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire