Les nuages

Les nuages
Lecture Ps 121.

1) SOUS LES NUAGES.


La prédication d'aujourd'hui a été inspirée d'une expérience forte réalisée lors des vacances passées à la montagne au mois d'août. Nous étions à St-Lary dans les Pyrénées. Un soir, nous nous sommes couchés après avoir effectué les préparatifs de la randonnée prévue le lendemain. Le jour suivant, nous nous sommes levés avec au-dessus de nos têtes un ciel bas chargé de nuages et menaçant à chaque instant de déverser une pluie abondante. Pas de soleil, pas de ciel bleu, pas de temps dégagé et favorable ! Autrement dit, ce n'était absolument pas des conditions idéales pour s'aventurer dans une randonnée en montagne ! Les prévisions météo communiquées 2 jours auparavant étaient portant meilleures. Nous avons quand même décidé de partir sans être vraiment confiants.

Pendant notre trajet terrestre, bien des intempéries s'abattent sur nos vies. Les soucis et les difficultés croisent souvent notre chemin. La bible ne cache pas cette réalité. Au contraire, elle évoque les problèmes rencontrés par la race humaine. Jésus dépeint les épreuves sous la forme d'intempéries de la nature : pluie, torrents, vents. Mat 7 : 24-27. Le Seigneur n'a jamais promis la disparition des tracas et des souffrances pour ceux qui se convertissent. Un chrétien n'est pas immunisé contre les problèmes ! Par contre, Jésus garantit Sa victoire, Son secours, Ses encouragements dans les moments délicats. Jean 16 : 33; 1 Cor 10 : 13; 2 Tim 4 : 16-18; 1 Pi 4 : 1.

Lorsqu'une personne traverse les épreuves de la vie, elle est fragilisée et exposée à l'insécurité, à l'incertitude, aux inquiétudes, aux craintes. Paul a connu des moments terribles au cours desquels il a failli mourir à plusieurs reprises. Dans certaines de ses lettres, il partage ses douleurs. 1 Cor 4 : 9-13; 2 Cor 11 : 23-28; 2 Tim 1 : 15; 4 : 14. Lors de la traversée en bateau pour joindre Rome, l'apôtre et les membres de l'équipage ont été privés de soleil et ont du affronter une bourrasque terrible. Act 27.

Bien des personnes connaissent des espoirs déçus. Certains rencontrent l'échec scolaire ou professionnel; d'autres vivent des traumatismes au niveau sentimental. En effet, le veuvage et le célibat sont extrêmement difficiles à gérer et les divorces se multiplient. Des couples chrétiens qui cohabitent ne se séparent pas par motif de conscience envers Dieu. Des disciples ont à affronter la maladie avec son cortège de séjours à l'hôpital, de traitements médicamenteux, d'impossibilité de vaquer à des occupations normales.

D'autres croyants sont sous les nuages car leur vie spirituelle est pauvre et sans consistance. Il y a bien la foi qui a ouvert la porte du salut, mais peu d'engagement, peu de consécration, peu de recherche assidue et régulière de Jésus au travers de la prière et la lecture biblique. La vie chrétienne est morne et sans saveur. D'autres disciples par contre aspirent réellement à expérimenter des changements et une croissance spirituelle. La communion avec le Seigneur est développée. Mais ils sont parfois découragés par le manque de motivation de leur entourage. C'est difficile pour une chrétienne de rester motivée dans la foi en devant constamment "tirer" son mari vers le haut. C'est difficile pour un chrétien de rester bouillant et zélé dans son assemblée en étant entouré de croyants superficiels qu'il s'agit de toujours encourager, soutenir, conseiller, entourer.

2) LA MONTEE.

a) Se lever
Quelles que soient les situations auxquelles on est exposé, 2 choix s'offrent à nous. Le premier consiste à ne pas bouger, à rester sous les nuages à subir le contexte, à s'entretenir dans des pensées et des paroles négatives, à "ruminer" ses frustrations et ses déceptions. La deuxième possibilité est la suivante : on décide de "se bouger", on refuse la fatalité, on rejette l'immobilisme, on décide de croire par la foi qu'il est tout à fait envisageable de percer les nuages pour atteindre la chaleur et la lumière du soleil et donc sortir de l'épreuve avec la victoire dans son cœur.

Lorsque nous étions à Saint-Lary, nous aurions pu abandonner notre projet de randonnée à cause du temps défavorable. Le découragement aurait pu nous dominer. Nous avons plutôt décidé de quitter notre toile de tente pour monter sur la montagne.

La bible est remplie d'encouragements à passer à l'action. De nombreux verbes exprimant le dynamisme et la nécessité de se mettre en mouvement sont utilisés. Jos 7 : 10; 1 Sam 16 : 1; 1 Rois 19 : 6; 1 Chro 22 : 16; Mat 5 : 24; 9 : 6; Luc 10 : 27; Jean 8 : 11. La foi est toujours associée aux notions de volonté, de détermination, de mobilisation intérieure. Bar-Timée aurait pu rester assis sous les nuages de son handicap lorsque Jésus est passé. Au contraire, il s'est levé et est allé à la rencontre de Jésus. Le miracle de guérison s'est opéré. Marc 10 : 46-53. Le malade de la piscine de Béthesda aurait pu rester allongé dans sa misère lorsqu'il a été contacté par Jésus. Mais sur l'injonction du Seigneur, il s'est levé au sens propre comme au sens figuré et a vécu un miracle qui a transformé son existence. Jean 5 : 1-9.

Dans l'adversité et l'épreuve, Dieu demande à Ses enfants de se lever, de se mobiliser pour Le rencontrer, et pour mettre en pratique Ses enseignements. La démarche à suivre consiste à quitter la vallée prisonnière des intempéries pour prendre de l'altitude et gravir les sommets dégagés. Jésus Lui-même se retirait et savait se soustraire aux multiples pressions qui s'exerçaient sur Lui pour retrouver Son Père sur une montagne. Mat 14 : 22-23; Luc 6 : 12. Le Seigneur a invité Pierre, Jacques et Jean à monter sur un lieu élevé. Les 3 disciples ont vu et entendu des choses qui ont profondément marqué leur cœur. Luc 9 : 28-36.  

b) Persévérer

Après avoir quitté le camping en voiture pour atteindre le lieu du départ de notre randonnée, nous sommes montés toujours sous un ciel bas et nuageux. Le temps ne s'améliorait pas. Plus nous montions, plus l'obscurité s'épaississait. Les feux de croisement devenaient alors indispensables. Au bout d'un moment, nous nous sommes arrêtés au bord de la route et avons songé à faire demi-tour. Après tout, pourquoi poursuivre car aucune amélioration n'était en vue ?

De nombreux chrétiens sont convaincus de la nécessité de se lever pour prendre la victoire dans la foi sur les situations pénibles. Seulement, le chemin pour arriver au sommet de la montagne est long et pénible. Il demande des efforts, du courage et de ténacité car on y fait des rencontres désagréables : découragement, doute, incertitude, déception, regret de s'être engagé dans cette voie, lassitude, fatigue physique, mentale et spirituelle. La tentation d'abandonner et de retourner en arrière se fait pressante.

Ainsi, une personne qui découvre Jésus peut avoir envie de ne pas aller au bout de son expérience spirituelle à cause des épreuves. Une autre peut se refroidir au niveau de sa foi si elle ne reçoit pas tout de suite des réponses à ses questions. Un croyant peut se laisser aller et tomber dans les pièges du péché.

2 Tim 4 : 9
. Un disciple peut rétrograder face aux exigences de la vie chrétienne. Jean 6 : 52-66. Un autre peut perdre l'espoir de vivre enfin la paix et la sérénité intérieures.

Lorsque nous étions arrêtés sur le bord de la route et que nous avons réfléchi au bien-fondé de la poursuite de l'ascension, nous nous sommes repris et avons décidé de continuer. Ainsi, dans la vie, un sursaut de foi et de détermination est salutaire au milieu des conditions critiques. Chaque personne qui désire vivre avec Jésus doit se souvenir que suivre le Seigneur est le meilleur des choix. La bible assure et garantit la victoire dans chaque situation. Rom 8 : 37. Le disciple a la possibilité de triompher dans toutes les circonstances en s'appuyant sur le Seigneur. 2 Cor 12 : 9-10; Phil 4 : 13. Le soutien et le renouvellement des forces sont données par le Père Céleste. Ps 84 : 6-8; Es 40 : 29-31. Il s'agit de refuser de retourner en arrière, de redescendre dans la vallée, d'abandonner la marche en avant. Il convient d'avoir un cœur ouvert à la grâce divine pour permettre à l'étincelle du courage d'être produite par le Saint-Esprit. Les Ecritures citent de nombreux personnages qui ont connu un renouveau pour poursuivre leur marche après avoir été encouragés par le Seigneur. David : 1 Sam 30 : 6-7; Elie : 1 Rois 19 : 1-18; Paul : Act 27 : 23-25.

3) AU-DESSUS DES NUAGES


Après avoir persévéré et poursuivi notre route, nous avons percé la couche nuageuse pour découvrir un spectacle étonnant et merveilleux : nous étions maintenant au-dessus des nuages au milieu des montagnes verdoyantes. Le soleil brillait au milieu du ciel bleu. Nous avions notre récompense : nous pouvions contempler un cadre grandiose et magnifique. Nous avons pensé au moment où, plus bas, nous avions failli faire demi-tour. Si tel avait été le cas, nous serions passés à côté d'un moment extraordinaire.

Quand une personne persévère dans la foi et s'accroche à Jésus, elle est alors rendue capable de surmonter les crises les plus intenses et parvient à dominer les situations critiques rencontrées. La lumière divine brille alors dans sa vie comme le soleil est étincelant en haut de la montagne. Chaque disciple est appelé à gravir les étapes qui doivent le mener vers une victoire. Celle-ci peut revêtir des formes différentes : guérison intérieure, libération de l'angoisse et de l'anxiété, délivrance de pensées négatives et suicidaires, changement de mentalité, découverte du repos de la foi, affranchissement de la crainte et de la culpabilité, triomphe sur le péché… La bible fait l'éloge de la persévérance et de la foi. Elle souligne que cette-dernière est rémunérée par le Seigneur Lui-même. Héb 11 : 6. Des traductions parlent de "récompense". Ainsi, Dieu rémunère, rétribue la confiance qui Lui est accordée, Il la récompense. Chacun a l'assurance d'être récompensé par Jésus en réponse à l'abnégation et la persistance. Exemples d'Abraham : Rom 4 : 18-22; Héb 11 : 8-10; de Jacob : Gen 32 : 24-28, d'Elie : 1 Rois 18; de la femme cananéenne : Mat 15 : 21-28.

Cependant, il convient de préciser la réalité suivante : les véritables récompenses seront attribuées dans le ciel et détermineront la position éternelle de chaque disciple. Luc 14 : 13-14; Luc 16 : 19-31; 2 Cor 5 : 10; Eph 6 : 8. Des hommes et des femmes de Dieu remarquables ne perçoivent peut-être pas leur "salaire spirituel" sur la terre. Mais le Seigneur est juste et saura rétribuer dans Son royaume céleste. Héb 11 : 35-40.
4 commentaires
  • domidom Il y a 5 années, 3 mois

    Non seulement la persévérance donnera sa récompense dans le ciel, mais elle sera la raison de notre récompense. Si nous ne persévérons pas dans les épreuves nous n'arriverons jamais dans le ciel car cela signifiera que nous avons abandonner la main de Jésus en cours de route. Alors gardons la foi jusqu'au bout.
  • ireti Il y a 5 années, 3 mois

    merci beaucoup pour ce message qui est pour moi la manne dont j'avais besoin aujourd'hui pour continuer ma route quels que soient les obstacles et mes propres travers. merci infiniment à vous d'avoir été un messager inspiré et à mon Dieu pour sa fidélité à mon égard.
  • Claude Calu Il y a 5 années, 3 mois

    Merci pour le partage de cette expérience . Seigneur , je veux placer en toi mon appui et trouver dans mon cœur des chemins tous tracés , je refuse de retourner en arrière , de redescendre dans la vallée , d'abandonner la marche en avant , je veux continuer à gravir vers les sommets pour recevoir de toi cette merveilleuse récompense que tu m'as préparée .
  • Afficher tous les 4 commentaires