L’observance du sabbat chez les chrétiens

L’observance du sabbat chez les chrétiens
Question d'un Internaute: «Le sabbat, exigé par le décalogue dans l’Ancien Testament, est-il aboli par les textes du Nouveau, tels que Romains 14.5, Galates 4.9-11, Colossiens 2.16-17

Déjà du temps des premiers chrétiens, certains légalistes enseignaient aux nouveaux convertis la nécessité d'observer la loi de Moïse (Actes 15.1-5). L'apôtre Paul va combattre avec véhémence cette hérésie dans deux de ses épîtres, Romains et Galates. Il y explique que le but de la loi n'était pas de procurer un moyen de salut à l'homme, mais de lui prouver son incapacité à l'observer par ses propres efforts, lui montrant ainsi la nécessité d'un Sauveur:

«Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.» (Galates 3.24-25)

La Loi n'était qu'un pâle reflet de ce que Dieu se propose de faire dans la vie du croyant, lui assurant la présence constante du Saint-Esprit qui lui permet de vivre une vie nouvelle selon Dieu:

«Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.» (Colossiens 2.16-17)

«la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l'exacte représentation des choses, ne peut jamais […] amener les assistants à la perfection.» (Hébreux 10.1)

Cela ne veut pas dire que la loi a été abolie, mais il faut comprendre qu'elle a été accomplie par Jésus:

«Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.» (Matthieu 5.17)

Et cet accomplissement, au-delà de la personne de Jésus, se manifeste dans le cœur du croyant par l'établissement de la nouvelle nature engendrée par le Saint-Esprit, et que Jésus qualifie de nouvelle naissance. Dieu écrit maintenant sa loi dans nos cœurs:

«C'est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi […]: Voici l'alliance que je ferai avec eux, après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, et je les écrirai dans leur esprit» (Hébreux 10.15-16)

«Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs» (2Corinthiens 3.3).

C'est pourquoi tout retour à la loi, de quelque manière que ce soit, est la négation de l'œuvre de Christ. Les épîtres de Paul sont tout à fait explicites à ce sujet:

«Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.» (Galates 5.4)

Concernant particulièrement l’observance du sabbat, il est également très clair:

«Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.» (Romains 14.5).

«… à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années! Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous.» (Galates 4.9-11).

Le Juif Paul devait savoir de quoi il parlait, non? De plus, Jésus lui-même use d’une certaine liberté concernant le sabbat:

«Puis il leur dit: Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat.» (Marc 2.27-28)

Que la pensée de Dieu d'instituer un jour de repos par semaine soit bonne, et d'une portée universelle, ne fait aucun doute. Mais pour nous aujourd'hui, la relier d'une façon légaliste au sabbat des Juifs, et à un jour particulier, le samedi, n'est pas conforme à l'enseignement du Nouveau Testament.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

77 commentaires
  • jyl.pollen Il y a 6 mois

    Que voulait donc dire Paul par « ombre » dans Colossiens 2.17 ? La plupart des érudits soutiennent qu’il s’agit des fêtes, des nouvelles lunes, et des sabbats. Mais une nouvelle lune ne peut être une « ombre », parce qu’elle n’a aucune signification religieuse en elle-même. La nouvelle lune n’a qu’une seule signification : son association avec les sacrifices. L’ombre devait plutôt se rapporter à ce que tous ces jours particuliers avaient en commun : les sacrifices qu’on offrait à ces moments-là. L’idée selon laquelle « l’ombre » se réfère aux sacrifices s’appuie-t-elle sur un fondement solide ? Oui. Dans le Nouveau Testament, les deux autres références aux ombres se trouvent dans l’épître aux Hébreux. « Or, s’il était sur la terre, il ne serait pas même sacrificateur, étant donné qu’il y en a d’autres qui présentent des offrandes selon la loi. Ceux-ci célèbrent un culte qui est une image et une ombre des réalités célestes » (He 8.4,5, SER). « En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. Autrement, n’aurait-on pas cessé de les offrir, parce que ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n’auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés ? Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices ; car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps » (He 10.1-5). À une époque où on offrait encore des sacrifices à Jérusalem (même certains des premiers chrétiens), Paul enseigna que l’ère des sacrifices était révolue. Ces sacrifices, en effet, étaient l’ombre de quelque chose de meilleur à venir : le corps du Christ, pour lequel le sabbat hebdomadaire demeure un symbole durable de notre salut – le repos en lui. Utiliser ce verset pour réfuter l’obligation d’observation sabbat est théologiquement inacceptable.
  • jothomas Il y a 2 années, 4 mois

    Pourquoi Saul, pharisien des pharisiens, (devenu Paul après a conversion) persécutait-t-il les premiers chrétiens?
  • joelsmikow Il y a 2 années, 8 mois

    Pour répondre à Jothomas, le sens de Deutéronome 5:15 me semble lumineux. L'observation du sabbat de la création est rendue de nouveau possible grâce à la libération de l'Égypte, qui représente le mal, le péché. Après la libération de l'esclavage de l'Egypte, il est de nouveau possible aux Hébreux de revenir à la foi d'Abraham, la foi en YAHVEH le Créateur et Sauveur, et donc d'observer le sabbat, temps pendant lequel Dieu souhaite rencontrer l'humanité d'une manière particulière. De même, après la libération de l'esclavage du péché, crucifiés avec Christ (Galates 2:20), il est de nouveau possible aux chrétiens de rencontrer Dieu pendant le temps du sabbat, sacré depuis la fondation du monde, comme le faisait déjà Abraham le croyant, justifié par la foi seule. Sa foi produisait des œuvres de justice. La foi d'Abraham est la référence pour Paul, comme on le voit non seulement dans l'épître aux Galates que Jothomas mentionne, mais aussi dans l'épître aux Romains que je conseille à Jothomas de relire plus attentivement, notamment les chapitres 4 à 6. Seuls ceux qui ont la foi d'Abraham peuvent espérer hériter des promesses faites à Abraham, promesses qui incluent la vie éternelle. L'épître aux Galates est claire quand on en tort pas le sens pour tenter de justifier l'injustifiable : le déplacement opéré par l'empire romain du Sabbat au dimanche. En résumé, nous observons le sabbat parce que nous avons été sauvés, parce que nous avons été libérés du péché en Jésus-Christ, et non pour être sauvé. En revanche les chrétiens qui observent le dimanche ne l'observent pas parce qu'ils ont été sauvés, mais pour respecter la tradition imposée par Rome. Ce n'est pas là la foi d'Abraham. Que Babylone ne vous entraîne pas dans sa chute !
  • jothomas Il y a 2 années, 10 mois

    Quelqu'un Peut-il expliquer le verset suivant:: Deut 5v 15. Tu te souvenir as que tu as été exclave en Egypte et que l'Eternel ton Diieu t'en a fait sortir à mains fortes et à bras étendus. C'est pourquoi l'Eternel ton t'a ordonné d'observer le jour du repos. Quand quelqu'un accepte le Seigneur Jésus comme son sauveur, devient-il un juif? Je vous conseille tous de lire les épitres de Paul aux Galates en entier. Que le Seigneur vous bénisse, vous éclaire et vous rende capables de toutes bones oeuvres par Esprit-Saint.
    • Joe-972 Il y a 1 année

      Le Sabbat nous est enseigné par le Saint-Esprit dans notre cheminement de sanctification. Dans le Ciel nous le vivrons, encore faut-il l'apprendre dès maintenant. Il y a des raisonnements qui sont tellement aisés que notre esprit tordu refuse de les considérer dans leur plus simple acception ! Il y a-t-il 9 ou 10 commandements ? Ils sont tous liés les uns aux autres et demeurent indivisibles ! Si l'on pèche contre l'un, on pèche contre toute la loi ! Si on enlève le 4ème commandement, alors autant se livrer à toutes nos envies de désobéissance aux 9 autre !
    • Joe-972 Il y a 1 année

      Bonjour à tous. Pour répondre à la question posée, je dirai premièrement qu'il s'agit d'une explication d'époque à un peuple donné. Ne croyant pas qu'il faille limiter l'analyse à si peu d'investissement intellectuel je continuerai donc. Cet extrait du décalogue donne une autre portée aux instructions. Ne pas l'admettre signifierait que les 10 commandements ne sont plus d'actualité, loin s'en faut ! Alors comment comprendre actuellement ce verset. l'époque de Moïse est une phase représentative de l'accomplissement de l'oeuvre rédemptrice. Moïse représentant le Sacrificateur Principal (Christ), Pharaon représentait alors Satan, son opposant ! L'Egypte représentait les ténèbres (et la condition de pécheur) dans lesquelles le peuple (était) l'époque et est toujours vis-à-vis du péché en actualisant cela, le Seigneur nous invite à comprendre et vivre cela ! Par contre, les verbes utilisés ne sauraient se limiter à toute la période de l'Ancien Testament, car même David qui arriva quelques 700 ans après Moïse n'e^t réellement se rappeler de quoique ce soit pourtant il était soumis au Sabbat ! Actuellement le souvenir du Sabbat se trouve dans la nouvelle naissance, qui est l'acquisition de la nature de Christ en qui le Sabbat est accompli. Alors le souvenir nous est (re)donné ! Ainsi revêtus de cette Nature Parfaite nous pourrons accomplir le deuxième verbe "...sanctifier" qui se trouve dans le texte relatif au Sabbat ! On ne devient pas juif en naissant à Christ, on devient enfant de Dieu obéissant à TOUTE la loi divine présentée par le décalogue(l y a déjà des juifs condamnés et des gentils sauvés) ! Être juif ne sauve pas !!!. La vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent toi le seul vrai Dieu. Qui qu nous soyons ! Je sais qu'il a une confusion qui est faite entre l'éducation au Sabbat (par les formes de sabbats) par le pédagogue, et l'institution du Sabbat en genèse. Pour faire simple, je dirai que lorsque que Dieu institua le Sabbat, nulle trace de péché ne fut trouvée. Quand l'homme chuta, il fallut le rééduquer à l'obéissance. Dieu mis en place des notions de Sabbat (hebdomadaire, sabbat de la terre, jubilé...) comme pédagogue ! C'est ce pédagogue qui a disparu, puisque Christ eût accompli cela EN LUI ! Explication historique ! Quand Dieu libéra son peuple d'Egypte environ 2 mois et demi à 3 mois après (selon les historiens) Dieu parla du Sabbat en Exode 16. Le texte ne donne pas l'impression que Dieu institue la Sabbat mais qu'il agit conformément aux lois de celui-ci. Le peuple ne semble pas étonné et obéi aisément. ils connaissaient le sabbat. Quelques semaines après Moïse présenta des lois écrites. La loi relative au sabbat avait été incluse, mais n'a pas pris existence à ce moment. Dernier argument. en Hébreux 4 v 8 Il est bien dit a verset 9 "...il y a donc un repos de Sabbat réservé au peuple de Dieu...." ! (lisez tout le chapitre 4). Pour comprendre cela, il faut se référer à une notion simple. Le Sabbat est le septième jour. Il y a des jours humains et des jours divins (un jour divin est comme mille ans (2 Pierre 38). le millénaire de paix annoncé en apocalypse 20 v 6 est le jour du repos divin, celui dont Dieu parle en Hébreux 4 ! A vous de voir !
  • Joe-972 Il y a 3 années

    Bonjour à tous ! Le Sabbat demeure, mais avant d'entrer dans le fond du débat, je voudrais attirer l'attention sur un fait. Ou est la vérité ? Quelques uns disent qu'il est aboli, d'autres comme moi affirment que 'est faux ! Le problème ne réside pas seulement dans l'existence ou pas du Sabbat mais ausi dans la transmission d'informations erronées ! Un jeune baptisé comment s'y retrouvera-t-il ? Comment prétendre ramener des cœurs au Seigneur si nous ne sommes pas unis dans la vérité et par La Vérité ? Quand on a un statut de pasteur qui de plus ancien, il est difficile de convaincre du contraire de ce qui a été prêché, même si cela est faux ! Le forum devient un vecteur de transmission d'enseignement d'égarement !!! Le Sabbat est toujours présent, plus que jamais accessible. Il n'est plus sous le pédagogue de la Loi, mais inclus dans la nature de Christ. En naissant à la vie de Christ, nous naissons à l'obéissance aux décalogue donc...au Sabbat ! Je m'arrête là pour aujourd'hui et partagerai mon avis sur le Sabbat après. Merci.
  • Louange Lou Il y a 3 années, 1 mois

    LA BIBLE NE VARIE PAS ! LE SABBAT EST LE JOUR DU SEIGNEUR ET NON LE DIMANCHE ! TROUVER DANS LA BIBLE UN (DES) VERSET(S), EXPLICITE, QUI AFFIRME(NT) QUE LE JOUR DE CULTE EST LE DIMANCHE. " tout don excellent et tout cadeau parfait viennent d'en-haut, du Père des LUMIERES, chez lequel IL N'Y A NI CHANGEMENT, NI OMBRE DE VARIATION" Jacques 1:17 " Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de TOUTE PAROLE QUI SORT DE LA BOUCHE DE DIEU " Matthieu 4:4 Les versets qui appuyent l'observation du SABBAT DANS L'ANCIEN TESTAMENT : " Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car en ce jour Dieu s'était reposé de toute l'oeuvre qu'il avait créée " Genèse 2:3 Le 4e commandement de Dieu : " Souviens-toi du jour du sabbat , pour le sanctifier. [...] MAIS LE SABBAT EST LE SEPTIEME JOUR DE L'ETERNEL, TON DIEU [...] CAR EN SIX JOURS L'ETERNEL A FAIT LE CIEL [...] C'EST POURQUOI L'ETERNEL A BENI LE JOUR DU SABBAT ET L'A SANCTIFIE " Exode 20 : 8 à 11 " Heureux l'homme qui fait cela, le FILS D'ADAM qui demeure ferme, gardant LE SABBAT, POUR NE PAS LE PROFANER. En gardant sa main de toute oueuvre mauvaise " Esaie 56:2 " Et LES ETRANGERS qui s'attacheront/A l'Eternel pour le servir, Pour aimer le nom de l'Eternel, Pour être ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le SABBAT, POUR NE PAS LE PROFANER [...] " Esaie 56:6 " Si tu retiens ton pied pendant le SABBAT, Pour ne pas faire ce qui te plaît en MON SAINT JOUR, Si tu qualifies le sabbat de délicieux, [...] Esaie 58:13 " De nouvelle lune en nouvelle lune, et de SABBAT EN SABBAT. Toute chair viendra se prosterner devant moi, DIT L'ETERNEL " Esaie 66:23 " Sanctifiez mes sabbats, et il seront entre moi et vous un signe auquel on renconnaîtra que JE SUIS L'ETERNEL, VOTRE DIEU " Ezechiel 20:20 DANS LE NOUVEAU TESTAMENT : " Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, NI UN JOUR DE SABBAT " Matthieu 24:20 L'évènement se passe 50 ans après le départ de Jésus-Christ. " APRES LE SABBAT , à l'aube du premier jour de la semaine Marie-Madeleine et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre " Matthieu 28:1 " Il se rendit à Nazaret, où il avait été élevé, et entra, selon sa coutume dans le synagogue LE JOUR DU SABBAT " Luc 4: 16 " C'ETAIT LE JOUR DE LA PREPARATION, ET LE SABBAT ALLAIT COMMENCER. Les femmes - celles-là même qui étaient venues de la Galilée avec Jésus - acompagnèrent Joseph, virent le tombeau et la manière dont le corp y fut déposé, et s'en retournèrent pour preparer des aromates et des parfums. PUIS PENDANT LE SABBAT, ELLES OBSERVERENT LE REPOS, SELON LE COMMANDEMENT " Luc 23:54 à 56 " A leur sortie, on les invitait à parler de ce sujet LE SABBAT suivant et, [...] " Actes 13:42 " Paul entra, selon la coutume. Pendant trois SABBATS, il eut avec eux des entretien, d'après les écritures; " Actes 17:2 " Il reste donc un repos de SABBAT POUR LE PEUPLE DE DIEU " Hebreux 4:9 " Que personne donc ne vous juge au sujet du MANGER ou du BOIRE, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou DES SABBATS " Colosiens 2: 16. LES DIX COMMANDEMENTS DE DIEU NE CONTIENNENT PAS DES DIRECTIVES A PROPOS DU " BOIRE " ET DU " MANGER". DES SABBATS VOUS DITES, NON, JUSTE LE 7 JOUR SANCTIFIE PAR DIEU. OUVEZ LES YEUX !
  • Louange Lou Il y a 3 années, 3 mois

    « Faites de vigoureux effort pour entrer par la porte étroite, parce beaucoup, je vous le dis, chercherons à entrer, mais ne pourront pas » Luc 13 : 2. « ENTREZ PAR LA PORTE ÉTROITE ; PARCE QUE LARGE ET SPACIEUSE EST LA ROUTE QUI MÈNE A LA DESTRUCTION, ET NOMBREUX SONT CEUX QUI ENTRENT PAR ELLE. TANDIS QU’ETROITE EST LA PORTE ET RESSERRE LA ROUTE QUI MÈNE A LA VIE, ET PEU NOMBREUX SONT CEUX QUI LA TROUVE » Matthieu 7 : 13-14. « Tout arbre, qui ne produit pas de beaux fruits est coupé et jeté au feux » Matthieu 7 : 17
  • Louange Lou Il y a 3 années, 3 mois

    « Faites de vigoureux effort pour entrer par la porte étroite, parce beaucoup, je vous le dis, chercherons à entrer, mais ne pourront pas » Luc 13 : 23 « ENTREZ PAR LA PORTE ÉTROITE ; PARCE QUE LARGE ET SPACIEUSE EST LA ROUTE QUI MÈNE A LA DESTRUCTION, ET NOMBREUX SONT CEUX QUI ENTRENT PAR ELLE. TANDIS QU’ETROITE EST LA PORTE ET RESSERRE LA ROUTE QUI MÈNE A LA VIE, ET PEU NOMBREUX SONT CEUX QUI LA TROUVE » Matthieu 7 : 13-14 « Tout arbre, qui ne produit pas de beaux fruits est coupé et jeté au feux » Matthieu 7 : 17
  • Louange Lou Il y a 3 années, 3 mois

    Si on prend la Bible par petits bouts, on peut la faire dire n’importe quoi ; mais si on lit la Bible entièrement les vérités sont claires. Demander à Jésus-Christ par l’Esprit-Saint de vous faire comprendre la vérité. UNE DEMI-VÉRITÉ N'EST PAS LA VÉRITÉ. DIEU EST LUMIÈRE, IL N'Y A PAS DE PART D'OMBRE EN LUI. SES VÉRITÉS SONT CLAIRES ; "IL" SAIT PARFAITEMENT QUE NOUS SOMMES INCAPABLE DE COMPRENDRE SES RAISONNEMENTS DONC SA PAROLE EST EXPLICITE, DANS LA BIBLE. Le « DIMANCHE» n'est pas le jour du seigneur mais une tradition humaine. LISER LA PAROLE DE DIEU PAR VOUS-MÊME, JAMAIS IL NE FAIT MENTION D’UN JOUR DE CULTE LE « DIMANCHE ». LE DIMANCHE UN JOUR POUR SE RÉUNIR, OUI, MAIS PAS DE CULTE. « Enseignant, quel est le plus grand COMMANDEMENT de la Loi. Il lui dit : « Tu dois AIMER l’Éternel, ton Dieu, de tout ton CŒUR, et de tout ton ÂME, et de tout ton ESPRIT. C'est là le plus grand et le premier commandement » Matthieu 22 : 36, 37, 38. LE PREMIER COMMANDEMENT « Tu ne dois pas avoir d'autres dieu devant ma face ». LE DIMANCHE EST LE JOUR DU SOLEIL DONC VOUS AVEZ UN AUTRE DIEU DEVANT LA FACE DE VOTRE CRÉATEUR. Voici les versets de la Bible nous montrons qu’il y a une DISTINCTION ENTRE LE « COMMANDEMENT DE DIEU » ET LA « LA LOI » ACCOMPLIE PAR LA VENU DE JÉSUS-CHRIST. « Pourquoi la LOI ? Elle a été ajoutée pour RENDRE LES TRANSGRESSIONS MANIFESTES, jusqu'à ce que vienne la postérité à qui la promesse à été faite ; et elle A ÉTÉ TRANSMIS PAR DES ANGES, par la main d'un médiateur ». Galate 3 :19 LES DIX COMMANDEMENT N’ONT PAS ÉTÉ TRANSMIS PAR DES ANGES MAIS ECRIT PAR LA MAIS DE DIEU (EXODES 20 : 20). SI VOUS LISER BIEN LES COMMANDEMENTS DE DIEU : RIEN EN CE QUI CONCERNE LE « BOIRE ET LE MANGER ». DES SABBATS VOUS DITES, NON, JUSTE LE « SEPTIÈME JOUR » : QUAND DIEU SE REPOSA DE TOUS SES OUEVRES ET A RENDU SAINT CE JOUR. « Et si vous appartenez à Christ, vous êtes la postérité d'Abraham, héritiers quant à une promesse » Galate 3 : 29. NOUS SOMMES TOUS LA PROSPÉRITÉ D'ABRAHAM, QUI LUI AUSSI OBSERVAIT LE SABBAT. « La LOI, elle, est donc SAINTE, le COMMANDEMENT est SAINT, JUSTE et BON » Romains 7 : 12 LA LOI REND MANIFESTE LA TRANSGRESSION MAIS ELLE RESTE SAINT. LE COMMANDEMENT EST SAINT : IL VIENT DE DIEU LUI- MÉMÉ, JUSTE CAR NOUS INCULQUE LA MORALITÉ ET BON CAR EN LUI LA PRÉSENCE DE DIEU EST MANIFESTE. Les signes de la vérité : 1ER SIGNE : ACCEPTATION DE JÉSUS-CHRIST COMME SAVEUR PERSONNEL ET SEUL GUIDE ; « Je suis le chemin, et la vie, et la vérité et nul ne vient au Père que par moi » Matthieu 14 : 6 2ND SIGNE : LE SABBAT DE DIEU INSTITUE DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MONDE ; « SANCTIFIEZ MES SABBATS, et ils devront SERVIR DE SIGNE entre moi et vous, pour que vous SACHIEZ que JE SUIS ÉTERNEL VOTRE DIEU » Ézéchiel 20 : 20. 3E SIGNE : LE BAPTÊME POUR ETRE LAVER DE NOS PÊCHERS COMME LE CHRIST NOUS A MONTRE EN EXEMPLE. 4E SIGNE : LE FRUIT DE L’ESPRIT ; « Par contre, le fruit de l'esprit, c'est l'AMOUR, la JOIE, la PAIX, la LONGANIMITÉ, la BIENVEILLANCE, la BONTÉ, la FOI , la DOUCEUR, la MAÎTRISE DE SOI. Contre de telles choses il n'y a pas de loi » Galate 5 : 22 Si les fruits de l'Esprit ne sont pas manifestent en vous, CHERCHER LA VÉRITÉ. « Je me réjouis beaucoup d'avoir trouvé quelques-uns de tes enfants marchant dans la vérité, comme nous en avons reçu commandement du Père » 2 Jean 1 : 4 SI VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA VÉRITÉ VOUS ETES INCAPABLE DE LUTTER CONTRE SATAN ; VOUS N'ALLEZ PAS FAIRE CE QUI CONVIENT A DIEU ET LE JOUR DE L’ENLÈVEMENT JÉSUS-CHRIST VOUS RENIERA. « Et comme ils n'ont pas jugé bon de garder Dieu dans la connaissance exacte, Dieu les a livrés à une mentalité désapprouvée, pour FAIRE CE QUI NE CONVIENT PAS ». Romains 1 : 28 « C’EST EN VAIN QU’IL CONTINUENT A ME RENDRE CULTE, CAR IL ENSEIGNENT POUR DOCTRINE DES « COMMANDEMENTS D'HOMMES» Matthieu 15 : 9 « comme c'est écrit : « Dieu leur a donné un esprit de PROFOND SOMMEIL, des yeux POUR NE PAS VOIR et des oreilles POUR NE PAS ENTENDRE, jusqu'à ce jour même » Romains 11 : 8 LE COURROUX DE DIEU VIENDRA CONTRE CEUX QUI ÉLOIGNENT LES ELUS LOIN SA VÉRITÉ. « En effet, le courroux de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes taisant la vérité injustement » Romains 1 : 18 5E SIGNE : la postérité béni CEUX QUI SERONT SAUVES LE SERONT CAR ILS N'ONT PAS DÉPOUILLES DIEU. « L'homme tiré du sol dépouillera-t-il Dieu ? Mais vous me dépouillez [...] » Malachie 3 : 8 LE CULTE DU DIMANCHE DÉPOUILLE DIEU DE SON OEUVRE DE CRÉATION, DIMINUE SA VÉRITÉ. « C'est ici qu'il faut l'endurance des saints, ceux qui OBSERVENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU et la foi de Jésus » Révélation 14 : 12 DIEU VEUT QUE SA VÉRITÉ SOIT PRATIQUER, BIEN SUR ELLE NE S'ADAPTE PAS AU HUMAINS ; LES HUMAINS DOIVENT S'Y ADAPTER. « Et le dragon s'est mit en colère contre la femme et s'en est allé faire la guerre au reste de sa prospérité, ceux qui OBSERVENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU et possèdent cette œuvre : RENDRE TÉMOIGNAGE A JÉSUS » Révélation 12 : 17 LE MESSAGE DE LA PROSPÉRITÉ EST LA VÉRITÉ CONFORME A DIEU ET SELON LA FOI DE JÉSUS-CHRIST. L'ESSENTIELS : « La circoncision ne signifie rien, et l'incirconcision ne signifie rien, MAIS L'OBSERVATION DES COMMANDEMENTS DE DIEU EST TOUT » 1 Corinthiens 7 : 19 « Et à ceci nous savons que nous avons appris à le connaître : si nous continuons à observer ses commandements. Celui qui dit : « J'ai appris à le connaître, MAIS QUI N’OBSERVE PAS SES COMMANDEMENTS, EST UN MENTEUR et la VÉRITÉ N’EST PAS EN CET HOMME » 1 Jean 2 : 3-4 ETES-VOUS DES MENTEURS ? « Quiconque qui croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, quiconque aime celui qui fait naître, aime celui qui est né de lui. A CECI NOUS SAVON DÉSORMAIS QUI NOUS AIMONS DIEU et que nous pratiquons ses commandements. CAR VOICI CE QUE SIGNIFIE L’AMOUR DE DIEU : QUE NOUS OBSERVONS SES COMMANDEMENTS ; ET SES COMMANDEMENTS NE SONT PAS PESANTS » 1 Jean 5 : 1 : 2 « Mais en réponse il dit : « Il est écrit : L'homme doit vivre, non pas de pain seul, mais de TOUTE PAROLE QUI SORT DE LA BOUCHE DE ÉTERNEL » Matthieu 4 : 4. « Vous ne devez rien ajouter à la parole que je vous commande, et vous n'en devez rien retrancher, afin de garder les commandements de l’Eternel votre Dieu que je vous commande » Deutéronome 4 : 2 « SANCTIFIEZ MES SABBATS, ET ILS DEVRONT SERVIR DE SIGNE ENTRE MOI ET VOUS, POUR QUE VOUS SACHIEZ QUE JE SUIS ÉTERNEL VOTRE DIEU » Ezéchiel 20 : 20. « Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant » Genèse 2 : 3 AU TEMPS DU SEIGNEUR VOICI CE QUI ARRIVERA : « Priez que votre fuite n'ait pas lieu en hiver NI UN JOUR DE SABBAT. » Matthieu 24 : 20 « chaque nouvelle lune et de sabbats. Toute chair viendra se prosterner devant moi, A DIT ÉTERNEL » Isaïe 66 : 23 JÉSUS-CHRIST A OBSERVE LE SABBAT CAR IL EST VENU ACCOMPLIR LA LOI DE MOISE ET NON ABOLIR LE COMMANDEMENT DE DIEU. « Il vient à Nazareth, où il avait grandi. COMME IL EN AVAIT L’HABITUDE, il entra dans le synagogue, LE JOUR DU SABBAT[...] » « PAUL ENSEIGNA CLAIREMENT AUX CHRÉTIENS NON-JUIFS A OBSERVER LE SABBAT COMME JOUR DE CULTE » PAUL : « Lorsqu'il sortirent, on les pria de PARLER LE SABBAT SUIVANT sur les mêmes choses » Actes 13 : 42 TOUTES CES VÉRITÉS SONT DANS LA BIBLE LISER LA « ENTIÈREMENT »
  • Julie Il y a 3 années, 6 mois

    Observer le sabbat pour exercer sa Foi n'est je pense pas contraire au nouveau testament. Dans la mesure où on ne suit pas la loi en pensant être sauvé par elle, mais en ayant déjà la foi. Le sabbat est pour moi comme le jeune ou les réunions de prière où on exerce sa Foi. Alors, je me pose des questions sur les adventistes du 7e jour, ont-ils la Foi en observant le sabbat, où esperent-ils être sauvés en suivant scrupuleusement le sabbat ?
  • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

    Ce n’est pas le rôle d’un radiologue de soigner les maladies qu’il dépiste ; ce n’est pas le rôle de la loi de guérir le pécheur. Mais, conscient de son état, l’homme se sentira poussé à consulter un chirurgien qui seul pourra pratiquer l’intervention nécessaire. Pour le pécheur, Jésus est le grand chirurgien. A force de nous condamner, la loi nous conduit vers lui. Tout ce que la loi est impuissante à accomplir, Jésus le réalise. La loi révèle le péché, Jésus ôte le péché. La loi condamne à mort, Jésus offre le pardon, la sanctification et la vie. Lorsque le transgresseur consent à recourir à Jésus, la loi a atteint son but providentiel. Aussi Paul peut dire : « Christ est la fin [grec : télos = le but, l’aboutissement] de la loi (Romains 10.4). Ailleurs encore, il écrit : « Maintenant, nous sommes dégagés de la loi, car nous sommes morts à ce qui nous tenait captifs [c’est-à-dire le péché : voir Jean 8.34], de sorte que nous servons sous le régime nouveau de l’Esprit et non plus sous le régime ancien de la lettre. » Romains 7.6. Le croyant sous la loi reste fixé sur un écrit, qui n’a pas le pouvoir de changer son cœur, et dont il tente de cerner l’application en fonction de ses désirs. Il cherche une justification dans SA façon d’observer la loi (Galates 2.16). C’est ce que font les chrétiens qui veulent à tout prix sanctifier le dimanche. Le croyant sous la grâce, lui, a dépassé la lettre : la parole du Christ est « dans sa bouche et dans son cœur » (Romains 10.8) : la Parole vit, elle est en action en lui, et son pouvoir créateur rend le croyant de bonne volonté capable de mettre la loi en pratique, en esprit ET en vérité, sabbat compris ! « Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. » Romains 2.13
    • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

      Merci Albertgomm pour ces précisions. Effectivement tu as raison, il faut garder à l'esprit que les lois de Dieu, son autorité en tant que Créateur, sont les fondements sur lesquels tous les univers reposent : elles préexistent de toute éternité. Il n'y a pas ombre de variation chez Dieu : sa miséricorde et sa justice restent les mêmes. Bien entendu le sanctuaire, en tant que siège du gouvernement céleste, préexiste également à la Création de notre monde, même si on ne peut vraiment le rapprocher des «sanctuaires» de Lucifer, Lucifer étant une créature et Dieu le Créateur. Il n'y a pas de commune mesure entre eux deux et heureusement ! La miséricorde de YOHVAH dépasse infiniment la perversité et la cruauté de Lucifer déchu. YOHVAH aura donc le dernier mot ! ALLELUIA ! D'ailleurs le texte hébreu, ici, dans Ezéchiel 28, comme dans Daniel 8 et 11, a soin de distinguer le sanctuaire en relation avec le divin (qodesh) des sanctuaires humains ou angéliques (miqdash), la racine commune, qadash, signifiant principalement « consacrer », au sens le plus large du terme. Mais bon, on n’a pas besoin de connaître ces savantes distinctions pour comprendre quelle est la volonté de Dieu à notre égard et s'y soumettre. Jésus est venu, c'est évident, pour rendre les lois de l'Eternel grandes et magnifiques sur toute la Terre (Esaïe 42.21) : ces mêmes lois qui avaient été contestées par Lucifer avant la Création de notre monde, tu as raison de le souligner ! Très bien d'avoir rappelé que Satan est meurtrier «dès le commencement», selon Jésus, donc meurtrier potentiel, au plus tard, depuis la fondation de notre monde et donc avant l'introduction du péché dans notre monde. Bien vu ! En effet, la loi n'a pas été inventée par Dieu comme une réponse au péché : c'est le péché qui a été inventé par Lucifer comme réponse perverse à la loi divine ! Contester l’autorité de Dieu, c’est vouloir prendre sa place, donc potentiellement l’anéantir. C’est le meurtre ultime !
    • albergomm Il y a 3 années, 11 mois

      De même que toi, j'ai longtemps souscrit à l'idée que les 10 commandements étaient au ciel "en tant que témoin devant l'assemblée céleste de la révélation faite aux hommes sur Terre". .-.-.-.-.-.-. Mais une étude attentive des récits de la bible, qui relatent des événements, datant, d'avant la création de l'homme, montrent clairement que le sanctuaire céleste existait déjà, à l'époque ou Satan occupait des responsabilités au ciel. .-.-.-.-.-. En effet, dans Ézéchiel 28:18, il est dit de Lucifer, qu'il a profané ses sanctuaires. .-.-.-.-.-.-.- Il est donc incontestable qu'avant la création de l'homme, Il existait déjà au ciel des sanctuaires. .-.-.-.-.-.- De plus, dans Ézéchiel 28:13, il y a une longue liste de pierres précieuses avec de l'or, que portait sur lui Lucifer. .-.-.-.-.-.- Seule deux personnages de la bible portent, cette liste exacte de pierres précieuses. .-.-.-.-.-.- Premièrement Lucifer, dans Ézéchiel 28:13 et deuxièmement le souverain sacrificateur qui officiait dans le tabernacle de moïse, voir exode 28:15-20. .-.-.-.-.-. Une des règles fondamentale en exégèse biblique est que :"Lorsque deux textes de la bible présentent des similitudes, comme par exemple la statue de Daniel 2 et les quatre animaux de Daniel 7, ou les deux songes du pharaon au sujet des sept vaches et les sept épis, cela indique à coût sure que les deux messages ne forme qu'un. .-.-.-.-.-. En conclusion, le sanctuaire ainsi que tout son mobilier, ce qui inclue l'arche de l'alliance et les dix commandements, existait au ciel, non comme témoignage devant l'assemblé céleste de la révélation faite aux hommes, mais comme la base législative sur laquelle repose toutes actions dans l'univers! .-.-.-.-.-.-.- En effet si la loi n’existait pas avant la création du monde, jésus n'aurait pas pu tenir Satan pour responsable du premier meurtre et du premier mensonge (Jean 8:44), commis au ciel, car c'est de la loi que vient la connaissance du péché (Romains 3:20). .-.-.-.-.- Prétendre que la loi ne fut révélées qu'à partir de Moïse, consiste à innocenter tous ceux qui ont péché avant cette époque!
    • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

      Merci Albertgomm pour cette explication : c’est vrai, si Jean vois l'arche de l'alliance dans le Ciel, on peut penser qu'un original du décalogue y est déposé, en tant que témoin devant l'assemblée céleste de la révélation faite aux hommes sur Terre (par l'entremise des Hébreux). Je souscris à 100 % à cette interprétation de la vision. Merci pour ces textes, précieux pour la foi en ces temps troublés. Que des tables physiques soient présentes ou non dans le Ciel, le but de la vision de Jean est de conforter les croyants dans la validité des lois divines, valables (dans leurs principes et dans leur application) au Ciel comme sur la Terre. Il s’agit de conforter les croyants dans leur confiance en Celui qui a conçu ces lois et qui va montrer qu’il est capable de les faire respecter, librement et joyeusement, quoiqu'en pensent des hommes, quoiqu'en pense Lucifer ! YAHVEH est crédible (en hébreu, on dit qu’il a du poids ou de la gloire) en tant que législateur, en tant que seule autorité religieuse valable. Sa cause est juste et tout le monde va la reconnaître comme telle, tôt ou tard, et maintenant, à ce point de la prophétie, le moment arrive ! Mais reconnaître la souveraineté de Dieu n’implique pas que l’on veuille bien s’y soumettre : d’où la triste condition de Lucifer et de ceux qui l’auront suivi, à la fin des milles ans… C’est une autre histoire, mais qui se joue dès aujourd’hui pour nous ! Vous avez raison : faisons-lui confiance et acceptons de nous représenter son gouvernement, son Ciel, son Assemblée générale céleste (des millions de personnes, selon Daniel 7 !), au moyen de la maquette hébraïque, avec ses deux fameuses pièces qui ont fait (inutilement finalement) couler tant d’encre et suscité tant de déviations… et de perte de foi, ce qui est le plus grave ! C’est vrai, si YAHVEH propose aux humains de se représenter son gouvernement sous cette forme imagée, c’est certainement que c’est la meilleure façon pour nous.
    • albergomm Il y a 3 années, 11 mois

      Contrairement à ce que tu avances, la présence des 10 commandements au ciel n'est pas une information extra biblique. Car Dans Apocalypse 11:19, il est écrit: "Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple." L'arche de l'alliance est le coffre qui contient les tables de l'alliance, c'est à dire les dix commandement. .-.-.-.-.-. La bible nous informe clairement qu'il existe au ciel le véritable tabernacle, dont celui de Moïse n'était qu'une copie. ...nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux, comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme.… lesquels célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu'il allait construire le tabernacle: Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d'après le modèle qui t'a été montré sur la montagne.(hébreux 8:1-2 ;5) .-.-.-.-. Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.… (Hébreux 9:11) .-.-.-.-.-. Après cela, je regardai, et le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel. (Apocalypse 15:5) .-.-.-.-.-. La bible dit donc sans aucune ambiguïté, qu'Il existe bien au ciel, l'original des 10 commandement dont Moïse reçu une copie au mont Sinaï!
  • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

    Qui peut prétendre être « dégagé » ou « affranchi » de la loi ? (Romains 7.6) Suffit-il d’affirmer que Jésus est le Seigneur pour être « dégagé de la loi » ? Non, selon Paul, seul le croyant dont le cœur a été conquis par le Christ et son amour, le croyant qui est vraiment dirigé par l’Esprit est « dégagé » de la condamnation que la loi porte sur le péché : « Marchez selon l'Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à la chair, et ces deux choses sont opposées l'une à l'autre; de telle sorte que vous ne faites point les choses que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi. » Galates 5.16-18 Il est clair que les œuvres de la chair sont entièrement contraires aux lois divines (Galates 5.19). En marchant selon l’Esprit, on renonce à les accomplir : donc on se soumet volontairement aux lois divines, sabbat compris ! L’amour est l’accomplissement de la loi : il comporte l’amour de Dieu (4 premiers commandements, dont le sabbat) et l’amour du prochain (6 derniers commandements). Romains 13.8-10. Dans les œuvres de la chair, il n’y a pas de place pour cet amour-là. Il n’y a pas de place non plus pour l’adoration du « Seigneur* du sabbat » et le respect de son saint jour (*grec : kurios = hébreu : adonaï. Matthieu 12.8, Marc 2.28, Luc 6.5).
  • albergomm Il y a 3 années, 11 mois

    Remarque n°1: Selon l'exposé ci dessus de Jean-Claude Guillaume, il faut observer uniquement 9 commandements sur les 10, et ne pas observer le 4ème. Or il est écrit: "Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous." (Jacques 2:10) Remarque n°2: Il est dit dans l'exposé ci dessus, que l’apôtre Paul a combattu l'observation du sabbat comme une hérésie. Cette affirmation contredit l'enseignement de la bible selon lequel, " Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs. (Actes 18:4) Remarque n°3: le texte de (Colossiens 2.16-17) est utilisé dans l'exposé ci dessus pour prouver que le sabbat n'a plus d'importance, or le texte ne dit pas "le Sabbat" aux singulier, mais "les Sabbats", au pluriel. expression qui en grecque s'écrit 'sabbaton" et signifie partout ailleurs dans le nouveau testament le mot "semaine". (Voir l'étude complète de ce sujet au lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=wcJTuxuL-2g ) Remarque n°4: La bible enseigne, qu'après la restauration de toute chose, que le sabbat sera observé dans le royaume de Dieu durant l'éternité: "A chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, Toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l'Éternel." (Esaïe 66:23) Remarque n°5: Jésus ainsi que tous les apôtres ont observé le sabbat et cela a duré jusqu'au 3 juillet de l'an 321, ou l'empereur Constantin, pour unifier les cultes satanistes païens et le culte chrétien dans une unique religion universel crée: l'église catholique romaine. (Catholique signifie Universel). Ce n'est qu'à partir du troisième siècle que les chrétiens commencent à observer le dimanche, jour consacré à l'adoration du soleil (Sunday). (Voir lien Wikipédia suivant à ce sujet: https://fr.wikipedia.org/wiki/Repos_dominical ) En observant le dimanche à la place du sabbat, les protestants se soumettent à un commandement crée de toute pièce par l'église catholique. Ils se soumettent donc à l'autorité du pape plutôt qu'à celle de Dieu.
    • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

      Socrate le Scolastique ou Socrate de Constantinople (c. 380 - 450) était un historiographe chrétien de langue grecque. Il écrit, au Ve siècle de notre ère, soit deux siècles après la loi du dimanche de Constantin, mais avant l’époque de Justinien (483-565). Cet empereur d’Orient a fourni à l’évêché de Rome des moyens militaires pour repousser trois tribus barbares « hérétiques », en accomplissement frappant de la prophétie de Daniel 7. La régression dans le Moyen Age, marquée par la peste de Justinien, suit cette alliance politico-religieuse. Mais voici ce que rapporte Socrate de Constantinople : « Bien que toutes les sociétés chrétiennes du monde célèbrent les saint mystères [la Cène, le culte] tous les Samedis de chaque semaine [on pourrait déjà s’arrêter là !], les fidèles d’Alexandrie et de Rome [déjà…] ne les célèbrent point ce jour-là, selon une ancienne tradition. Les Égyptiens qui sont voisins d’Alexandrie et ceux qui habitent la Thébaïde [Thèbes] s’assemblent le Samedi, sans toutefois participer aux saints mystères de la manière que les chrétiens ont coutume d’y participer : car après avoir mangé et s’être remplis de toute sorte de viandes, ils offrent le Sacrifice et communient sur le soir [samedi soir : ce qui évoque les traditions juives de clôture du shabbat]. Le Jeudi et le Vendredi, que l’on appelle la préparation, c’est-à-dire la veille du jour du sabbat [le sabbat fait encore partie sans problème de la culture chrétienne au Ve siècle !], on lit la Sainte Écriture dans l’Église d’Alexandrie, les Docteurs l’expliquent et on fait tout ce que l’on a coutume d’observer dans les assemblées, excepté que l’on ne participe pas aux Saints Mystères. » Socrate le Scolastique, Histoire ecclésiastique, p. 360, vers 440. C’est clair, depuis l’époque de Constantin jusqu’à celle de Théodose II, soit de 306 à 438, les chrétiens s’assemblent toujours le samedi. Seule la Cène n’est pas toujours célébrée, en certains endroits. Aucune mention du dimanche. On croit rêver.
  • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

    Nulle part dans la Bible, le sabbat du septième jour de la semaine est appelé le sabbat des juifs ou le sabbat juif et ce, malgré la façon particulière dont l’évangile de Jean (un juif pure souche) utilise le terme « juif ». Et pour cause : tous les premiers chrétiens sont des juifs et la sainteté du sabbat hebdomadaire, du sabbat de la Création du monde, ne fait aucun doute pour eux. Ce sont seulement les traditions juives ajoutées autour du sabbat qui seront remises en question par Paul, et encore de façon discrète. C’est plutôt en effet la question de la circoncision et celle des viandes présentées aux divinités gréco-romaines avant d’être revendues sur le marché qui semblent menacer l’unité des premières communautés chrétiennes. Donc la Bible ne qualifie jamais le sabbat de « juif », contrairement à cet article qui se place ainsi au-dessus de la Parole de Dieu. La Bible, néanmoins qualifie le sabbat hebdomadaire de différentes manières. Dieu lui-même l’appelle « mon saint jour » Esaïe 58.13. Normal, c’est LUI qui a sanctifié, mis à part, ce jour à la création du monde, lors de la cessation de son activité de Créateur. La création n’est pas la création des juifs, mais des êtres humains : le sabbat a bien été fait pour l’homme, comme Jésus le rappelle dans les évangiles. Jésus d’ailleurs n’a jamais remis en cause la sainteté de ce jour, seulement la manière très humaine et hypocrite de l’observer des religieux de l’époque.
  • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

    Dans Exode 31, l’obligation de chômer le jour du sabbat est rappelée aux Hébreux, fraîchement sortis d’Égypte et nouvellement affranchis de l’esclavage. Étant esclaves en effet, les Hébreux ne pouvaient plus sanctifier le sabbat hebdomadaire de la création, contrairement à tous les patriarches avant eux. C’est pourquoi le quatrième commandement, gravé du doigt de Dieu lui-même, commence par « Souviens-toi ». Or dans ce passage, l’ensemble des sabbats, y compris cérémoniels (ces derniers étant rendus périmés par le sacrifice de Jésus) est appelé par Dieu MES sabbats (Exode 31.13). Pas les sabbats des juifs, mais les sabbats de YAHVEH. La suite du passage indique clairement qu’il est question ici essentiellement du sabbat hebdomadaire, inchangé depuis la création du monde (et pas la création des juifs !). Dans Lévitique 23, avant de détailler tous les jours fériés dont les Hébreux vont bénéficier, YAHVEH prend soin de souligner en préambule, le caractère UNIQUE et suprême du sabbat hebdomadaire : « pendant six jours on se livrera au travail, mais le septième jour il y aura repos, repos solennel pour une sainte convocation : vous ne ferez aucun travail. Ce sera le Sabbat de l'Éternel, dans toutes vos habitations. » C’est bien du sabbat de l’ETERNEL (YAHVEH) dont il est question ici, pas d’un imaginaire « sabbat des juifs ». Or l’hébreu dit littéralement : « mais pendant [ב] le septième jour [c’est le] SABBAT DES SABBATS parmi [מ] les jours de convocation ». Le point du vue exposé dans l’article ci-dessus n’est donc pas réellement défendable bibliquement, sauf à dire que la Création et YAHVEH sont uniquement des traditions juives. Dans ce cas, Jésus, n’est rien d’autre qu’un illuminé juif, qui a pourtant respecté la sainteté du sabbat, bien qu’il en fût le Créateur et le maître.
  • LoloMaxMan Il y a 4 années

    Puissions-nous méditer, par l’aide de l’Esprit Galates chap 3. 1-13 On est guidé par la Foi, non par la loi. Car par la Foi en Christ nous recevons l’Esprit promis par Dieu. Alors les commandements ne sont plus des commandements. Les lois ne sont plus des lois, elles découlent d’elles même… Elles découlent de notre Foi en Dieu. Celui qui vit par la loi mourra par la loi. Ce n’est pas la loi qui rend juste mais c’est la Foi. Peut-être n’obéissons pas à la loi pour avoir la foi. Mais ayons la foi pour suivre ce que l’Esprit de Dieu nous met à cœur. La loi est de Dieu lui-même, il me semble qu’elle est essentiellement la pour que l’on est Foi en Lui ; et non pour réussir par nous-même(sans Dieu) à lui obéir. C’est sans doute parce que ces lois sont de Dieu, alors même que celle-ci sont logique pour un esprit humaniste, que nous n’arrivons pas à nous y conformer sans fautes. Nous nous devons donc bien d’accepter que Dieu est bien Dieu et donc d’avoir Foi en Lui. J’imagine que c’est pourquoi le Sabbat a été fait pour les hommes et non les hommes pour le Sabbat. Je dirais donc que si de ta Foi en Jésus Christ découle que c’est Sabbat tous les jours, qu’il en soi fait ainsi pour toi, et que si de ta Foi en Jésus Christ le Sabbat se sera le samedi, alors qu’il en soit fait ainsi pour toi. Que la personne dans les 2 cas soit Béni car elle est sous la Foi et non sous la loi. Celui qui croit que Sabbat est le samedi parce que c’est la loi qui lui dit et non sa Foi alors il est soumis non à l’Esprit mais à la loi. Mais que celui qui par Foi en Christ colle point par point à la loi et que celui qui avec sa Foi en Christ n’y est pas conforme point par point, qu’il n’y est point de jugement et de distinction entre eux. Car seul est important d’être dirigé par sa Foi en Christ. D’être dirigé en tout et d’avoir l’Amour la Foi et la Persévérances dans tout ce que l’on entreprend. Les lois sont l’ombre des choses à venir. Et de même mes sœurs, mes Frères nous pouvons remercier le Seigneur car par notre Foi en Christ ce que nous vivons aujourd’hui n’est pour nous que l’ombre des choses à venir !!!!!
  • LoloMaxMan Il y a 4 années

    Puissions-nous méditer, par l’aide de l’Esprit Galates chap 3. 1-13 On est guidé par la Foi, non par la loi. Car par la Foi en Christ nous recevons l’Esprit promis par Dieu. Alors les commandements ne sont plus des commandements. Les lois ne sont plus des lois, elles découlent d’elles même… Elles découlent de notre Foi en Dieu. Celui qui vit par la loi mourra par la loi. Ce n’est pas la loi qui rend juste mais c’est la Foi. Peut-être n’obéissons pas à la loi pour avoir la foi. Mais ayons la foi pour suivre ce que l’Esprit de Dieu nous met à cœur. La loi est de Dieu lui-même, il me semble qu’elle est essentiellement la pour que l’on est Foi en Lui ; et non pour réussir par nous-même(sans Dieu) à lui obéir. C’est sans doute parce que ces lois sont de Dieu, alors même que celle-ci sont logique pour un esprit humaniste, que nous n’arrivons pas à nous y conformer sans fautes. Nous nous devons donc bien d’accepter que Dieu est bien Dieu et donc d’avoir Foi en Lui. J’imagine que c’est pourquoi le Sabbat a été fait pour les hommes et non les hommes pour le Sabbat. Je dirais donc que si de ta Foi en Jésus Christ découle que c’est Sabbat tous les jours, qu’il en soi fait ainsi pour toi, et que si de ta Foi en Jésus Christ le Sabbat se sera le samedi, alors qu’il en soit fait ainsi pour toi. Que la personne dans les 2 cas soit Béni car elle est sous la Foi et non sous la loi. Celui qui croit que Sabbat est le samedi parce que c’est la loi qui lui dit et non sa Foi alors il est soumis non à l’Esprit mais à la loi. Mais que celui qui par Foi en Christ colle point par point à la loi et que celui qui avec sa Foi en Christ n’y est pas conforme point par point, qu’il n’y est point de jugement et de distinction entre eux. Car seul est important d’être dirigé par sa Foi en Christ. D’être dirigé en tout et d’avoir l’Amour la Foi et la Persévérances dans tout ce que l’on entreprend. Les lois sont l’ombre des choses à venir. Et de même mes sœurs, mes Frères nous pouvons remercier le Seigneur car par notre Foi en Christ ce que nous vivons aujourd’hui n’est pour nous que l’ombre des choses à venir !!!!!
  • joelsmikow Il y a 4 années

    Voici comment David, l'ancêtre du divin Messie, se positionne face à la loi de Dieu (Notez que David n'était pas au Sinaï et n'a donc pas approuvé « l'ancienne alliance » dont parle Paul dans les Galates) : «Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m'as ouvert les oreilles; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire. Alors je dis : Voici, je viens AVEC LE ROULEAU DU LIVRE (qui n’est pas aboli !) écrit pour moi. Je veux faire ta volonté, mon Dieu ! Et TA LOI EST AU FOND DE MON CŒUR. J'annonce la justice [de la loi !] dans la grande assemblée; Voici, je ne ferme pas mes lèvres, Eternel, tu le sais ! JE NE RETIENS PAS DANS MON CŒUR TA JUSTICE, Je publie ta vérité et ton salut (Psaume 40.7-11). C'est ce qu'a fait Jésus : il a démontré le bien-fondé de la LOI UNIVERSELLE dans son cœur, dans son caractère ET DANS SA PRATIQUE. Cette loi universelle remonte à la création, à la fondation du monde, du couple humain et du repos hebdomadaire. C’est cette même loi, fondée sur le respect du Créateur et de ses créatures, qui a été exprimée plus tard, sous la plume même de YAHVEH, dans le décalogue. Jésus est venu pour rendre cette Loi grande et magnifique, pas pour l’abolir. Ce n'est certainement pas en abolissant le sabbat pour le remplacer par le jour romain du culte du soleil qu'il aurait pu le faire ! Le plus préoccupant c'est que derrière le refus du sabbat hebdomadaire, c'est le refus inavoué de toute la loi de Dieu qui s'exprime à notre insu ! La décadence spirituelle et le retour dans le giron de Rome ne peuvent qu’en résulter. Malheur !!!
  • joelsmikow Il y a 4 années

    Le plus préoccupant c'est que derrière le refus du sabbat hebdomadaire, c'est le refus inavoué de toute la loi de Dieu qui s'exprime à notre insu ! Or la loi de Dieu exprime ses principes universels d'amour et de respect pour l'autre, pour Dieu et pour le prochain. Le sabbat est l'élément central et clé de ces principes : voyez l'importance qu'il occupe à l'intérieur du décalogue : si vous lisez bien le texte, vous constaterez comme moi que cette importance n'est pas que quantitative ! C'est le seul à mentionner l'identité, l'autorité du législateur-créateur, et l'étendue de son "territoire" : le Ciel, la Terre et tout ce qu'ils contiennent. Refuser le sabbat, délibérément, c'est refuser l'autorité du Créateur. Voilà comment David, l'ancêtre du divin Messie, se positionne face à la loi de Dieu (Notez que David n'était pas au Sinaï et n'a donc pas ratifié l'ancienne alliance dont parle Paul dans les Galates ) : Le plus préoccupant c'est que derrière le refus du sabbat hebdomadaire, c'est le refus inavoué de toute la loi de Dieu qui s'exprime à notre insu ! Or la loi de Dieu exprime ses principes universels d'amour, de respect pour l'autre, pour Dieu et pour le prochain. Le sabbat est l'élément central et clé de ces principes : voyez l'importance qu'il occupe à l'intérieur du décalogue : si vous lisez bien le texte, vous constaterez comme moi que cette importance n'est pas que quantitative ! C'est le seul à mentionner l'identité, l'autorité du législateur-créateur, et l'étendue de son "territoire" : le Ciel, la Terre et tout ce qu'ils contiennent. Refuser le sabbat, délibérément, c'est refuser l'autorité du Créateur.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Vous citez 2Corinthiens 3.3 bien à propos : «Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs». Paul parle des tables de pierre : c'est allusion évidente aux dix commandements, vous l'avez bien perçu. Mais avez-vous réalisé, que le fait même que Paul utilise cette image met en valeur son attachement indéfectible au décalogue ? Relisez BIEN 2 Corinthiens 3.3, sans a priori dix-neuvièmiste sur «l'ancienne» et «la nouvelle» alliance : ce que Paul est, clairement, en train de dire c'est qu'il ne s'agit plus de limiter le décalogue à un simple support de pierre, il s'agit D'ÉCRIRE LE DÉCALOGUE dans nos cœurs par le Saint Esprit, sabbat compris ! Paul ne ferait pas référence de façon aussi claire et concrète au décalogue s'il était obsolète : c'est LE SUPPORT du décalogue qui change, pas le contenu !!! C'est quand même évident. Le problème est dans notre cœur, pas dans le sabbat qui est saint, juste et bon, comme le reste du décalogue. Ca, c'est l'enseignement du Nouveau Testament, dégagé de toute tradition romaine. En comptant vous voir passer bientôt de ces ténèbres moyenâgeuse et dominicale à la lumière du Christ, le Messie Juif annoncé par toutes les prophéties et les lois de l'Ancien Testament, par la puissance du Saint Esprit, du vrai Saint -Esprit. Bien fraternellement.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Nos promesses sont faillibles. Dieu, lui, ne déçoit jamais. Ses promesses sont certaines. C'est pourquoi, la vraie foi, la foi d'Abraham, la foi de la Nouvelle Alliance, c'est la foi qui compte sur les promesses DE DIEU, et non sur les promesses de l'homme. A l'inverse la «foi» de l'Ancienne alliance, la «foi» du Sinaï compte sur nos propres promesses : «Le peuple tout entier répondit : Nous ferons tout ce que l'Eternel a dit. Moïse rapporta les paroles du peuple à l'Eternel.» Exode 19:8. Alors que Dieu, auquel on n'avait pas encore donné la parole, allait dire, au chapitre suivant (Exode 20) : «Je suis YAHVEH ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de l'esclavage : je t'ai délivré, donc JE m'engage à ce que tu n'ait pas d'autres dieux devant ma face, que tu te souviennes du jour du repos, que tu honore ton père et ta père, etc. Je m'engage à mettre tout en œuvre pour réaliser ces choses en toi par mon Esprit, par la PUISSANCE DE MA PAROLE CRÉATRICE.» Mais le peuple a dit : «Que YAHVEH ne nous parle pas, sinon nous allons mourir» : ils sont donc restés dans l'Ancienne alliance d'Exode 19 et ont raté l'Alliance éternelle d'Exode 20 (qui sera nommé bien des siècles plus tard «nouvelle» alliance par le prophète Jérémie). L'alliance des dix commandements peut donc être aussi la nouvelle alliance : tout dépend dans quel état d'esprit et avec quel a priori religieux on la lit !! Cordialement
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    A vous qui espérez la venue du Royaume de Dieu : «Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles. Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. Et LE TEMPLE DE DIEU DANS LE CIEL FUT OUVERT, ET L'ARCHE DE SON ALLIANCE APPARUT DANS SON TEMPLE. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.» Apocalypse 11.15-19 C'est la loi des dix commandements qui est à l'honneur ici, dans l'arche de son alliance : au cœur du temple de Dieu DANS LE CIEL, pas dans le sanctuaire hébreu seulement ! Le décalogue comme critère du jugement dernier : sabbat compris !! Cela devrait réveiller l'attention des observateur du dimanche ! Remarquez qu'il n'est plus question ici de discuter pour savoir si c'est l'ancienne ou la nouvelle alliance, si c'est pour les juifs ou pour les chrétiens : il n'y a qu'UNE ALLIANCE valable au jugement dernier. Et cette alliance contient les dix commandements ! Dans la «dispensation» (sic) de type «temps de la fin et jugement», on ne coupe plus la Bible en rondelles : il faut tout prendre ou tout jeter, car il y a urgence !!! Alors, vous faites quoi ?
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Esaie prédit en ces termes la réforme du jour du repos qui devait s’accomplir dans les derniers jours: «Ainsi parle l’Eternel: Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste; car mon salut ne tardera pas à venir, et ma justice à se manifester. Heureux l’homme qui fait cela et le fils de l’homme qui y demeure ferme, gardant le sabbat, pour ne point le profaner, et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal!... Les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir, pour aimer le nom de l’Eternel, pour être ses serviteurs, tous ceux qui garderont le sabbat, pour ne point le profaner, et qui persévéreront dans mon alliance, je les amènerai sur ma montagne sainte*, et je les réjouirai dans ma maison de prière.» {Ésaïe 56:1, 2, 6, 7} Comme le montre le contexte, cette prophétie appartient à la dispensation chrétienne. «Le Seigneur, l’Eternel parle, lui qui rassemble les exilés d’Israël: Je réunirai d’autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés.» (Ésaïe 56:8.) C’est l’annonce du rassemblement des gentils par l’Evangile. Et c’est sur ceux d’entre eux qui observeront le jour de repos de l’Eternel qu’une bénédiction est prononcée. Ainsi, l’obligation du quatrième commandement va plus loin que l’époque de la crucifixion, de l’ascension et de la résurrection du Christ; elle embrasse le temps où les serviteurs de Dieu annonceront la bonne nouvelle au monde entier ! * Comme dans les Psaumes et les autres prophètes, la montagne sainte, ou Sion, ou «le temple de l'Eternel» désigne la demeure sainte de YAHVEH lui-même, et non le temple de Jérusalem seulement, qui n'en est qu'un image, une simple maquette. C'est dans con sanctuaire, devant le trône de la miséricorde, le trône de grâce, que Dieu, dans la personne de Jésus, veut accueillir juifs, paîens et chrétiens, AUTOUR DU SABBAT. Selon Esaïe. après peut-être que ce passage d'Esaïe n'est pas inspiré… Mais sommes nous protestants oui ou non ??
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Selon l'apôtre Paul : la transgression de la loi déshonore Dieu (Romains 2:23). Donc transgresser le sabbat, dans les faits sinon dans l'esprit, déshonore Dieu. La pratique du dimanche, globalement, honore ceux qui ont institué le dimanche : l'empereur romain et le pape. Mais pas Dieu !
    • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

      En effet, pourquoi un tel aveuglement, de l part de chrétien sincères au moment de suivre les Commandements de notre Créateur, de celui qui a établi toutes choses ? Seraient-ils sous l'influence d'une puissance d'égarement afin de croire au mensonge. Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour tenter de réveiller en eux l'amour de la vérité afin qu'ils soient sauvés ! Historiquement, le protestantisme a sombré dans la rationalisme au XIXe siècle, sous l'influence de certains théologiens catholiques (selon moi) et des philosophies des Lumières. Le monde évangélique a tenté de réagir, mais, hélas, ayant rejeté les messages des trois anges, annoncé avec force dans divers pays du monde, dans les années 1830-1840, il a sombré également dans un formalisme spirituel. Le renouveau évangélique du XXe siècle, plus charismatique, ne s'est pas dégagé du refus du message «adventiste» au sens le plus général du terme, et a ouvert la porte à toutes sortes de faux enseignements populaires, tels l'enlèvement de l'Eglise suivi d'un millénium de paix et de prospérité et surtout le dispensationnalisme qui découpe l'histoire du salut en rondelle et introduit une fausse conception des deux alliances. Le mouvement adventiste avait pourtant les éléments nécessaires pour l'éclairer, mais, hélas, ses dirigeants ont insulté le Saint Esprit, en 1888, rejetant la vraie conception des deux alliances, présentées par Jones et Waggoner. Le mouvement adventiste ne s'est jamais complètement relevé de cet échec spirituel grave jusqu'à aujourd'hui. Du coup, les évangéliques ne peuvent voir en lui un partenaire spirituel valable : pas de puissance du Saint Esprit dans les Eglises adventistes, donc pas crédibilité, pour eux. Actuellement les communautés adventistes essaient au mieux d'imiter les cultes évangéliques, alors qu'elle devraient être arrivées bien plus haut, bien plus tôt ! Il faut une véritable réforme et repentance des deux côtés ! C'est urgent.
    • holm Il y a 4 années, 1 mois

      Merci pour vos longs messages détaillés, je n'ai pas une très bonne connaissance de tous les textes bibliques, du latin ou du grec pour étoffer mes convictions chrétiennes. Mais qu'1 seul commandement soit autant mis en question par autant de chrétiens si désireux de suivre Jésus et Ses enseignements me laisse perplexe. L'amour de Jésus est au centre de leur foi mais pourquoi un tel aveuglement au moment de suivre les Commandements de notre Créateur, de celui qui a établi toutes choses? Je ne condamne personne, je suis juste attristée et la parole où Jésus dit, à la fin des temps: "Je ne vous connais pas...à ceux qui Lui diront; on t'a nourri, on t'a vêtu..." me fait frémir personnellement...
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Quand Paul dit que la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.» (Galates 3.24-25), il ne parle pas spécifiquement des dix commandements, dont les principes sont éternels et l'application permanence jusqu'au retour de Jésus : «Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.» Matthieu 5:18. Non, d'après le contexte, Paul parle de TOUTE la loi de Moïse, rituels, bâtiments compris. Oui bâtiments aussi, car le sanctuaire hébreu était une mise en image et en acte du plan éternel de salut de Dieu pour l'humanité : l'alliance éternelle de Dieu, que Dieu appelle «nouvelle» dans Jérémie 31, parce qu'elle est nouvelle POUR LES HEBREUX, qui ont préféré l'alliance du Sinaï. Cette dernière n'était pas l'alliance de Dieu avec le peuple, mais l'alliance proposée par le peuple qui avait peur que Dieu lui parle directement, les promesses du peuple d'obéir à tout ce que Dieu dirait. Quelques jours après, ils faisaient le veau d'or. C'est pourquoi cette alliance du salut par les œuvres est un esclavage selon Paul. Il vaut mieux faire confiance aux promesses de Dieu de nous rendre capable d'obéir à sa loi, sabbat compris. Toutes les lois, les rituels et les bâtiments conduisaient vers le Christ, qui seul nous délivre du péché. Or le péché, d'après Paul mais pas seulement, c'est la transgression de la loi. Parce que le péché, à l'origine, à la base, est une révolte contre l'autorité du Créateur. Cette crispation que l'on rencontre au sujet du quatrième commandement n'est pas donc pas naturelle. Et surtout, elle n'est pas biblique. Voir Ellet J. WAGGONER, The Gospel in Galatians. (existe en français sur le web)
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Et de même (voir ci-dessous) pour Romains 14.5 que vous citez à tort et à travers pour justifier votre opinion : «Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.» Il s'agit bien ici d'une distinction entre LES JOURS, et non entre le sabbat et le reste de la semaine. «Jour», en hébreu yom (Paul est juif) peut désigner toutes sortes de périodes de temps. A supposer qu'il s'agisse bien ici de périodes de 24 heures, il est clair que le sabbat n'est pas l'enjeu, car sinon il serait NOMMÉ. Le sabbat est en effet le SEUL JOUR de la semaine qui ait un nom dans la culture hébraïque (normal, c'est le jour du NOM, de YAHVEH lui-même en personne !) Le sabbat n'est donc pas en question ici : il s'agit seulement des "jours" au sens général. Comme dans Galates 4.9-11, il est fait allusion ici à des superstitions populaires sur les jours, peut-être en provenance de la culture gréco-romaine ambiante, ou juive. En aucun cas, ce passage ne peut se rapporter au sabbat hebdomadaire. Il ne serait même pas venu à l'esprit des chrétiens de l'époque de remettre en cause ce fondement de l'autorité du Créateur dans le milieu chrétien de l'époque, constitué de juifs et de prosélytes, et de convertis à leur foi judéo-messianique. Votre interprétation est donc non seulement infondée théologiquement et spirituellement, mais encore elle n'est pas conforme à la vérité historique. Cessez donc d'adhérer aux mensonges de Satan et de ses agents romains !!! Votre ignorance de la culture hébraïque risque de vous pousser dans les bras de ROME et de son dimanche.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

    Il est clair que la loi est impuissante à assurer le salut de l'homme. Sur ce point, nous sommes tous d'accord. Mais comment dans la Nouvelle Alliance, celle que Dieu avait déjà faite avec Abraham et même Noé (et Enoch !), Dieu pourrait-il écrire sa loi dans nos cœurs, comme vous prétendez le croire, si déjà, dans notre esprit, nous refusons le commandement phare du décalogue, le sabbat ? C'est impossible. Si nous rejetons sciemment et délibérément le repos hebdomadaire sabbatique du décalogue, qui est très différent de la tradition du sabbat des pharisiens, Dieu ne peut écrire sa loi dans nos cœurs. C'est normal, puisque nous refusons de l'observer. Il y a là un illogisme profond qui trahit la décadence spirituelle dans laquelle les Eglise évangéliques se sont enfoncées à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle. Par ailleurs, je vous informe que la déclaration de Paul : «Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!» se rapporte à tout autre chose qu'au sabbat hebdomadaire de la Création et du décalogue. Vous n'avez pas fait une étude exégétique sérieuse de ce texte ! Honte à vous. Les jours, les mois et les années se rapportent clairement à des SUPERSTITIONS calendaires, plus ou moins juives, plus ou moins grecques, rapportées probablement en partie de l'exil à Babylone. Rien, mais RIEN à voir avec le sabbat hebdomadaire !
  • joelsmikow Il y a 4 années, 2 mois

    «Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.» (Galates 5.4) Cette citation est encore une fois tirée de son contexte pour être récupérée à des fins idéologiques particulières ! Le contexte est pourtant clair : c'est la circoncision qui est visée essentiellement ici (voir verset 2). Que la "justification" dont parle Paul ici ne vienne pas de la loi, c'est évident : la loi ne peut que condamner, en cas de faute, ou ne pas condamner, en cas d'absence de faute. Elle ne peut pas nous justifier, c'est à dire nous RENDRE JUSTE, nous rendre purs pour que nous puissions nous présenter devant Christ sans honte au jugement. Seule la grâce de Christ peut accomplir ce miracle de la justification, par la foi. CELA NE VEUT PAS DIRE QUE LA LOI EST ALTEREE : elle est la norme, la référence de la justice que le Christ doit réaliser en nous ! C'est la référence par laquelle nous devons être jugés ! Voir Romains 2:12 et Jacques 2.12. Donc la position ci-dessus n'est pas biblique.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 2 mois

    «Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.» (Galates 5.4) On peut en dire autant de "Tu n'auras pas d'autre Dieu devant ma face" "Tu ne tueras point", "tu ne commettras pas d'adultère". Alors pourquoi condamner l'adultère ? "Quiconque pèche contre un seul commandement se rend coupable de tous" Jacques 2:10 Le sabbat ne devrait pas faire exception.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 2 mois

    Vous dites : au temps de Paul certains légalistes enseignaient aux nouveaux convertis la nécessité d'observer la loi de Moïse (Actes 15.1-5) : citation inappropriée, Actes 15 parle clairement de la circoncision et de toutes les règles relatives au culte hébraïque ancien, accompli en Jésus-Christ. Le sabbat n'a rien à voir : en tant que cœur stratégique des dix commandements, porteur de l'identité du législateur, il remonte à la création du monde. Comme le mariage. Si vous respectez le mariage, vous devez aussi respecter le sabbat.
  • joelsmikow Il y a 4 années, 2 mois

    Avez-vous remarqué que la marque de l'autorité de Dieu c'est aussi et surtout son autorité de législateur ? Dieu a le droit de définir à quelles lois nous devons nous soumettre. C'est pourquoi Jésus disait au jeune homme riche : "si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements". Or, cette autorité-là, celle de déterminer les commandements qui sont "justes et bons" (selon saint Paul, épître aux Romains !), DIEU NE NOUS L'A PAS DELEGUEE. Donc vous n'avez aucun droit, pas plus que l'Eglise de Rome, de changer le jour du repos du Samedi au Dimanche. Cette démarche n'est pas protestante. N'avez-vous pas lu que le Sabbat est un signe de la sanctification ?
  • holm Il y a 4 années, 9 mois

    Pourquoi la question du sabbat fait-t-elle tellement polémique parmi les chrétiens? C est peut-être le seul commandement de Dieu qui n est pas suivi par les chrétiens. La Parole de Dieu est précise en toutes choses! Pourquoi Jésus n a pas levé le trouble sur cette question en disant que depuis Sa venue l important sera de prendre 1 jour pour adorer Dieu mais n importe lequel? Ou Paul, il aurait pu être plus précis dans ses enseignements, a-t-il lui-même adoré Dieu un autre jour de la semaine?
  • nadia7772011 Il y a 4 années, 10 mois

    Désole je n'ai pas dit bonjour, Et j'ai mal écrit , je n'ai pas mis beaucoup de ponctuation. Je croyais être limité en mots en fait. Si vous n'avez pas compris dites le moi, je reexpliquerai que Dieu vous garde.
  • nadia7772011 Il y a 4 années, 10 mois

    Bonjour dimanche n'est pas le 7 ème jour de la semaine mais bien le premier jour c biblique. Tous ce qui n'est pas biblique concernant le sabbat est faux. Sabbat veut dire repos, dans toute les langues c'est le samedi. A vous de rechercher.... même le dico avant 1981 dit que samedi c'est le 7 ème jour. Les calendriers aux état unis commence un dimanche, dans d'autres pays c pareil. C'est la vérité. Le jour que Dieu a institué est encore valable, pour moi c un jour particulier qui me rappelle mon créateur qui s'est reposé ce jour la pour comtempler sa création. Et le sabbat n'est pas juif. Cela existe depuis la création, en fait c bizarre quand même pourquoi on rechigne sur le sabbat mais pas les autres commandement ? ? ? ? Tuer voler porter un faux témoignage.... etc tous ça aussi a été aboli comme certain le dise. Ne pas confondre la loi de moise et la loi de Dieu. 2 choses différentes.
  • nadia7772011 Il y a 4 années, 10 mois

    Ce mr de France 2 a raison. Les premiers chrétiens comme Paul et les autres disciple observaient le sabbat. Quand Jésus est mort les femmes voulaient l'embaumer mais sabbat tomber donc elle ont attendu car elles observaient le sabbat. Jésus l'a respecté aussi. Oui le sabbat a ete fait pour l'homme. Pour que ce jour que Dieu lui même a institué jour mémorial de la création. Pourquoi aurait il changer ce jour si important. Dieu est logique et il est un Dieu d'ordre. Personnellement j'ai trouvé mes réponses dans la bible, et dans l'histoire aussi. C l'église catholique romaine par l' empereur Constantin qui a changé l'observance du sabbat au dimanche car tout simplement il ete nouveau converti soit disant, il était païen et louer des faux dieu( dieu soleil) le dimanche c t des dieux grecs. Dimanche en anglais jour du soleil sun day
  • albergomm Il y a 4 années, 11 mois

    Bonjour, vous trouverez ci joint le lien d'une vidéo dans laquelle il est fait la démonstration que la loi que Dieu donnée à moïse n'était qu'une copie d'un original qui existe encore aujourd'hui au ciel. Qu'en pensez-vous? https://www.youtube.com/watch?v=yxuWsGoZsDY
    • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

      Personnellement, je pense que nous n'avons absolument pas besoin de cette information extra-biblique (la présence physique de tables de la loi dans le Ciel) pour constater la validité et la pérennité des dix paroles. L'ensemble des témoignages bibliques est en effet largement suffisant pour cela, comme nombre de théologiens, catholiques et protestants, le reconnaissent sans hésiter (voir mes commentaires plus haut). Le problème est un problème d'autorité. Est-ce l'être humain qui a l'autorité pour dicter à son Créateur quelles lois il souhaite observer et quel jour il souhaite adorer ou est-ce le Créateur qui détient cette autorité. Le quatrième commandement, dans la version d'Exode 20, affirme avec force que l'autorité de législation appartient au Créateur. La réponse de l'Eglise de Rome est particulièrement perverse : elle ne dit pas que l'être humain peut prendre autorité sur Dieu (ou sur les démons…) mais elle fait de l'Eglise une entité abstraite autoritaire qui a tous les droits sur les lois éternelles du gouvernement divin. C'est précisément aussi la position de Lucifer par rapport aux lois divines ! Or Lucifer est un ange très élevé, plus puissant que n'importe quelle Eglise. Si Lucifer n'a pas ce droit, selon Dieu, alors l'Eglise ne l'a pas non plus.
  • Welling Il y a 5 années, 1 mois

    Ce qu'il faut savoir, en plus de tout ce qui a été dit: 1) Le sabbat a été institué par notre Dieu, avant que les Juifs n'existent. 2) L'observation du dimanche, en tant que loi créée par l'église catholique est de plus en plus demandé aujourd'hui comme une sorte de "jour mondial" (donc, ce n'est pas par hasard que ceux qui tiennent à expliquer que le sabbat est le jour du Seigneur affirment bel et bien que c'est un point fondamental, puisque c'est la vérité venant de Dieu même), 3) "Accomplir" veut dire "observer", "faire comme tel", "obéir". Donc, Christ nous a donné son modèle de vie. 4) Effectivement, le sabbat a été fait pour l'homme: Dieu l'a fait pour l'homme. Donc, c'est un merveilleux cadeau!
  • Roselène Aquise Il y a 5 années, 4 mois

    amen
  • FB.manmalohe Il y a 5 années, 9 mois

    (Catholic Record of London, Ontario, Canada) 1er septembre 1923. "le dimanche est la marque de notre autorité... l'Eglise est au dessus de la bible et ce transfert de l'observation du Sabbat le prouve".c'est le sceau de ,notre autorité. (VICARIUS FILII DEI). toutes les églises qui observent ce jour sont sous notre autorité même si elles prétendent le contraire. le dimanche doit être observé entièrement, même si ce jours n'a pas été sanctifié et mis a part par Dieu lui même. observé de tout temps, il n'a jamais été aboli puisque Jésus lui même l'a observé et il le sera a nouveau dans le ciel selon Es 66:22,23. les dix commandements ont été gravé par Dieu lui même y compris le sabbat (jour Mémorial de la création). ce n'est en aucun cas la loi de Moise mais tout pouvoir nous a été donné en quoi le salut ne vient que par l'église, c'est a dire nous. les protestants, en dépit d'eux-mêmes, donnent jusqu'à la consécration du dimanche, hommage à l'autorité de l'Église. (Mgr Louis Ségur, Plain Talk propos du protestantisme d'aujourd'hui, 1868, str.213 .nous devont tous (les églises) revenir à la réunification parfaite car Dieu n'aime pas les divisions.l'observance du dimanche deviendra bientôt obligatoire pour tous et dans le monde entier. Aimons nous les uns les autres d'un Amour parfait. revenez à la maison.
    • joelsmikow Il y a 3 années, 11 mois

      Dieu lui-même montre ce problème à Daniel dans une vision : «Alors je voulus savoir la vérité touchant la quatrième bête, qui était différente de toutes les autres et extraordinairement terrible, dont les dents étaient de fer et les ongles d'airain, qui mangeait, brisait et foulait aux pieds ce qui restait; Et touchant les dix cornes qui étaient sur sa tête, et touchant l'autre corne qui était sortie et devant laquelle trois étaient tombées, cette corne qui avait des yeux et une bouche qui proférait de grandes choses, et qui avait une plus grande apparence que les autres. Je regardais comment cette corne faisait la guerre aux saints, et prévalait sur eux; […] Il me parla ainsi: La quatrième bête est un quatrième royaume qui existera sur la terre, qui sera différent de tous les royaumes, et qui dévorera toute la terre, et la foulera et la brisera. [Rome, d'après le contexte et afin de respecter toutes les données littéraires du texte] Les dix cornes, ce sont dix rois qui s'élèveront de ce royaume; Et un autre s'élèvera après eux, qui sera différent des premiers et il abaissera trois rois [historiquement Rome au début du VIe siècle]. Il prononcera des paroles contre le Souverain [contre l'autorité du Législateur, comme prétendre que l'autorité de l'Église est au-dessus de l'Écriture], il opprimera les saints du Souverain [la Rome «chrétienne» l’a fait depuis le Moyen-Âge jusqu'au début du XVIIIe siècle], et pensera à changer les temps [hébreu : jour férié] et la loi [voir le catéchisme catholique]; et les saints seront livrés en sa main pendant un temps, des temps et la moitié d'un temps [3 ans et demi soit 1260 «jours» ou périodes]. Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, pour la détruire et la faire périr jusqu'à la fin. Et le règne, et la domination et la grandeur des royaumes qui sont sous tous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Souverain. Son royaume est un royaume éternel. (Daniel 7.19-27, Ostervald)
  • Verite777 Il y a 7 années, 9 mois

    C’est pourquoi dans la tradition catholique, le troisième commandement de Dieu est formulé de la façon suivante : « Le dimanche tu garderas en servant Dieu dévotement. » Quelques autres textes pour montrer l’importance que Dieu à mis dans ce jour : Esaie 56 verset 2 à 6 / 58 :13 / 56 :2 etc… Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. Jacques 2:10.
  • Verite777 Il y a 7 années, 9 mois

    Pourquoi alors le respect du dimanche ? Le respect du dimanche, à été instauré par l'église catholique, en commémoration de la Fête du Dieu soleil (un dimanche) et de la résurrection du christ. (voir ci-dessous, différentes citations concernant ce changement du samedi au dimanche) « Question : Pourquoi observons-nous le dimanche au lieu du samedi ? » « Réponse : Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Église catholique, lors du Concile de Laodicée (363 ap. J.-C.), transféra cette solennité du samedi au dimanche ». Peter Gerermann, “The Convert’s Catechism of Catholic Doctrine,” 2e éd., p. 50, 1910. « Pratiquement tout ce que les Protestants considèrent comme essentiel ou important provient de l’Église catholique. Ils ont accepté le dimanche plutôt que le samedi en tant que jour public d’adoration….après que les Catholiques eurent fait ce changement. « C’est l’Église catholique, par l’autorité de Jésus-Christ, qui a transféré ce repos vers le dimanche en souvenir de la résurrection de notre Seigneur. Donc, l’observance du dimanche par les Protestants est un hommage qu’ils rendent, malgré eux, à l’autorité de l’Église [catholique] ». Mgr. Segur, “Plain Talk About the Protestantism of Today,” p. 213 « Ils [les Catholiques romains] disent que le jour du Sabbat a été changé pour le jour du Seigneur, à l’encontre du Décalogue à ce qu’il semble. Il n’y a pas non plus de meilleur exemple que celui du changement du jour du Sabbat. Grand, disent-ils, est le pouvoir de l’Église puisqu’elle a remplacé un des Dix Commandements ! » « Augsburg Confession of Faith, » art.28, par Melanchthon, approuvé par Martin Luther, 1530, The Book of Concord of the Evangelical Lutheran Church, Henry Jacobs, 1911 éd., p. 63.
  • nounoune Il y a 7 années, 11 mois

    Un sujet épineux mais riche en rebondissement, je trouve cela très fort, très beau, superbe, splendide même! Que Dieu vous bénisse tous.
    • joelsmikow Il y a 4 années, 1 mois

      Que Dieu nous donne à tous la FOI qui prend le Créateur au mot ! Que la lumière soit et la lumière sera !! L'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme. Dieu bénit le septième jour et le mit à part. Autant de paroles qui viennent du même Créateur. Que Dieu nous donne le courage de lui être fidèles, même pour le sabbat ! Car quiconque pèche contre un seul commandement se rend coupable de tous, selon Jacques.
    • aguyyoll Il y a 4 années, 9 mois

      Le Sabbat a été Instauré par Dieu lui meme comme jour de Mémoration de la création. et il ya une nette différence dans les ércitures entre "LE SABBAT" et les "SABBATS" En effet, voici ce que dit l'Eternel : Si des eunuques respectent mes sabbats, choisissent de faire ce qui me plaît et restent attachés à mon alliance, 5 je leur donnerai dans mon temple et à l’intérieur de mes murailles une place et un nom qui vaudront mieux, pour eux, que des fils et des filles. En effet, je leur donnerai un nom éternel qui ne disparaîtra jamais. 6 Quant aux étrangers qui s'attacheront à l'Eternel pour lui rendre un culte, pour aimer son nom, pour être ses serviteurs, tous ceux qui respecteront le sabbat au lieu de le violer et qui resteront attachés à mon alliance, 7 je les amènerai sur ma montagne sainte et je les réjouirai dans ma maison de prière. Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront acceptés sur mon autel, car *mon temple sera appelé une maison de prière pour tous les peuples. 8 Déclaration du Seigneur, de l'Eternel, de celui qui rassemble les exilés d'Israël : J’en rassemblerai d'autres en les ajoutant à lui, aux siens déjà rassemblés. 9 Vous toutes, bêtes sauvages, venez manger, vous toutes, bêtes de la forêt ! La Celebration du culte le Dimanche a été instaurée par l'homme et non par Dieu. puisque Jesus lui meme allait a la Synagogue le Samedi et qu'il a fallu enlever son corps à la croix de peux de profaner le sabbat.... Soyons Bénis en Christ
    • Sharmion Il y a 7 années, 5 mois

      Le St-Esprit, mon fidèle compagnon de route, chuchote souvent dans mon oreille, et heureusement.
  • Sylvie Meyrat Il y a 8 années, 2 mois

    J'ai déjà entendue ces problèmes! Mais il y a aussi que si nous avons des métiers qui nous font travaillé le samedi et dimanche, les chrétiens sont désobéissants!! Mais moi je dis que Dieu a dit: travaillé 6 jours et se reposer le 7 ième. Et nous pouvons toujours aller dans une soirée de prière ou un séminaire, il y a toujours quelque chose pour ce retrouvé entre frère et soeur. Ais-je raison? Bonne fin de semaine et que Dieu vous bénisse.
  • sadrack Il y a 8 années, 7 mois

    Bien-aimé, Christ a-t-il aboli la loi? Je ne pense pas, car il est ecrit: Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ( Matthieu 5:17-20). Au sujet de Paul, le Bien-ainé, voici se qu'il déclare dans le livre d'hébreux au chapitre 4 verset 9. Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. (Hébreux 4:8-11) Soyons obéissant à la parole de notre Dieu et soyons attentifs à l'histoire du christiannisme et notament au sujet des nombreuses erreures qui constitues le christianisme moderne. Que Dieu vous bénisse!
  • esperancenicole Il y a 9 années, 5 mois

    "Beaucoup périrons par manque de connaissances" . Dieu a créer ses 10 commandements sur 2 tablettes de pierres( pour ne jamais les effacer) et moïse ses lois sur des parchemins ( par ex les holocaustes , les incisions etc) . Jésus dit dans Mat 25:17 -20 (à lire) . il ne faut pas enlever un iota au commandement de son Père de génération en génération mais par sa Mort il abolit la loi de Moïse. frères même à sa mort il a respecter le sabbat car il pouvait ressusciter ce jour-là mais il a respecté la volonté de son père . Voulez vous être des cohéritiers avec votre sauveur?
    • fabuloso Il y a 6 années, 5 mois

      conviction revelation Dieu couvre l'ignorance suivre les pas de JC faire comme Lui et Son eglise primitive Ses douze apotres voila ce qu'Il me montre demander au St E Lui seul peu te conduire dans Sa revelation il y a un grand combat car il y a pleins de particulieres benedictions en fonction de cela et surtout a la fin des temps ça a son enjeux particulier et fera la difference!!!...
    • fabuloso Il y a 6 années, 5 mois

      amen amen amen ce vendredi a la croix a 15h00 quand il renda Son Esprit au Pere il fit nuit etrangement revelateur de ce qui ce passe dans le monde spirituel conforme dans le monde naturel il est rentre dans Son repos sabbatique et le dechirement du voile tremblement de terre et resurection des morts... et 3eme jour ressussite dimanche matin qui est le 1er jour de la semaine et n'autorise pas le changement de jour qui cherche trouve ce n'est que par revelation que le St E conduise dans toute la verite tant de combat sur ce jour mit a part et dans le monde si commercial nous devons etre a contre courant le travail pour soigner sauver des vies ce jour la JC en parle biensur qu'il est autauriseces metiers seulement mais donne ce jour de salaire a Dieu pas dans ta poche car c'est le 7eme jour du 4eme commandement pour Son peuple dont nous les chretiens biensur
  • olguine Il y a 9 années, 7 mois

    Quand on est disciple de quelqu'un on fait comme lui .Jeune je voyais des garçons imitaient Michael jackson difficilement on pouvait la différence. Je crois si nous sommes des disciples de Jésus christ tout comme lui on soit observer le sabbat dans luc 4;14-16 selon sa coutume à chaque sabbat il entra dans la synagogue... donc frères et soeur dans le seigneurr faisons comme les beréens dans Actes 17:11
  • Yviodie Il y a 9 années, 7 mois

    C'est par la grace que nous sommes sauves par le moyen de la foi...
  • francoisek Il y a 10 années, 3 mois

    Je suis heureuse de recevoir un tel enseignement.Père garde ce que tu me donnes au fond de moi.Bénis ton Serviteur pour ces riches enseignements.
  • Danestur Il y a 10 années, 4 mois

    La Parole de Dieu est la vérité. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité ( Jean 17 : 17 ). La Bible est la Parole de Dieu. La Bible est la vérité. La vérité c'est Jésus Christ. La Bible c'est Jésus Christ ( Jean 8 : 56-58) ; ( Luc 24 : 27).
  • Ephraim34 Il y a 10 années, 5 mois

    Cher Jean-Claude. Si votre intention est d'accomplir la loi dans un Esprit nouveau, alors apprenez comment par l'esprit à mettre en pratique et ne jugez pas la loi d'être obsolète. La loi ( des sacrifices) est l'ombre des choses à venir,mais pas la loi gravée par l'Esprit Saint, car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. (1 jean 5:3) Celui qui obéit à la loi de Dieu ne se place pas au bénéfice d'une oeuvre (comme vous le dites) mais il entre dans les oeuvres que Dieu a préparées d'avance en les pratiquant (Ephesiens 2:10). le fruit de l'Esprit est le fruit que Dieu attend d'Israël a condition d'être greffé sur l'olivier franc (Israël) Rom 11. Obéir à la loi de Dieu ne relève pas du sang ni de la chair, car la chair ne se soumet pas à la loi de Dieu ni à l'Esprit saint (Rom 8:7 ) en conclusion celui qui dit qu'il demeure en lui(Jésus) doit marcher aussi comme il a marché lui même. Car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. (1 jean 2:6 et 5:3) fraternellement
  • Ephraim34 Il y a 10 années, 5 mois

    Cher Jean Claude Vous pensez que la loi n'est pas conforme a l'enseignement du N.T., sachez que lorsqu'un chretien a décidé d'obéir aux commandements de Dieu ce n'est pas pour être sauvé, mais parce qu'il est sauvé. La loi est le reflet de la nature du Père (saint, juste, et bon. Rom7:12 ) la loi de Dieu est parfaite elle restaure l'âme Ps 19:8 Jésus nous a toujours invité a marcher dans ses traces, jésus a marché dans tous les commandements du Père, le shabbat est le signe pour l'enfant de Dieu qu'il connait ce qui est agréable à Dieu(Esaie 56) est qu'il veut faire sa volonté(Ps 40:8,9), je crois que vous vous égarez en combattant la loi. Paul na pas rejeté la loi,il a démontré que la grâce de Dieu ne peut s obtenir par la loi. La loi est là pour sanctifier ceux qui la mettront en pratique. fraternelement.
  • annmar Il y a 10 années, 5 mois

    Ezra77, comme je le disais au pasteur, je suis tout à fait d'accord avec vous. Le repos on le trouve dans le Seigneur, en se mettant un temps personnel à part pour mieux communier avec Lui, pour l'adorer, chercher sa face, son coeur, le repos on le trouve dans son salut, dans sa présence , dans son amour! Jésus lui même faisait comprendre aux pharisiens, que le repos a été fait pour l'homme et non l'homme pour le repos! Avec toutes nos activités de la semaine, nous avons avons besoin pour notre santé physique et spirituelle et aussi émotionnelle d'un jour de repos, c'est vital et nécessaire. Mais comme l'a si bien bien expliqué le pasteur relier à un jour particulier le sabbat n'est pas conforme à l'enseignement du NT. C'est l'homme lui même qui décide en fonction de son emploi du temps "son jour de repos", pour la plupart des gens cela tombe un samedi ou un dimanche mais pour d'autres ça peut être lundi ou mardi...
  • annmar Il y a 10 années, 5 mois

    Cher Jean claude Je suis désolée, ce n'était pas contre vous ce message. Je ne méprise pas vos enseignements car je partage votre opinion. C'est plutot l'agressivité de certains commentaire qui m'ont fait réagir. Car il est vrai que certains aiment se focaliser plutot sur ce genre de détail. Vous vous ne faites que votre service. désolée je ne me suis pas bien fait comprendre.
  • annmar Il y a 10 années, 5 mois

    Que de polémique pour rien! Chercher tout d'abord le Royaume des Cieux, chercher à connaître Le Père, à vous connaître en Lui à connaître Sa volonté, à faire Le Seigneur autour de vous. Croyez vous que La volonté du père est qu'on pratique ou pas le sabbat ou pas? est ce que ça nous fera perdre notre salut si on ne le pratiquait pas? pendant que vous perdez votre temps à vous focaliser sur ces détails, vous avez perdu votre focalisation sur Le Seigneur!Le Seigneur nous a donné pour mission de faire des nations des disciples, de libérer des captifs, de ramener des brebis égarées à lui, etc. ça c'est plus important que de se focaliser sur la pratique ou pas du sabbat!
  • Marcel Morteau Il y a 10 années, 5 mois

    OUi nous ne sommes plus sous la loi cela veut dire que ce n'est pas elle qui nous sauvera,puisque ephésiens 2: 8 dit que nous sommes sauvés par grâce par le moyen de la foi.Mais la foi me pousse à faire confiance à mon Dieu, àl'aimer de plus en plus,et surtout à lui obéir 1 jean 5:3 et 4, et comme j'aime mon Dieu et que j'ai accepté le sacrifice de Jésus,il va me donner la force et le courage de lui obéir car ses commandements ne sont pas pénibles,et la bible nous dit que si nous disons que nous connaissons Dieu et que nous ne les gardons pas nous sommes des menteurs,1 jean 2:1 à 7.quand la bible dit que nous ne sommes plus sous la loi c'est que cette loi ne peut pas nous sauver ni nous justifier comme le croyaient les hommes de ce temps voir galates 3:10 à14,mais Jésus l'a fait pour celui qui croit,c'est pour cela que Jean déclare dans apocalypse 14:12 c'est ici la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.La foi est agissante elle ne va pas sans l'obéissance au commandements.Dites moi pourquoi ne tuer vous pas votre prochain?A cause de votre foi seulement?C'est parceque la loi me le dit aussi.L'obéissance est pour les 10 cmdt pas 9 ou 8.
  • Marcel Morteau Il y a 10 années, 5 mois

    frère désolé mais vous ne répondez pas à mon attente, je n'ai pas dit que nous étions sous la loi,je dis que la loi est un guide pour nous,TOUTE LA LOI.Sinon pourquoi les chréthiens ne tuent pas leurs prochains, ou est-il dit de ne pas le faire?Dans la loi,et c'est notre amour pour Dieu qui nous pousse à vouloir lui obéir.si je suis un serviteur de Dieu et donc un disciple du Christ,je dois faire comme il me demande de faire.Car il dit aussi que celui qui m'aime garde aussi mes commendements 1 jean 5:1 et suivant et nous savons que notre Dieu est un Dieu d'actions et de vérité et il voudrait aussi que nous soyons comme lui. jean 3:18 nous le fait comprendre.ce que je veux vous dire frère c'est que on ne peut pas respecter certains des commandements et pas les autres même s'ils ne nous sauvent pas.et je ne suis pas légaliste,mais quand j'aime ma femme je ne fais pas que lui dire ,je lui montre aussi, avec Dieu c'est pareil,je l'aime parce que il m'a aimé le premier, il m'a sauvé, il m'a racheté,il est mort pour moi je l'accepte comme mon sauveur et mon seigneur et je lui obéit, et le sabbat fait partie de ses ordonnaces,mon frère.exode 20:8 à 11. à bientôt.
  • Marcel Morteau Il y a 10 années, 5 mois

    bonjour la bible nous invite à faire comme jèsus notre divin modèle, et dans luc 4:16 il avait cette habitude de se rendre tout les sabbats au temple pour faire la lecture des écrits.Paul dit bien que ce n'est pas l'observation de la loi qui nous sauvera,nous sommes sauvés par grace.Seulement il y a quelque chose qui n'est pas biblique dans votre commentaire,l'observation du sabbat fait partie intégrante du décalogue( dix commandements) si ceux qui se disent chrétiens ne tuent pas,ne dérobent pas etc....is doivent aussi observez le sabbat de l'Eternel leur Dieu, la loi ne nous sauve pas mais c'est elle qui nous dit comment nous devont agir.Le sabbat était le jour d'adoration, c'est l'homme qui l'a changé en dimanche et ça c'est dans l'histoire c'est en 321 après Jésus-Christ l'empereur Constentin qui l'a changé et aujourd'hui nous avons tous ces chrétiens qui ne savent pas quel jour pour adorer Dieu.Mais la bible est claire aucune lettre ne sera changée dans la loi de Dieu.Bientôt viendra la loi du dimanche ou les gens devront choisir entre leur jour d'adoration le dimanche des hommes ou le sabbat de Dieu car cela aura une importance déterminante sur leur vie Eternelle.
  • Dalanda1 Il y a 10 années, 5 mois

    J'ai aimé ta réaction, que ce soit le samedi ou le dimanche pourvu qu'on soit convaincu, le plus important c'est croire en Jésus Christ! soit beni mon frère.
  • Gaston-chrétien Johnson Il y a 10 années, 5 mois

    Que Dieu nous éclaire et nous guide à faire sa volonté dans 'observation de ses lois et de ces commandements par Jésus-Christ notre Seigneur et notre Dieu-Rédempteur. Amen.
  • fabuloso Il y a 10 années, 5 mois

    Qui cherche trouve à la source, qui à changé le jour? mais que ce ne sois pas un sujet de dispute et de séparation! conviction.on ne dois n'y retirer ,ni rajouter ,ni transformer un iota de ce qu'à écrit le doigt de D.ieu,,le 7ème jour,et pas le 1er,les sabbats ne sont pas: le sabbat! souviens toi du jour,le 7ème,( Il sais que nous sommes des êtres oublieux,et Il est écrit aussi :ils essaieront de transformer Ma loi et Mon calendrier!!!)mais bien sûr pas sous la loi de Moise, après! le faire dans l'Esprit de J-C,et ses disciples,c bien le 7ème différent ,ils étaient ensemble,même les autres jours dont le 1er,accomplissons ce que J-C et ses disciples ,pas à pas ,dans les pas du Seigneur obéissant,oui en contre courant du monde,les 10 commandements qui sont jusqu'à l'apocalypse,les mêmes!!!revenir aux racines avec l'Esprit de Vérité du Père en J-C qui ne change pas, éternellement,Il couvre l'ignorance de son Amour,le rejet vient de ceux( en majorité, et système,) du dimanche contre ceux du sabbat,et non ceux du sabbat qui veulent une union avec ceux du dimanche!voilà le fruit!qui en découle.sonder, et en 1er les juifs?
  • heloiseberte Il y a 10 années, 5 mois

    Merci beaucoup pour cet enseignement qui m'édifie énormement, il m'a aidé à voir plus clair dans certaines pratiques, j'ai remarqué que dans nos assemblées africaines lorsqu'on a ce genre de exhortation, on est traité de rebel. Pourtant la parole est claire, merci encore j'en ai profité pour le partager avec quelques membres de mon assemblée et j'espère qu'ils seront édifiés comme mo je l'ai étéi. Que Dieu vous bénisse