Ne te tais pas

Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j'ai un peuple nombreux dans cette ville. Il y demeura un an et six mois, enseignant parmi les Corinthiens la parole de Dieu. Du temps que Gallion était proconsul de l'Achaïe, les Juifs se soulevèrent unanimement contre Paul, et le menèrent devant le tribunal, en disant: Cet homme excite les gens à servir Dieu d'une manière contraire à la loi. Paul allait ouvrir la bouche, lorsque Gallion dit aux Juifs: S'il s'agissait de quelque injustice ou de quelque méchante action, je vous écouterais comme de raison, ô Juifs; mais, s'il s'agit de discussions sur une parole, sur des noms, et sur votre loi, cela vous regarde: je ne veux pas être juge de ces choses. Et il les renvoya du tribunal. Alors tous, se saisissant de Sosthène, le chef de la synagogue, le battirent devant le tribunal, sans que Gallion s'en mît en peine. Actes 18.9-17

C’est remarquable de voir combien de fois Paul arrive dans une ville et s’attire des ennuis. Si ce n’est pas les vendeurs de temple de Diane, ce sont les juifs, qui n’acceptent sans doute pas que Paul vienne en annonçant le messie qu’ils n’ont pas reconnu eux-mêmes. Paul est à Corinthe, et ses détracteurs se mettent dans l’idée de lui mettre un procès sur le dos pour je ne sais quelle raison. Le proconsul Gallion leur répond : « Si c’est pour des histoires de crimes, OK. Si en revanche vous venez me voir sur des lois et des doctrines religieuses, rentrez chez vous, je ne suis pas ici pour dire qui a tort ou raison ! J’ai d’autres chats à fouetter ! » Et le plus incroyable dans cette histoire, c’est que le chef de la synagogue se fait tabasser à la sortie du tribunal ! Je ne comprend pas bien pourquoi, d’ailleurs. Les juifs voulaient faire du mal à Paul, et c’est le chef des juifs qui se fait frapper ! Peut-être qu’il avait lui-même organisé ce plan minable, avait payé des avocats à prix d’or avec l’argent des juifs, et les juifs se retrouvaient non seulement à devoir supporter Paul, mais sérieusement allégés financièrement. Donc ils sont allés le frapper. Ou peut-être qu’ils ne pouvaient déjà pas le voir en peinture, alors ils se sont défoulés….

« Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, car je suis avec toi. »

Combien de fois préférons-nous ne rien dire plutôt que de dire la vérité sur Jésus ? Il y a cette crainte qui souffle à l’oreille : « Tu vas perdre tes amis, ils vont se moquer de toi, ils vont te frapper… » Paul, parfois décrit comme audacieux, entendait pourtant ces paroles de découragement et ces menaces. C’est pour cela que Dieu lui a parlé par une vision afin de le fortifier. Et Dieu a été fidèle à sa parole.

Chers amis, n’ayons pas peur de parler, car Dieu est avec nous ! N’écoutons pas les pensées de découragement, qui disent ‘tu n’es rien, tu ne sais pas parler, tu es moche…’. Dieu nous a donnés cette parole : Ne te tais pas, car je suis avec toi.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire