Nous sommes le temple du Saint-Esprit

"Ou bien encore, ignorez-vous que votre corps est le temple même du Saint-Esprit qui vous a été donné par Dieu et qui, maintenant, demeure en vous? Vous ne vous appartenez donc pas à vous-mêmes. Car vous avez été rachetés à grand prix. Honorez donc Dieu dans votre corps."1 Corinthiens 6.19-20

Vous ne vous souvenez peut-être pas des premiers téléphones portables. Ils n’avaient de portable que le nom. Et vous souvenez-vous du moment où Internet est apparu ? A l’époque, c’était la révolution. On attendait ½ heure pour qu’une page se charge et on était émerveillé à l’idée de pouvoir discuter sur un chat avec un californien ou un australien qui s’appelait Bob4325 ou un autre nom tout aussi loufoque. Et avant cela, il y a eu l’apparition des jeux vidéos. On se battait pour être le premier à faire bouger 5 carrés sur un écran, à détruire des briques en noir et blanc ou à les manger avec un petit bonhomme qui n’avait qu’une bouche et pas de corps. C’était aussi une révolution ! Il y a eu avant cela le cinéma, la télévision,... et la roue. Les technologies de la communication n’ont cessé de progresser.

Mais avec tous les avantages qu’apportent ces technologies, il faut bien reconnaître qu’il y a souvent du moins bon… On me demande parfois ce que je pense des jeux vidéos. Et c’est une question fort pertinente. Car aujourd’hui, on a depuis longtemps dépassé l’ère de Mario et compagnie. On voit apparaître des jeux étonnants de réalisme, et aussi étonnants de violence. Entre Mario Kart et Grand Theft Auto, il y a tous les échelons possibles, de sorte qu’il est impossible de donner la liste des jeux « trop violents ». Et le niveau de violence n’est pas tout, il faut aussi considérer le temps qu’on y passe. Si on fait « game over » aux examens parce qu’on a passé tout son temps devant un écran, il faut se poser des questions…

Et que dire de la télévision ? Un film romantique finit bien lorsque les deux héros du film quittent leur conjoints pour se mettre ensemble. Et on appelle ça une belle histoire. La Bible appelle cela de l’adultère. La télévision fait ouvertement l’éloge de toutes sortes de comportements desquels Dieu veut nous protéger. Lorsqu’un voix s’élève contre ces choses, on la dit intolérante ! Je pourrais continuer à dénoncer ceci et cela, mais il ne s’agit seulement de dénoncer, il faut apporter autre chose, une autre manière de vivre. Cette manière de vivre, c’est celle qui consiste à honorer Dieu dans ce qu’on fait, car nous ne nous appartenons pas nous-mêmes. Notre existence nous donne l’illusion que nous nous appartenons nous-mêmes, alors qu’en réalité, nous appartenons aux choses qui nous captivent. Nous appartenons à nos passions.

Quels sont tes passions ? Qu’est-ce qu’elles font de toi ? Est-ce qu’elles te construisent, ou est-ce qu’elles te détruisent ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire