Où sont les violents ?

Puisque c’est la nouvelle année, et puisque tradition oblige, je me suis creusé la tête pour vous proposer des bonnes résolutions. Je ne parle pas de résolutions qui consistent à perdre 10 kilos et apprendre à jouer de la flûte à bec. Même si ces choses ont leur intérêt, il y a des choses encore plus importantes – au fait, je suis fier de dire que je n’ai pas grossi en 2005 et que j’ai fait un peu de sport, mais ça vous fait une belle jambe… Non, je veux parler de résolutions qui peuvent réellement nous faire davantage ressembler à notre exemple Jésus-Christ et qui peuvent aussi changer la vie de ceux qui nous entourent. Je parle des résolutions qui font une vraie différence.

 

Drazick : ‘Ca y est, Phil va nous demander de porter des sandales, une tunique et d’aller prêcher dans les rues.’

 

Pas exactement, mais si ça vous dit de faire cela, je n’y vois pas d’inconvénient. Je voudrais plutôt attirer votre attention sur le verset suivant :

 

« Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. » Matthieu 11.12

 

Etre violent pour s’emparer du royaume des cieux ? Dans un monde où certains se font sauter la cervelle pour tuer des innocents et aller tout droit au paradis (c’est ce qu’ils pensent… je pense malheureusement qu’ils vont ailleurs), parler de violence n’est peut-être pas la meilleure manière de présenter la foi. Pourtant, bien que recherchant la paix, des chrétiens dans certains pays sont encore aujourd’hui considérés comme des rebelles, des personnes dangereuses et sont persécutés. Des chrétiens dangereux ? Cette idée est bien loin des clichés traditionnels des chrétiens bien mis, qui portent une cravate pour les hommes ou une longue robe à fleurs pour les femmes, et qui mangent des quiches à leurs agapes. Et pourtant, les chrétiens représentent bien une menace pour des sociétés qui d’une manière ou d’une autre ne veulent pas de Jésus-Christ.

En réfléchissant sur ce verset, je me suis posé les questions suivantes : ‘Suis-je vraiment violent ? Suis-je dangereux ?’... Non, je n’ai pas l’intention d’aller racketter des gamins à la sortie des écoles ou de tabasser des petites mamies. Mais je me pose et je vous pose la question : ‘Sommes-nous des violents de la vie chrétienne ?’… Nous avons souvent reçu un évangile un peu à l’eau de rose qui nous promet la paix et la joie. Oui, l’Evangile, c’est la paix et la joie. Mais Jésus nous dit aussi qu’il est venu apporter l’épée (Matthieu 10.34). Parfois, cette réalité échappe à notre petite bulle évangélique : nous sommes pourtant appelés à être des violents !

 

Des chrétiens dangereux ? En cette nouvelle année, je vous propose de l’être. Je vous propose d’être dangereux face aux discours des hypnotiseurs modernes qui tentent de saper la foi et d’endormir les consciences. Je vous propose de déranger ‘avec amour’ ceux que Jésus dérange. Je vous propose de déranger en vivant le message de l’Evangile sans vous préoccuper de ce que vos amis ou la société pensent de vous. Je vous propose d’être dangereux dans la prière en faveur de vos amis. Voilà quelques résolutions qui nous ferons nous emparer des bénédictions de Dieu ! Que les violents se lèvent !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

0 commentaire