Peut-on se faire baptiser deux fois ?

Peut-on se faire baptiser deux fois ?

Question d'un Internaute :

"Est ce qu'on peut se faire baptiser deux fois ?"

Le baptême biblique, qui est "l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu" (1Pi 3.21), et dont la forme est l'immersion (le sens originel dans le grec est : plonger, immerger), n'a besoin d'être administré qu'une seule fois, à l'âge adulte : "Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé" (Marc 16.16)

Cependant il faut distinguer deux cas qui peuvent poser problème :

1. La personne a déjà été "baptisée" étant bébé. Ayant accepté Christ comme son Sauveur personnel, à l'âge adulte, elle se fera baptiser du seul vrai baptême biblique, qui est le baptême des croyants (un bébé n'est pas en état de croire !). Il ne s'agira pas, en fait, d'un second baptême, puisque le premier n'en était pas un, ni dans le fond, ni dans la forme.

2. La personne a été baptisée à l'âge adulte, sous la forme de l'immersion, mais n'avait pas vraiment compris la signification réelle de cet acte. Lorsqu'elle va faire une expérience de conversion plus profonde, elle se trouve devant un choix :

a. Se faire rebaptiser, considérant son premier baptême comme nul.

b. Valider l'acte qu'elle a déjà accompli, en lui conférant sa vraie signification.

Il s'agit là d'un problème de conscience, et d'un choix personnel.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

66 commentaires
  • colibrivole Il y a 1 année, 3 mois

    Luc 16 : 20-23 : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira. Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de son angoisse, dans la joie qu’elle éprouve du fait qu’un être humain est né dans le monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous n’aurez plus à m’interroger. »
  • colibrivole Il y a 1 année, 3 mois

    Il faut absolument distinguer deux choses dans la foi du chrétien : 1/ la purification qu'apporte le baptême, 2/ la sanctification qui est de suivre le Christ et s'engager à lui ressembler : cela est un combat spirituel au quotidien et jusqu'à la mort. Si vous croyez qu'il faut se ruer sur le baptême à chaque fois que vous péchez, vous êtes dans une totale erreur. Le chrétien doit constamment faire l'examen de sa conscience, se repentir du péché et s'en détourner tous les jours de sa vie jusqu'à sa mort et cela avec l'aide de l'Esprit Saint, la prière, le jeûne, la communion et de toutes les grâces que l'église lui met à sa disposition.
  • Jean-la-paix Il y a 1 année, 4 mois

    Je me demande quand est-ce que les chrétiens comprendrons que le bapteme d'eau ne garantit pas la vie éternelle. Ce qui nous rassure la vie éternelle c'est le bapteme en Christ qui n'a rien à voir avec le bapteme d'eau. C'est notre engagement à recevoir Christ comme Sauveur et Seigneur de notre vie. Pourquoi nous attarder sur une doctrine de bapteme d'eau qui ne sauve pas. Je le répète le bapteme d'eau à été institué depuis Moise pour permettre aux jeunes sacrificateurs lévites d'entrer dans les fonctions des services du temple Ex40/12 ***Ex29/4-9. Le bapteme que Jean a admis à Jésus était le bapteme parfait de Moïse. Ceci dans le but consacrer Jésus comme Souverain Sacrificateur. Ceci annonçait une image qui était ombre des choses à venir. Ainsi donc nous ne sommes plus sous le sacerdoce ancien ni sous le temple ancien ni sous le bapteme ancien. Mais nous sommes sous le nouveau sacerdoce inauguré par Christ lui même le Souverain Sacrificateur de la nouvelle alliance. Il a fait de nous les prêtres de la nouvelle alliance en nous baptisant pas avec de l'eau physique ni l'eau de la lagune ni de l'eau de piscine mais par l'eau de son Esprit comme l'avait prédit Jean Baptiste Mc1/8. Et comme le dit Heb 9/10 que la doctrine des ablutions (baptemes) étaient imposés jusqu'à une époque de reformation. Tout est accompli en Christ et non dans un rituel. Ouvrons nos cœurs à la parole de Dieu pour mieux la comprendre.
  • Afficher tous les 66 commentaires