Que fais-tu de ton don ?

Vous n’allez pas croire ce que je vais vous dire, mais à mon époque – l’époque où je grandissais en hauteur – il n’y avait pas tous ces ordinateurs, ces téléphones et ces autres gadgets. Il n’y avait pas non plus de consoles portables, de lecteurs MP3 et d’appareils photos numériques. Michael Jackson était noir et Britney Spears n’existait pas. C’était il n’y a pas si longtemps sur l’échelle de l’Histoire, mais c’était une autre ère pour beaucoup de choses. J’allais souvent chez le voisin qui avait eu pour noël un ordinateur dernier cri. C’était vraiment super ! Il mettait la cassette dans le lecteur de l’ordinateur, et tandis que l’ordinateur la lisait, on pouvait aller boire un coup ou faire une partie de monopoly. On revenait trois quart d’heure après et on pouvait jouer à un jeu qui consistait à manger des fruits sans se faire manger par des méchants en forme de légumes. On s’amusait bien ! Et c’était une révolution. Puis Mario est apparu, ainsi que les autres héros des jeux vidéos. On se battait pour jouer avant les autres et on était émerveillé par cette technologie. On avait le cerveau lavé, on se réveillait le matin avec la musique de Super Mario Bros dans la tête… On vivait un moment historique qui devait changer le monde : l’arrivée des jeux vidéos. Ensuite, sont apparues les disquettes, puis les CD. On croyait qu’avec le CD, on avait atteint le sommet de la technologie. Mais ce n’était pas terminé… Pour ceux d’entre vous qui sont nés dans les années 90, vous vous demandez bien comment le monde a pu faire sans toutes ces technologies : ordinateurs, téléphones portables, DVD,…

Dieu a donné à l’Homme un esprit inventif et créatif. Toutes ces inventions le prouvent ! On peut utiliser cette créativité pour faire le bien, trouver des remèdes, et inventer des machines qui rendent service. On peut aussi utiliser cette créativité pour faire le mal, créer des problèmes et détruire. Dieu nous a donné à chacun un don de créativité, dans des domaines différents pour chaque personne : la science, l’art, la communication… Et quelque soit le domaine dans lequel s’exprime cette créativité, elle reflète un aspect de la nature créatrice de Dieu. Mais Dieu nous laisse ensuite le choix d’utiliser ces dons comme on le veut. On peut les ignorer, on peut s’en servir de manière détournée, ou on peut s’en servir pour Sa gloire. Jésus nous a enseigné ceci :

« Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m’as remis cinq talents; voici, j’en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m’as remis deux talents; voici, j’en ai gagné deux autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. » Matthieu 25.14-28

Dieu t’a donné un ou plusieurs talents que tu es le seul à avoir reçus. Il te les a donnés afin que tu sois béni et que tu puisses bénir les autres au travers de ce que tu fais. Alors ne méprise, ni ne néglige aucune de tes capacités. Car elle viennent de Dieu.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire