Quel héros veux-tu être ?

Voici les choses que vous ne sauriez pas sans la télé :

A chaque nouvel épisode d’une série, le héros se retrouve dans une situation difficile de laquelle il devra sortir. Pourquoi est-ce que ça tombe toujours sur lui ?Les systèmes d’aération des immeubles sont des passages appropriés pour aller n’importe où sans se faire repérer et le héros en connaît parfaitement le circuit.Pour passer incognito dans un pays étranger, pas besoin de connaître la langue du pays. Il suffit de bien imiter l’accent. Le héros est un bon imitateur.Une bombe à retardement a toujours un cadran avec le compte à rebours visible en rouge. Il est toujours possible d’ouvrir la bombe pour couper les fils à l’aide d’une pince que le héros a dans sa poche de pantalon.Un héros qui tire sur 20 bonhommes a plus de chances de les tuer que 20 bonhommes armés jusqu’aux dents ont de chances de tuer le héros.Une musique stressante précède toujours le moment où le méchant fait un mauvais coup au héros. Ainsi, on peut toujours prévoir ce mauvais coup.Quand le héros arrive dans un pays totalement inconnu ou sur une nouvelle planète, les locaux savent parler français.Le héros n’est jamais poursuivi en justice pour les dizaines de voitures qu’il bousille, le train qu’il fait dérailler et les vitrines des commerçants qu’il démolit.Plus une femme repousse le héros au début du film, plus elle a de chances de tomber dans ses bras à la fin, et le baiser arrive quand le héros a réglé le sort des méchants.Finalement, j’en viens à me demander : quel mérite le héros de film a-t-il vraiment ? S’il veut une voiture, il trouve une voiture. S’il doit arrêter des brigands, il parvient à arrêter des brigands. Il obtient ce qu’il veut par sa seule force, sa seule ingéniosité, ou simplement parce qu’il est assez chanceux pour arriver à ses fins. J’aimerais parfois être un héros, résoudre des énigmes, sauver le planète, ou simplement être admirer de tous les non-héros. Mais voilà, il n’y pas beaucoup de places à prendre dans le métier de héros dans ce monde, et il y a beaucoup de candidats.Ce qui me console, c’est ce que Dieu dit à Gédéon, l’homme qui disait que son clan était le plus petit de toute la tribu, et qui disait qu’il était lui-même le plus petit de sa famille. Dieu lui dit : « L’Eternel est avec toi, vaillant héros ! » (Juges 6.12)Gédéon, un héros ? Il lui fallait sans cesse demander des confirmations à Dieu pour faire quelque chose. Il agissait pendant la nuit pour ne pas se faire voire, et quand il remporte un jour une victoire contre ses ennemis, il faut bien dire que c’est Dieu qui a fait tout le travail ! Gédéon n’est certainement pas le héros qui aurait fait fureur au cinéma. Pourtant, c’est le héros que Dieu a choisi.Dieu nous choisit nous-aussi pour être des héros. Cela ne signifie pas que nous allons arrêter des bandits et faire des courses-poursuites sur le périph. Non, les héros que Dieu recherche, ce sont des jeunes qui vont se lever pour proclamer la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Ca ne gagne pas autant que de faire du cinéma. Ca gagne beaucoup plus : un trésor éternel. Veux-tu être de ces héros ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire