Rien ne peut m'arracher à son amour

Esaïe 61 :10 « ...mon Dieu me remplit de bonheur,
car le secours qu'il m'accorde
est un habit dont il me vêt,
et le salut qu'il m'apporte,
un manteau dont il me couvre... »

Ce matin, j’écoutais le disque de Pat Berning, Résurrection. J’aimerais vous partager certaines de ses paroles qui m’ont encouragée.

Souvent, dans les épreuves, nous vivons des choses difficiles. Mais Dieu est notre bouclier, il est plus fort que nous. Lui, il a vaincu la mort et dévoilé toute sa puissance en ressuscitant.

Le premier chant « Vases d’argile » dit au début : « Nous sommes tous accablés, mais jamais écrasés. Souvent désemparés, mais non désespérés. Nous sommes persécutés, mais non abandonnés. Parfois même terrassés, mais non pas anéantis ».

Oui, je vais être accablée, désemparée, persécutée, voire terrassée. Mais le Dieu de proximité sera toujours en moi et prendra soin de moi.

Esaïe 61 :10
le concrétise en montrant jusqu’où va sa sollicitude pour moi au niveau de l’habillement. Il me met un costume accordé à la louange, me donne un diadème, me revêt du vêtement du salut et me pare du manteau de la justice.

Avec tous ces beaux atours sur moi, je ne peux que me sentir entourée, protégée, sûre de son amour infaillible.

Oui, dans notre société la justice fait souvent défaut, celui qui nous outrage arrive à obtenir gain de cause, à leurrer son monde, et tout en nous hurle à l’injustice.

Mais n’oubliez jamais que vous, vous portez le manteau de la justice de Dieu. Cette justice-là est bien plus importante. Car d’un regard, d’une parole elle vous réhabilite dans votre droit parce qu’en dessous vous portez le vêtement du salut et le diadème d’une reine sur la tête, fille de Roi. Et tout votre costume crie à la louange de votre Dieu.

Laissez-le vous émerveiller avec les rayons de soleil qu’il veut faire passer à travers les lourds nuages noirs de votre vie. Parfois ils mettent du temps pour percer, mais ils arriveront toujours au bon moment pour vous réchauffer de la paix, de l’amour, de la joie, de la tendresse et de la compassion d’un Papa qui vous aime.


en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires