Un sens à la vie ?

Tout part en fumée, rien ne sert à rien, rien ne mène à rien. Les êtres humains travaillent durement sur terre. Mais qu’est-ce que cela leur rapporte? Une génération passe, une génération naît, et le monde est toujours là. (…) Tout cela est ennuyeux, on ne pourra jamais le dire assez. Les yeux voient et ils veulent voir toujours plus, les oreilles entendent et elles veulent entendre toujours plus.

Ecclésiaste 1.2-8

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous faisiez là ? Je me suis souvent posé cette question. Pourquoi suis-je là devant mon ordinateur à écrire des textes et à les envoyer dans les fils du téléphone ? Pourquoi suis-je sur Terre, à participer avec quelques 6 milliards d’humains à l’épuisement des ressources naturelles et au réchauffement de la planète ? Après tout, les atomes qui me constituent pourraient être dispersés aux quatre coins de la Terre, et je ne serais alors pas en mesure de taper sur un clavier d’ordinateur. Saviez-vous qu’il y a tellement d’atomes sur Terre, que chacun d’entre nous possède à lui seul plusieurs milliers d’atomes qui ont un jour appartenu à Jésus ? Waouh ! En fait, dans le livre que j’ai lu, l’auteur parlait des atomes ayant appartenu à Napoléon, mais il ajoutait que cette réalité était vraie avec n’importe quelle personne connue ou non, suffisamment éloignée dans le temps. Donc j’en ai déduit que je possède des atomes que Jésus a portés : du carbone, de l’oxygène, de l’hydrogène… je ne saurais pas dire lesquels en particulier parmi les milliards d’atomes qui me composent, mais ils sont bien là sous ma peau, et sous la vôtre aussi !

De tout temps, il y a eu des gens pour se poser la question : « Pourquoi suis-je là ? ». Certains répondront : « Tu es là, parce qu’un jour ton père et ta mère se sont trouvés plutôt mignons et tu connais la suite. » C’est une réponse, mais ce n’est pas la seule… En général, un enfant vient au monde, parce qu’il y a deux personnes qui le désirent et qui sont prêtes à lui donner le meilleur de ce qu’ils ont : de l’amour, un foyer où l’enfant sera en sécurité, des grimaces plus idiotes les unes que les autres, et le nécessaire pour grandir. Ca, c’est le contexte idéal pour naître : Un enfant naît parce qu’il y a deux personnes qui désirent créer une relation avec lui et qui s’engagent à subvenir à ses besoins.

Mais voilà, que dire lorsque l’enfant naît dans un foyer où il n’est pas désiré ? Que faire lorsque cet enfant est un jour abandonné par son père ou sa mère ? Est-ce que cet enfant perd à ce moment-là sa raison d’exister ? A-t-il toujours une raison de vivre ?

Aujourd’hui dans plusieurs pays francophones (dont la France), le suicide est la première cause de mortalité non-accidentelle pour les moins de 30 ans. Et quelle est la première cause de suicide ?… le vide relationnel ! Des jeunes ou adolescents qui ne se sentent pas acceptés ou qui ne sont pas à la hauteur des exigences de leur parents, d’autres qui perdent une relation avec un proche, ou qui vivent un déchirure amoureuse… leur vie devient une fumée, elle ne sert plus à rien, elle ne mène à rien. Et viennent alors les pensées d’en finir avec cette vie. La vie perd son sens lorsque le besoin d’être accepté et d’être aimé n’est plus satisfait.

Le sens de la vie se trouve dans les relations !

Oui, mais les gens viennent et les gens partent. Et les relations humaines ne sont jamais sans problème. Elles peuvent un jour disparaître…

Quand tu pries « Notre Père, qui es aux cieux », te rends-tu compte qu’il y a au moins une personne qui t’a désiré de toute éternité. Il a attendu ta venue, Il a fait le nécessaire pour que tu aies une relation avec Lui. Voilà ce que Dieu a pensé de toi :

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais » Jérémie 1.5

Même l’enfant qui n’a jamais été désiré de ses parents a été désiré de Dieu de toute éternité. Même celui qui n’est désiré de personne est désiré de Dieu, du premier jusqu’au dernier jour de sa vie, et encore au-delà.

Le sens de la vie se trouve dans les relations, et en tout premier lieu, celle avec Dieu !

Si un jour tu t’es demandé ce que tu faisais sur une chaise quelque part dans l’univers en train de lire un texte sur un écran d’ordinateur tapé par quelqu’un derrière un autre ordinateur, saches que la réponse est la suivante : tu es là pour connaître ton créateur et être en relation avec Lui. Si tu cherches un sens à ton existence, tu l’as trouvé. Si tu penses que tu ne sers à rien, il y a au moins une personne pour qui tu sers vraiment, c’est Dieu ! Alors lève-toi de ta chaise, et profite de la vie que Dieu te donne. Il y a encore beaucoup de bénédictions qui t’attendent !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire