Un tas de terre = deux leçons !

Un tas de terre = deux leçons !

Ca y est ! C’est le grand jour ! C’est enfin aujourd’hui que la société de terrassement va nous débarrasser de ce fichu tas de terre ! Celui qui nous nargue par la fenêtre de notre salle-à-manger depuis que nous avons emménagé, depuis bientôt un an !!
Je me lève avec enthousiasme, et attend avec impatience l’arrivée des machines. Il est 8h00, puis 9h00, puis 10h00, et toujours pas de tractopelles en vue… Avec les heures qui s’écoulent, c’est ma joie qui s’en va petit-à-petit, remplacée… par la déception ! Et le soleil finit par se coucher sur ce fichu tas de terre qui continue… de nous narguer.

Par cette situation, mon Seigneur m’apprend une chose très importante : le respect des engagements pris.
La Bible nous dit, dans Matthieu 5, 37 : "  Si c’est oui, dîtes oui, si c’est non, dîtes non, tout simplement… ". En effet, quand nous prenons un engagement auprès de quelqu’un (" Je te tondrais la pelouse ", " Je te donnerais ce pull ", ou " Je vous enlève ce tas-de-terre ce samedi "), la personne que nous avons en face prend acte de cet engagement, et ne l’oublie pas…

Aussi, quand nous ne tenons pas notre promesse, il y a deux conséquences :
1/ la personne perd confiance en nous (nous ne sommes pas très fiables),
2/ nous péchons.

Je sais que cela m’arrive parfois bien malgré moi, mais quand j’en prends conscience, je me dois de demander pardon à la personne concernée, et à Dieu.
Je trouve cela d’autant plus important quand il s’agit d’engagements pris à l’égard de mes enfants. Je me dois de les respecter, mais aussi de m’appliquer à leur demander pardon si j’ai failli, afin d’être un modèle. Car, contrairement à ce que je pourrais penser, ils n’oublient pas !

Ma deuxième leçon, celle que le Seigneur m’apprend personnellement, en me travaillant encore et encore c’est… la patience ! Si vous saviez depuis le temps que je rêve de voir ce tas inutile disparaître de mon jardin ! Mais je sais très bien qu’il ne reste pas là par hasard !

Je sais que mon cher Seigneur travaille, avec amour, à ma sanctification.





Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires