Une Nouvelle Année

"Avec toi, je me précipite sur une troupe bien armée, grâce à toi, je franchis des murs. Parfaites sont les voies que prescrit l'Eternel, et sa parole est éprouvée. Ceux qui le prennent pour refuge trouvent en lui un bouclier. Qui est Dieu, sinon l'Eternel ? Qui est un roc ? C'est notre Dieu! C'est Dieu qui m'arme de vaillance, il me trace un chemin parfait." Psaume 18.30-33

Voyez-vous, c’est à nouveau la période des résolutions. C’est le moment de ressortir celles qu’on avait faites l’année dernière et de les réécrire sur un nouveau bout de papier. Cette année, je n’ai même pas eu besoin de me creuser la tête pour trouver des bonnes résolutions. Il m’a suffit de faire une recherche Internet, et j’ai trouvé un Générateur interactif de bonnes résolutions. C’est ça la technologie ! On n’a même plus besoin de réfléchir, l’ordinateur le fait pour nous. Parmi les quelques bonnes résolutions générées aléatoirement, j’ai pu noter les suivantes :

  • Oublier vaillamment de soliloquer à la piscine
  • Tenter bruyamment de s’immoler en avion

Merci Internet ! En 2007, je vais arrêter de soliloquer à la piscine. En revanche, la deuxième résolution ne me tente pas trop. Je ne donne pas dans le terrorisme… Finalement je vais devoir malgré tout réfléchir à des vrais résolutions.

Il y a une chose qui m’interpelle en ce début d’année. C’est un trait de personnalité de Dieu : « L'Éternel est un vaillant guerrier » Exode 15.3. On a toutes sortes d’idées au sujet de Dieu : Dieu le Créateur, Dieu le Père… et en général, toutes ces choses reflètent un aspect particulier de la personnalité de Dieu. Mais je ne me souviens pas avoir récemment entendu que Dieu est un guerrier. En fait, je crois que dans le contexte actuel, on n’ose pas trop le dire. Il y a tellement de crimes commis au nom de Dieu, qu’on essaie de présenter un Dieu « pacifiste ». On essaie de redonner une bonne image de Dieu, avec un peu de Dalai Lama par ci, un peu de Nicolas Hulot par là. Mais jusqu’où peut-on comme cela diluer la vraie personnalité de Dieu ? Et je pose la même question concernant son fils Jésus. Ne fait-on pas parfois de Jésus un pacifiste alors qu’il n’a pas demandé à l’être ? On représente parfois Jésus avec des longs cheveux, un visage pur, des beaux yeux bleus… un véritable enfant de chœur. Pourtant, il n’était pas tendre quand il a renversé les tables des vendeurs du temple ou quand il s’adressait aux religieux. Jésus n’était pas une mauviette quand il a été tenté dans le désert, ou quand il a dû affronter la mort.

Pour cette nouvelle année, je vous propose de vous battre. Non, n’allez pas mettre une raclée au voisin ! Il ne s’agit pas de devenir un gangster et de terroriser les mamies. Je vous propose de vous battre pour des choses qui en valent la peine, parce que Jésus lui-même s’est battu pour une cause qui en valait la peine : nous ! Il y a trop de jeunes dans l’Eglise qui vivent sans vraiment se battre pour une cause : on vient à l’église, on dit quelques ‘Alléluias’ et on subit les choses de la vie. Mais quels sont nos buts ? Quels sont les choses qui valent la peine qu’on s’y accroche ?

Etre juste, c’est bien. Se battre contre l’injustice, c’est encore mieux ! Aimer les autres, c’est bien. Travailler à ce que les autres se sachent aimés, c’est encore mieux. On a le choix entre rester chez soi devant la télé et dire « Il faut faire ceci et cela ! » et sortir de chez soi pour le faire. Dieu veut nous donner un cœur de guerrier, car au cas où vous l’ignoriez, l’ennemi ne se gêne pas pour attaquer de son côté. Alors laissons à la maison nos tambourins évangéliques et nos flûtes à bec et prenons à la place les armes d’Ephésiens 6. Bonne année à tous !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire