Y a plus de sous?

Y a plus de sous?
" J’en ai mare d’entendre toujours le même refrain : on ne peut pas se payer ça, ce n’est pas dans nos moyens ! "
" Quand je serai grand, je veux être riche et pouvoir me payer tout ce que je veux ! "


Comment vont grandir nos enfants ? Avec la frustration de se dire : "  On n’est pas assez riche pour se payer telle ou telle chose ? " ou avec le réalisme de la confrontation permanente et inévitable avec des choix conditionnés par le style de vie que nous nous sommes fixés ?

Face aux limites de nos moyens financiers, il y a deux alternatives : soit on vit au gré de nos désirs, et on se freine quand il n’y a plus assez d’argent sur le compte, avec les frustrations qui en découlent, soit on construit un budget : on répartit les revenus du ménage en fonction des dépenses prévisibles, par catégorie, en faisant des choix.
Par exemple, on décide de réduire les dépenses d’habillement et de loisirs (cinéma, match de foot, restaurant…) pour pouvoir partir en vacances l’été prochain. Dans les deux cas, on devra se freiner, soit par contrainte (le compte est vide, ou dans le rouge), soit volontairement (en fonction du budget), et c’est toute la différence !

Pourquoi ne pas faire ces choix en famille, quand les enfants sont ados ? Si les choix sont faits ensemble, plus de frustration, ni de problème de soumission : quand l’aînée insistera pour qu’on lui achète les dernières baskets à la mode, on pourra lui répondre : " Mais rappelle-toi, tu étais d’accord de te serrer la ceinture pour pouvoir partir en vacances cet été ! "

Ce n’est plus " On ne peut pas se le permettre ", mais " On a choisi " Au passage, on lui apprend que dans la vie, il faut choisir, et apprendre à bien choisir, en fonction de nos priorités.
Au fait, quelles sont nos priorités ?

En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • camargue Il y a 10 années, 4 mois

    super idée!
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 10 années, 5 mois

    Se lamenter sur son sort n'a rien de positif. Par contre, faire des choix prouve que nous devenions adultes et responsables. Mais il n'y a pas de choix sans sacrifices... * Seigneur, ouvre les yeux de tes enfants, afin qu'ils prennent conscience de leurs actes et fassent de bons choix. Merci Seigneur.
  • geogui Il y a 10 années, 5 mois

    La constitution du budget sera d'autant plus facile que l'on aura pris l'habitude d'éduquer nos enfants à la discipline!Quand ils auront compris que la vie nécessite certaines contraintes:que l'on ne peut tout se permettre, que l'on ne peut tout faire, qu'il y a des priorités à respecter, ils trouveront tout naturel que l'on fasse des choix. Ils prendront conscience de nos limites et adhéreront à nos propositions, sans éprouver de frustrations.