Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Gronder comme l’ours

Sommaire
Gronder comme l’ours

Bonjour Mon ami(e),

"Nous grondons tous comme des ours, nous gémissons comme des colombes ; nous attendons la délivrance, et elle n’est pas là, le salut, et il est loin de nous." (Ésaïe 59:11)

C’est le prophète Ésaïe qui emploie cette expression lorsqu’il décrit le peuple d’Israël déçu et insatisfait.

Le gentil nounours n’existe pas dans la Bible ; l’ours nous renvoie l’image d’un animal taciturne, grognon, insatisfait, mécontent et même souvent violent. C’est ainsi qu’il est décrit comme une bête à la poursuite de sa proie et dressant des embûches : "Comme un lion rugissant et un ours affamé, ainsi est le méchant qui domine sur un peuple pauvre" (Proverbes 28:15), (cf. Lamentations 3:10).

David, le berger, avait défendu ses brebis contre l’attaque de cet animal puissant (1 Samuel 17:34/37). De nos jours encore, l’ours fait des ravages parmi les moutons, aux alpages. Le prophète Élisée a vu des ours mettre en fuite une bande de quarante-deux jeunes moqueurs : "Il se retourna pour les regarder, et il les (qalal : méprisa) au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent (baqa : firent une brèche au milieu de) quarante-deux de ces enfants."(2 Rois 2:24).

(Ce serait une erreur de penser qu’Élisée fut responsable de la mort de quarante-deux enfants). Aux insultes et au mépris dont il est l’objet, il répond par le mépris, et Dieu fait une brèche en faisant fuir ces moqueurs à l’aide de deux ours.

L’ours fait peur, il symbolise la violence. Voilà pourquoi le deuxième empire décrit par le prophète Daniel, celui des Mèdes et des Perses, est représenté par un ours (Daniel 7:5).

La violence de l’ours paraît dérisoire face à celle de l’ourse privée de ses petits, comme le soulignent plusieurs versets : "Je les attaquerai, comme une ourse à qui l’on a enlevé ses petits" (Osée 13:8). Cependant, il est une violence encore plus grande qui peut se rencontrer chez un insensé : "Rencontre une ourse privée de ses petits, plutôt qu’un insensé pendant sa folie" (Proverbes 17:12). L’homme insensé peut être encore plus terrible que ce grondant animal !

La Bible nous laisse entrevoir qu’un jour, la folie, le mécontentement, le grondement, le murmure cesseront car dans le règne qu’établira le Messie, la vache et l’ourse paîtront paisiblement ensemble (Ésaïe 11:7). Enfin, les ours grognons deviendront de merveilleux nounours !

Dès à présent, à titre personnel, le Seigneur, dans sa grâce, veut nous transformer, et changer nos grognements d’insatisfaction en chants d’allégresse.

Un conseil pour ce jour :
Si vous êtes un râleur invétéré, taciturne et grognon, l’amour de Dieu a le pouvoir de vous transformer, il veut vous accorder la délivrance et la joie du salut en Jésus le Messie. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...