J’ai cherché parmi eux un homme…

Sommaire
J’ai cherché parmi eux un homme…

Cher(e) Mon ami(e),

Hier nous avons vu que la prière d’un seul homme, Daniel, fut décisif dans un combat spirituel majeur, impliquant tout le peuple de Dieu. Un seul homme ! Dieu dit, dans Ezéchiel 22:30-31 : "J'ai cherché parmi eux un homme pour relever un mur de défense, pour se tenir sur la brèche devant moi, en faveur de ce pays, afin d'en prévenir la destruction; mais je ne trouve personne. C'est pourquoi je répandrai sur eux mon courroux et je les consumerai par le feu de ma colère..." "Si seulement j'avais pu trouver un homme dans toute cette nation", dit Dieu, "j'aurais pu les épargner." Méditez là-dessus ! Un seul homme pouvait détourner le cours de la colère pour une nation tout entière. Et pourtant il ne se trouva personne qui soit disposé à le faire, pas même un seul volontaire.

Dieu est à la recherche d'un homme ! Et quand je dis un homme, je veux dire un homme. Il commence à être temps que les hommes chrétiens se mettent à agir en hommes. Le rôle de chef n'est pas fait pour se trouver entre les mains des femmes. Je ne dis pas cela pour critiquer les femmes, et bien évidemment la prière d’une femme peut être aussi puissante (et la vérité est que, bien souvent, les femmes sont de meilleurs intercesseurs bien plus volontaires que les hommes) mais parce que c'est la faute des hommes. Je suis fermement convaincu que les hommes occidentaux ont abdiqué devant leurs trois responsabilités principales - celles de mari, de père et de chef spirituel. Dieu cherche un homme. Un homme qui se tienne à la brèche et qui construise un mur. S'il ne peut en trouver un, les choses vont se passer comme en Israël sous l'Ancienne Alliance. La suite des événements est entre vos mains ! Si vous n'arrivez pas à le voir, puisse Dieu vous ouvrir les yeux. Et si vous ne reconnaissez pas votre responsabilité personnelle, puisse Dieu vous accorder la repentance.

Puissions nous voir notre responsabilité, et l’assumer, pour prier sérieusement et intelligemment pour notre gouvernement, dans ces temps difficiles !

Père, je te remercie de m’avoir ouvert les yeux pour l’importance de cette vérité de devoir prier pour le gouvernement. Merci que je vois plus clairement que notre combat n’est pas contre la chair et le sang, donc non pas contre le gouvernement, et que mon rôle n’est pas de critiquer, mais de prier ! Fais de moi un instrument de paix, de victoire, transforme-moi dans un intercesseur, pour que ta gloire revienne dans ce pays ! Au nom de Jésus, Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire