Comment conserver la pureté morale dans le ministère ?

Comment conserver la pureté morale dans le ministère ?

Je l’ai entendu nombre de fois, mais peu importe, j’en suis toujours bouleversé : un pasteur annonce sa démission pour cause d’adultère. Souvent c’est arrivé avec un membre de l’église, et parfois même avec une personne très engagée dans le service, comme une choriste ou une monitrice d’école du dimanche.

C’est un tel gaspillage des ressources de Dieu que non seulement ça me fait de la peine, mais bien plus, ça me met en colère. J’ai averti les membres de mon équipe que si l’un d’entre eux se mettait à jouer avec la tentation, je le poursuivrais avec une batte de base-ball. Et je leur ai demandé de faire de même pour moi.

En tant que responsables chrétiens, il nous faut être irréprochables. Paul a écrit : « Ne soyez pas si naïfs et sûrs de vous, vous n’êtes pas à l’abri. Vous pourriez bien vous aplatir comme n’importe qui d’autre. Cessez de vous confier en vous-mêmes, c’est inutile. Cultivez la confiance en Dieu » 1 Co. 10 :12 (1)

C’est pourquoi, au sein de mon équipe de Saddleback, voici les règles d’intégrité morale que j’ai établies :

1.Tu n’iras pas déjeuner seul avec une personne de sexe opposé*

2.Tu ne feras pas de trajet seul avec une personne de sexe opposé*

3.Tu n’embrasseras aucune personne de l’église de sexe opposé ni ne lui témoigneras une affection pouvant être considérée comme équivoque*

4.Tu ne feras aucune visite au domicile d’une personne seule de sexe opposé

5.Tu ne pratiqueras pas la « relation d’aide » envers une personne de sexe opposé seul au bureau, et ne donnera pas de conseil à une personne de sexe.

(1) NDT : traduit de la version anglaise « The message »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

0 commentaire