j'ai 24 ans et je voudrais savoir si la contraception est un péché

j'ai 24 ans et je voudrais savoir si la contraception est un péché

Chère sœur,

Je suis mère de famille (trois enfants de 17, 13 et 11 ans), concernée par le sujet et très soucieuse de respecter la parole de Dieu et l’éthique chrétienne…je me fie donc à la parole de Dieu. A mon sens, le péché n’est pas dans le fait d’utiliser une contraception, il peut par contre résider dans le type de contraception qui lui sera condamné par la Parole de Dieu.

La parole de Dieu nous dit : " soyez féconds " dans genèse 9 sans préciser le nombre idéal d’enfants à avoir et n’aborde pas à ma connaissance, la régulation des naissances.
Je crois qu’il est important de s’informer sur les méthodes de contraception proposées afin de connaître tout ce qu’elles impliquent.

Car la Parole nous dit : " tu ne tueras pas ", il faut donc être vigilante sur les méthodes contraceptives employées, en s’assurant que l’on ne détruit pas une vie conçue. Je pense notamment à l’avortement et au stérilet : le premier détruit violemment la vie conçue (par instrument ou par pilule abortive, ou encore par la pilule du lendemain), le second a pour but d’empêcher la nidation dans l’utérus, de l’oeuf fécondé même si maintenant les stérilets sont imprégnés d’hormones ayant l’effet chimique de la pilule et sont sensés empêcher la fécondation comme la pilule contraceptive, mais ce n’est pas le cas à 100% - donc un doute subsiste pour le stérilet… Comme je ne vois pas ce qui se passe dans l’infiniment petit, personnellement je préfère écarter l’utilisation du stérilet (et bien sur l’avortement).

Pour être bien informée, discutez avec votre médecin ou votre gynécologue afin de disposer d'informations justes.
Néanmoins, d’autres méthodes sans ambiguïté existent comme le préservatif, ou l’abstention de rapports pendant la période féconde (surveillée par les courbes de température), ou la pilule contraceptive mensuelle qui ne tuent pas le bébé fécondé. Concernant l’onanisme (l’homme se retire de la femme avant la fin du rapport), il a été condamné par l'Eternel dans genèse 38. 6-10, mais il faut le replacer dans son contexte : Onan refusait d’avoir toute descendance, n’était-ce pas plutôt cela qui était condamnable ?

Maintenant, la régulation ou non des naissances reste un choix de couple qu’il convient de porter devant Dieu. Avant et après la naissance de plusieurs enfants (ou entre chaque naissance) ce choix se fera dans le respect de la parole de Dieu, de notre conjoint, de notre condition de vie et de ses contraintes, et de notre santé aussi (une maman affaiblie par de multiples grossesses rapprochées, ne sera pas une maman efficace, attentive et épanouie). Prenez le temps de vraiment discuter de tout cela ensemble.

A nous chrétiens, la paix que Dieu nous donne après un choix éclairé par la prière, valide l’opportunité de la solution retenue. 

J’espère avoir répondu à votre attente et vos interrogations, soyez bénie dans vos futurs choix !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

10 commentaires
  • patpatrol Il y a 3 mois, 3 semaines

    Moi aussi j'ai eu un cancer de l'utérus comme ta maman. J'ai dû subir une ablation de l'utérus, ce qui fait que pour pouvoir avoir ma fille, c'était grâce à la mère porteuse du groupe de reproduction humaine de Feskov (https://mere-porteuse-centre.fr). J'étais très inquiète, je pensais même qu'elle ne me ressemblerait pas, mais quand je l'ai vue, j'ai réalisé que c'était le plus beau cadeau que la vie m'avait fait.
  • Mlle_Mel Il y a 3 années, 8 mois

    Malheureusement en France vous ne pouvez que très mieux compter sur les médecins pour vous renseigner sur cette questions. Ils sont très mal formé surtout en méthode naturelle (symptothermie, Mao Méthodes d'auto Observation ou encore méthode Billings). Quand à la pilule renseigner vous mieux... Car elle est également en partie abortive. (toutes les pilules et moyens de contraception hormonaux). Sans parler des risques assez important d'atteindre la santé de la femme mais aussi sa fertilité ! Ce sont donc des atteintes à la vie que de droit celle de l'enfant ou de la mère...
  • MartheLaetitia Il y a 3 années, 8 mois

    Amen
  • Afficher tous les 10 commentaires