Le ver dans la pomme...

Le ver dans la pomme...
Maman m’avait donné pour le goûter de l’école, une magnifique pomme du jardin, énorme, brillante et charnue à souhait. A la récréation, je fus très fière de l’exhiber et toute la cour fut au courant que je possédais la plus belle pomme du canton ! Je n’osais même pas la croquer.

Puis je me lançais dans ma dégustation dont le plaisir était renforcé par la mine des spectateurs qui en bavaient d’envie. Mais très vite, je fis la grimace en ressentant un drôle de goût dans ma bouche : l’intérieur du fruit était tout abîmé, de couleur marron, avec quelques habitants dedans qui grouillaient sur place…ne laissant plus grand-chose à manger.

Quelle déception ! Cette pomme me semblait pourtant si savoureuse. En y regardant de plus près, je vis non loin de la queue le petit trou par lequel s’était introduit le premier ver dévastateur, invitant ses copains à se régaler avec lui.

Lorsque j’ai raconté ma déconvenue le soir à la maison, furieuse d’avoir été trompée sur la marchandise, Maman me dit : « tu sauras maintenant qu’il ne faut pas se fier aux apparences. C’est parfois une grande désillusion de découvrir la face cachée de ce qui nous paraissait si beau ou si parfait de l’extérieur ! »

Dans ma tête d’enfant, j’avais compris mieux qu’avec un dessin, ce que ma mère voulait dire, me rappelant le goût désagréable de la pomme gâtée. Je me suis alors promis de m’efforcer d’être aussi belle de l’intérieur que de l’extérieur, avec mes petits moyens de l’époque n’ayant pas encore donné mon cœur au Seigneur.

Quelques années plus tard, Jésus a pris soin de moi en m’enseignant ses priorités, et cela fut plus aisé de travailler à être belle au-dedans comme au dehors, car il m’a permis de ne pas laisser rentrer de (nouveaux) vers dans mon cœur, bien au contraire…

Pour ce qui était déjà rentré et corrompait mon intégrité, le sang de Jésus a agi tel un insecticide le jour ou je lui ai confié mon cœur. Il m’a lavée et purifiée, et Il a aussi restauré ce qui était abîmé enlevant « le marron » comme dans la pomme.

Je ne le méritais pas plus que vous. Mais c’était gratuit, un don, un cadeau reçu.

Et j’aime me souvenir sans cesse de cette parole de Paul :
« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles » 2 corinthiens 5 -17.
 


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires
  • melissaetsabrina Il y a 2 années

    seigneur tu peu me donnée une nouvelle vie par ta garce seigneur je me remet tout ta toi« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création, les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles » 2 corinthiens 5 -17. et Il a aussi restauré ce qui était abîmé enlevant « le marron » comme dans la pomme. car il m’a permis de ne pas laisser rentrer de (nouveaux) vers dans mon cœur, bien au contraire… amen
  • Léa Allen Il y a 2 années

    Très joli. Seigneur aide nous à être de belles personnes au dedans comme au dehors. En détruisant les vers de nos cœurs, reconstruit la belle chair abîmée. Nos cœurs croient que tu peux le faire car tu es le créateur et bien souvent tu as recréé malgré que nous ayons nous mêmes détruit. Dieu miséricordieux, ne nous abandonne pas.
  • tuesunelampeamespied Il y a 5 années, 11 mois

    J jésus enlève se donc mon coeur na pas besoin cette rouille intérieur lave la par ton sang