L’héritage de W.A. CRISWELL va couvrir des générations

L’héritage de W.A. CRISWELL va  couvrir des générations

Il n’était pas seulement un prédicateur puissant ainsi qu’un dirigeant, il était un génie dans l’organisation. La plupart des gens pensent : tradition lorsqu’il pensent à Criswell, mais de fait son ministère était incroyablement innovateur. Il n’a été connu en tant que traditionnel qu’après que tous l’aient copié ! Son ministère à Dallas a couvert cinq décades. Ce n’était pas un coup d’épée dans l’eau. Il a résisté au test du temps.

Alors que j’écoutais ce grand homme de Dieu, Dieu me parla personnellement et m’appela très clairement à devenir pasteur. Ensuite et en ce lieu, j’ai promis à Dieu que je lui donnais ma vie entière pour devenir le pasteur d’une seule église, si cela était sa volonté pour moi.

Après cette réunion, mon pote et moi nous avons fait la queue pour serrer la main du Dr. Criswell. Lorsque mon tour est finalement arrivé, quelque chose d’inattendu s’est passé. Criswell m’a regardé avec des yeux pleins de bonté et d’amour et il m’a dit avec autorité, « Jeune homme, je me sens conduit à t’imposer les mains et à prier pour toi ! » Sans attendre il plaça ses mains sur ma tête et pria ces mots que je n’oublierai jamais : « Père, je demande de donner à ce jeune prêcheur une double portion de ton Esprit. Que l’église dont il sera le berger grandisse au double de la taille de l’église de Dallas. Bénis-le grandement Seigneur. »

Alors que je m’éloignais, avec des larmes dans les yeux, je dis à mon ami Danny, «  A-t-il prié ce que je pense qu’il a prié ? » « Il l’a bel et bien fait » répondit Danny les yeux également humides. Je ne pouvais pas m’imaginer que Dieu pourrait m’utiliser un jour comme le Dr. Criswell avait prié; mais cette sainte expérience confirma dans mon cœur que Dieu m’avait appelé à devenir le pasteur d’une église locale.

Dans les premières années de l’église communautaire de la vallée de Saddleback, nous étions constamment critiqués ou mal jugés à cause des méthodes non traditionnelles de l’église et des innovations. Des pasteurs bien connus étaient effrayés de s’associer avec moi de peur d’être appelé des « libéraux ». Mais pas le Dr. Criswell ! Il s’est fait mon ami et a défendu notre église des critiques toujours et toujours, et il a même offert d’écrire la préface de mon livre, « The Purpose Driven Church »(« l’Eglise dirigée par des buts »). Je serai toujours reconnaissant à ce dirigeant bienveillant qui a pris le temps d’apprendre de première main ce que nous faisions et pourquoi nous le faisions, plutôt que de s’associer avec la foule qui critiquait ce qu’elle ne comprenait pas.

Le Dr. Criswell avait compris que, alors que le message de Christ ne change jamais, les méthodes que nous utilisons DOIVENT changer avec chaque génération.

Dès ce jour, je me suis focalisé sur la vie qui venait de l’appel, et j’ai clamé comme verset de ma vie celui d’Actes 13 :36 « …Or, David, après avoir en son temps servi au dessein de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères, et a vu la corruption.... » Lorsque j’ai appris le décès du Dr. Criswell, j’ai immédiatement pensé à ce verset. Il a servi sa génération ainsi que tout prêcheur de son temps, et parce qu’il était un père spirituel pour tant de personnes – moi inclus – son influence va être ressentie pour les générations à venir.

Nous entendons souvent parler de pasteurs célèbres dont les étoiles enflammées brillent pendant quelques années et ensuite disparaissent. Il est aisé de faire un départ impressionnant. Mais le ministère de Criswell a duré un demi siècle dans une seule église ! Pour moi c’est un véritable succès : aimant et conduisant avec constance et finissant bien. Le ministère est un marathon. Ce n’est pas comment vous commencez qui importe mais comment vous finissez.

Alors, comment allez-vous arriver à une fin réussie ainsi que l’a fait W.A. Criswell ? La Bible dit, « L’amour ne faillit jamais » (1 Corinthiens 13 :8). Si vous exercez le ministère avec un cœur aimant vous ne pourrez jamais être considéré comme un échec.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire